Accueil » Actualité Internationale » Super League » Festival offensif des Dragons

Festival offensif des Dragons

alt 

RMD Agency

Le soleil était présent au Probiz Coliseum, mais pas David Ferriol, du moins sur la pelouse. Souffrant, il avait cédé sa place de pilier titulaire à Greg Mounis, Antoni Maria étant ainsi invité à effectuer ses grands débuts en Super League, dans un premier temps sur le banc des remplaçants.

Et quand il quitta celui-ci, à la 25è minute de cette rencontre dominée de bout en bout par les Catalans, ces derniers menaient déjà 18 à 6.

Car Ian Henderson et Setaimata Sa avaient d’abord joliment combiné au profit de Vincent Duport, qui signait son 16è essai de la saison en championnat.

En suivant, une interception de Louis Henderson dans ses dix mètres aboutissait à l’essai de Damien Blanch (plus tard auteur d’un hat-trick), avec l’aide précieuse de Mathias Pala.

12-0, donc, pour les visiteurs, lesquels se faisaient ensuite surprendre par un coup de pied rasant souriant à Ryan Hudson. Mais Sa, à la 23è, reprenait victorieusement une chandelle soignée de Scott Dureau, portant la marque à 18-6.

Rangi Chase, mystifiant la défense adverse, relançait les siens en offrant à Stuart Jones un deuxième essai (18-12, 30è), alors que bientôt le demi de mêlée Jamie Ellis, blessé, cédait sa place, mais Clint Greenshields, en finisseur après une superbe libération de Maria au service de Dureau, dernier maillon de la chaîne, remettait les Dragons dans le sens de la marche : 24-12 à quatre minutes de la mi-temps, puis 30-12, grâce à Blanch, qui bousculait Lee Mitchell pour un essai rageur, initié par Louis Anderson.

Blanch imite Greenshields

Dix minutes après la reprise, Thomas Bosc se sacrifiait au bénéfice de Greenshields, pour le deuxième des trois essais de l’arrière australien, en cette après-midi de fête, et à 34-12, la messe était dite, alors que bientôt Kevin Larroyer faisait à son tour son entrée sur le pré.

Pala et Dureau préparaient plus tard le terrain pour Duport, qui pénétrait, perçait, et servait Greenshields : 40-12 (56è).

Orr autorisait l’ex attaquant de Pia, Nick Youngquest, à imiter Duport (16 essais cette année en Super League), avant de voir Greenshields, légèrement touché, quitter l’aire de jeu à un peu plus d’un quart d’heure de la fin, Bosc glissant à l’arrière et Eloi Pélissier faisant sa rentrée.

Millington avait beau inscrire le cinquième et avant-dernier essai des Tigers, Pélissier et Duport, proches de la conclusion, montraient à quel point les Catalans étaient à l’aise dans cette rencontre, qui se serait terminée sur l’essai d’Owen (79è), si d’aventure Blanch n’avait prouvé sa belle forme actuelle en marquant pour la troisième fois, sur la corne.

Il ne reste plus aux Dragons qu’à battre Bradford, samedi prochain (16h) à Brutus, pour peut-être réussir à chiper à St Helens la troisième place du classement.

Mais qu’importe, 4è (premier tour des play-off à Wigan) ou 3è (à Warrington), les Dragons, en cas de défaite chez l’un des deux “gros”, poursuivra sa route à domicile une semaine plus tard en quart de finale.

CASTLEFORD – DRAGONS 26-46

Mi-temps 12-30

5 500 spectateurs

Castleford : 5 essais Hudson (17), Stu Jones (30), Youngquest (61), Millington (65), Owen (79), 3 transformations Orr (17, 30, 61).

Dragons : 8 essais Duport (7), Blanch (14, 40, 80), Sa (23), Greenshields (36, 50, 56), 7 transformations Dureau (7, 14, 23, 36, 40, 56, 80).

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire