Accueil » A la une » Gilles Clausells : “Je prends ma retraite sportive après cette échéance internationale”

Gilles Clausells : “Je prends ma retraite sportive après cette échéance internationale”

Élu meilleur joueur de l’édition 2017 organisée en France, cette Coupe du Monde devait être la dernière pour Gilles Clausells. A bientôt 60 ans, ce vieux loup de la belle génération Handi, a tout gagné que ce soit avec les Dragons ou l’équipe de France et il ne compte pas s’arrêter là. Un dernier challenge l’attend cet automne en Angleterre avec les Bleus : conserver la Coupe du Monde et tenter la passe de trois. Il sait que le chemin pour y arriver est long et qu’il faudra travailler dur pour réaliser cet objectif. Entretien.

Raconte-nous la saison exceptionnelle avec aucune défaite que vous venez de vivre avec les Dragons Handi ? 

Gilles Clausells :“C’est vrai que cette année on a fait une superbe saison. On s’était dit avec le groupe que cette année on avait de belles chances de gagner le championnat. Contrairement à d’autres équipes, on s’est entraîné tout le temps même pendant la petite période de Covid, La mairie nous a laissé un gymnase disponible. C’est grâce à cela qu’on a été physiquement mieux que les autres équipes. Avec de nombreux joueurs de qualité, tout s’est parfaitement déroulé.”

Vous avez échoué en finale de la Challenge Cup, que vous a-t-il manqué ? 

Gilles Clausells : “Je pense qu’on a pêché sur la lucidité. A mon avis on est arrivé trop conquérant et on a oublié les fondamentaux en se concentrant uniquement sur nos qualités individuelles. Même si en première mi-temps on a bien tenu, tout doucement on a commencé à déjouer, à tomber dans un faux rythme. On a trop de fois fait tomber le ballon, on avait des mauvaises courses en attaque. Il faut tout de même souligner que Leeds est une excellente équipe composée de 5 internationaux anglais.”

Tu as disputé le Match des Origines avec “France EST” (victoire 42-28), qu’est ce qui a fait la différence ?

Gilles Clausells : “Je pense que l’envie a fait la différence. En face il y avait une très bonne équipe, mais comme nous avons gagné les 5 dernières séries, on ne voulait absolument pas les laisser remporter le trophée. Lors du premier Match des Origines à La Roque-d’Anthéron, on gagne de seulement deux points, et je pense que c’est ce qui nous a lancé pour Cahors.”

Tu fais partie de la liste des joueurs qui participeront à la prochaine coupe du monde, quels seront les objectifs des Bleus ? 

Gilles Clausells : “L’objectif sera le triplé, on a et on va encore travailler dur pour réaliser cet objectif. Ce sera un grand événement, télévisé et médiatisé mondialement qui j’espère apportera de la crédibilité à notre sport. Qu’un plus grand nombre de personnes découvre le XIII Fauteuil, son jeu, ses joueurs. Une fois cette coupe du monde finie, nous aurons nous ,les anciens et cadres de l’équipe de France, une responsabilité pour amener les jeunes le plus loin possible notamment pour France 2025.” 

En tant que capitaine, quel va être ton rôle ? 

Gilles Clausells : “80 % des joueurs pourraient être mes enfants (rires). Je le prends à cœur. Au-delà d’être le doyen de cette équipe, je pense apporter mon expérience et transmettre mes conseils et connaissances. Puis j’ai une très bonne relation avec le staff, tant avec les coachs que le manager, on fonctionne tous ensemble et soudés.” 

Après cette coupe du monde quel sera ton avenir sans le XIII Fauteuil ? 

Gilles Clausells :“J’avais dit en 2017 que j’arrêtai. Finalement en 2022, je suis toujours là (rires). Non plus sérieusement, je prends ma retraite sportive après cette échéance internationale. Je ne ferme pas totalement la porte à mon sport, j’aimerais pourquoi pas à l’avenir intégrer le staff des Bleus.”

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire