Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » ELITE 1 : J-5 Lézignan change presque tout et recommence

ELITE 1 : J-5 Lézignan change presque tout et recommence

Lézignan débutera dimanche le championnat sinon par le plus facile, du moins par le moins difficile, Toulouse Olympique Broncos n’étant pas à ranger au rayon des favoris, mais Jamal Fakir doit toutefois faire face à une grande part d’inconnu, avant ce premier déplacement.

D’abord parce que il s’attaque à ce qu’il considère être “un vrai challenge”, en prenant la suite d’Aurélien Cologni.

“Je n’ai pas d’expérience du poste d’entraîneur, et Aurélien a, lui, marqué l’histoire du club”, souligne en effet “Jaja”.

Reste que “un bon travail a été effectué aux entraînements, depuis huit semaines, aux côtés de Nicolas Manessi et d’Alexandre Couttet, et il faut désormais attendre de voir ce que cela va donner sur le terrain”, poursuit l’ancien emblématique pilier international, visiblement prêt à relever le défi.

L’inconnue Pélissier

Le tout à la barre d’une équipe profondément remaniée, par rapport à celle de la saison passée : “Douze  joueurs sont en effet partis, et l’incertitude demeure concernant l’éventuel recrutement d’Eloi Pélissier, reparti momentanément à Leigh pour régler sa situation, tout comme nous ne savons pas si Ben Pomeroy, en contact avec des clubs de Super League, poursuivra ou non sa route avec nous”.

Par ailleurs, une seule des trois recrues étrangères, Jared Blanke, sera sur le pré, dimanche à Toulouse, car “l’autre pilier, Tualima Transvaal Tualima            , n’est physiquement pas prêt, et le centre, Bernard Gregorius, s’est fracturé un doigt de pied, voici trois semaines”.

Du coup, le demi Maxime Benausse devrait glisser au poste de talonneur, John Boudebza, opéré d’une épaule de retour d’Australie avec le XIII de France, étant indisponible jusqu’en mars, Lilian Albert et Benjamin Tort pourraient être associés au centre, comme Yoan Tisseyre et Cyril Stacul en deuxième ligne, Damien Cardace étant susceptible d’évoluer sur une aile, et Walid-Emir Bouregba au milieu du terrain.

Pour le reste, “nous donnerons leur chance aux jeunes Lézignanais”, précise Jamal Fakir, dont on devine l’impatience, avant de s’asseoir pour la première fois sur la chaise réservée au coach.

Walid-Emir Bouregba pourrait être utilisé au milieu du terrain, à Toulouse.
Crédit Neko Grouch
Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Comments (2)

  • Moine Eric

    Vivement, que le championnat de France Elite 1 commence j’ai hâte de voir les forces en présences, et surtout de voir la réserve du Toulouse Olympique c’est à dire les Broncos, faire une meilleur saison que l’année dernière .

    27/11/2017 à 22:55
  • GAREL ALAIN

    Peuvent-il faire plus mal? je ne crois pas .Surtout bon courage à eux.

    28/11/2017 à 17:16

Laisser un commentaire