Accueil » A la une » Kheirallah laisse sa marque à Blackpool

Kheirallah laisse sa marque à Blackpool

L’arrière des Bleus toulousains et en même temps des Bleus de France a eu raison des “Rouges” de Londres, sur une pelouse de Blackpool sur laquelle il a glissé de bonheur, dimanche au Summer Bash.

Un rendez-vous que le TO se devait de ne pas manquer, sous peine de se laisser distancer dans la course au Top 4, même si Toronto lui avait enlevé une belle épine du pied, la veille, en triomphant de Leigh.

Mark a laissé la sienne en plusieurs exploits condamnant les London Broncos à une vaine course-poursuite. D’abord en effaçant quatre défenseurs sur soixante mètres au profit de Worthington, lequel libérait en direction de Tony Maurel : 6-0. Puis en perçant entre deux adversaires avant de cadrer pour Worthington : 12-0. Enfin en se trouvant à l’intérieur de Rhys Curran (autre grand bonhomme du match), qui venait de s’extirper de l’emprise de deux plaqueurs anglais, pour l’essai de la délivrance (34-24) à sept minutes de la fin d’un duel de haute tenue.

Mais si Kheirallah a imposé sa marque, c’est aussi grâce à cette longue passe pour toujours Worthington, qui mettait un pied en touche, essai ainsi envolé (29è), ou à ces deux interceptions bienvenues en fin de première période.

Sinon, le TO a plutôt bien joué le coup, dans ce match à ne pas perdre, même si Sammut joua un rasant gagnant pour sa pomme (12-6, 27è), si Pitts inscrivit un essai heureux après un coup de pied de déplacement (18-12, 40è), si Ben Evans arracha le ballon à Kheirallah pour égaliser (18-18, 46è), et si Worthington fut trop court à la réception d’une chandelle de Sammut, laissant ainsi le champ libre à Rhys Williams (28-24, 65è).

Sur la fin, le même international gallois fit un moment trembler les Toulousains (34-28, 76è), mais Johno Ford se chargea rapidement d’alerter… Kheirallah pour un ultime essai (40-28, 79è) confortant une victoire amplement méritée.

A la quelle participa activement Ford, via une double passe sautée pour Maurel (18-6, 35è), puis en mettant Curran dans un intervalle (22-18, 53è). Sans parler de Charles Bouzinac, giclant victorieusement au ras pour un essai important (28-18, 59è).

N’eut été la blessure au genou gauche d’Andrew Bentley, la journée aurait été sans tâche…

LA FICHE TECHNIQUE

TO – LONDRES 40-28

Mi-temps 18-12

Toulouse : 7 essais Maurel (13, 35), Worthington (23), Curran (53), Bouzinac (60), Kheirallah (75, 79), 6 T Kheirallah.

London Broncos : 5 essais Sammut (28, 70), Pitts (39), Ben Evans (48), Rhys Williams (77), 4 T Sammut.

Carton jaune : Kieran Dixon (Londres) à la 58è.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire