Accueil » A la une » Jamal Fakir : “Rien n’est perdu”

Jamal Fakir : “Rien n’est perdu”

A la tête d’un effectif moins fourni, en quantité, que la saison précédente, Jamal Fakir s’est installé sans réelle difficulté dans son nouvel habit d’entraîneur, avec à ses côtés Alexandre Couttet et Nicolas Manessi. Un trio qui a surmonté bien des difficultés, avec quelques blessures notables, et le départ préjudiciable de Ben Pomeroy, en cours de route. Et en ce début juin, débarrassé du manteau parfois trop épais de favori, Lézignan reste un candidat sérieux dans la course au titre de champion de France.

Entretien avec “Jaja”, qui a pris son nouveau rôle à coeur.

Le lourd revers essuyé le mois dernier à Saint-Estève n’a-t-il pas affecté le moral de l’équipe ?

“Forcément, c’était en plus notre quatrième défaite d’affilée. La période a été difficile, avec notamment notre élimination en Coupe Lord Derby, le départ de Ben Pomeroy. En plus, contre Saint-Estève XIII Catalan, Valentin Ferret a été victime d’une déchirure aux adducteurs”.

Etes-vous plus à votre place au troisième rang du classement plutôt qu’au deuxième ?

“Cette troisième place me convient très bien, et notre esprit est tourné vers les phases finales. Nous avons mis à profit le match contre Albi, fin mai, pour donner du temps de jeu à des réservistes de Ferrals et des juniors, comme Dorian Gouzy, qui a fait des débuts intéressants, à Saint-Estève”.

Article extrait du magazine “Planete XIII” de juin (N°10 et 56 pages de rugby à XIII)

Pour lire l’article dans son intégralité CLIQUEZ ICI.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire