Accueil » A la une » Féminines d’Ayguevives : Emma… Courage

Féminines d’Ayguevives : Emma… Courage

Un club dont les filles portent haut les couleurs. A commencer par la capitaine Emma Fourage, grâce à laquelle tout  commencé. “Elle habite Baziège, un village voisin, et voici quatre ans c’est elle qui a eu l’idée de donner naissance à cette section”, explique Sébastien.

“Elle joue demi de mêlée, ne lâche jamais rien, et sait trouver les mots pour remettre l’équipe dans le bon sens de la marche, quand le besoin s’en fait sentir”.

Son père loue pareillement l’exemplarité de cette joueuse “très impliquée, écoutée de ses coéquipières, et qui est celle ayant connu la plus grosse marge de progession, depuis trois ans”.

Emma Fourage, ou si vous préférez Emma Courage, peut s’appuyer sur trois autres leaders, la centre Juliette Levêque, “appliquée, et incarnant la sagesse”, dit Gérald, Julie Yesa, “tout l’inverse, le copié collé de son frère Valentin (ndlr : pilier de Limoux), question tempérament”, et la talonneur Lise Michel, la seule de l’effectif formée au contact des garçons à l’école de rugby locale, dès l’âge de sept ans.

En partie grâce à ces cadres, et à bien d’autres encore, tel Justine Bousquet ou l’ailière et buteuse Chloé Cazemajou, l’appréhension liée à la découverte de la Division Nationale a disparu. Cadettes peut-être, mais joueuses avant tout, les filles d’Ayguevives ont fait leur trou dans l’anti-chambre de l’Elite, comme des grandes qu’elles sont rapidement devenues. Comme, aussi, de futures… bachelières.

(Cet article est un extrait du magazine NEWS FFRXIII de février 2018, pour lire l’article dans son intégralité et télécharger gratuitement le magazine CLIQUER ICI)

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire