Accueil » Equipes de France » XIII de France » La France leader de son groupe !

La France leader de son groupe !

Crédit image : Hélène Sirgue

CHAMPIONNAT EUROPÉEN 2015

FRANCE 31 – 14 IRLANDE

France : M.Escaré, J.Sigismeau, T.Gigot, B.Jullien, J-P.Baile, T.Fages ©, R.Marginet, J.Bousquet, J.Boudebza, M.Simon, K.Larroyer, U.Perez, G.Springer Remplacements : S.Robin, C.Boyer, A.Maria, W.Barthau

Irlande : S.Grix, B.Hargreaves, J.Mendeika, E.Cosgrove, C.Dunne, B.Johnston, L.Finn ©, D.Bridge, B.Beswick, L.Ambler, H.Peacock, W.Hope, O.Roberts Remplacements : J.Keyes, G.O’Keefe, C.Mulkeen, M.Hadden

Du bleu au ciel automnal de la ville d’Albi, du bleu partout en tribunes, du bleu également sur la pelouse, comme pour équilibrer un terrain doublement vert de gazon et de valeureux internationaux irlandais.

Car c’est face à une équipe celte prête à jouer son va-tout que nos Tricolores ont eu à combattre, et à encaisser les premiers points un peu contre le cours du jeu et la domination des Bleus. Il faut dire que sur le papier, France XIII avait tout pour surclasser son homologue harpiste du moins sur l’expérience du haut niveau d’une grande majorité de joueurs français.

Ce sont donc les Verts qui ont ouvert les hostilités, non sans avoir au préalable inversé la tendance de la possession et de l’occupation. Deux renvois sous les poteaux en faveur de l’Irlande plus tard, Casey Dunne donnera vie au tableau du score.

De toute évidence piqués au vif nos treizistes gaulois remettront la main sur le ballon pour user de malice auprès de solides murailles celtes qui n’auront alors plus d’autre choix que de cultiver l’amicale indiscipline. L’escouade bleue se montrera alors d’une déroutante sérénité pour le XIII au Trèfle qui ne verra rien du coup de pied en or de Rémy Marginet qui propulsera Stan Robin en plein en-but.

Une première action lucrative qui ne permettra cependant pas aux coéquipiers de Théo Fages de rejoindre à la marque leurs ennemis d’un jour. Une situation que refuseront Marginet, Gigot et finalement Sigismeau qui combineront à merveille pour un nouvel essai en douceur synonyme d’avance au score. Hélas tout sera à reconstruire lorsque Liam Finn convertira en points une succession de manquements tricolores.

Malgré l’égalité de la mi-temps, la supériorité des hommes de Richard Agar n’a à aucun moment donné l’impression qu’ils pourraient véritablement être inquiétés. Sans vraiment forcer, les joueurs français mettront la main sur la partie dès l’entame de seconde période

Tony Gigot, sur un même rythme qu’en Super League se muera en vrai tourment pour le squad de Mark Aston qui verra ses Wolfhounds devenir Retrievers après que le Provençal ait subtilisé le ballon pour en faire un essai. Théo Fages également se distinguera aussitôt d’un fin jeu au pied d’occupation avant d’inscrire le quatrième try des Coqs.

L’Irlande réalisera son baroud d’honneur peu avant l’heure de jeu, Brad Hargreaves franchissant la ligne d’en-but suite à une belle inspiration du Tiger de Castleford qu’est Liam Finn. Un essai qui aura toutefois la capacité de regonfler un temps le moral des Verts qui ne laisseront pas la défaite les happer aussi aisément.

C’est John Boudebza, Robin professionnel, qui permettra aux siens de se remettre sur les rails. D’un drop, il remettra le feu aux jarrets de ses coéquipiers qui termineront en trombe ce premier rendez-vous des joutes internationales européennes. Gigot tout feu tout flamme puis un Larroyer lancé par son team-mate de Hull KR scelleront le premier succès de la France.

Le Championnat Européen ne pouvait mieux commencer pour une équipe de France XIII qui a grandi et évolué depuis que nos meilleures pousses s’exportent par grappes, ou du moins par grappillons. Si on regarde aujourd’hui vers l’horizon, avec l’ouverture médiatique et les promesses du haut-niveau qui accueille désormais notre meilleur grain, on ne voit pas pourquoi ni comment les choses pourraient aller mal maintenant.

Aussi, il faudra renouveler la performance à Cardiff contre le Pays-de-Galles et en Avignon contre l’Ecosse de Danny Brough pour remporter le tournoi et retrouver un rang mondial plus flatteur.

Fiche Technique

France 31 (8)

Essais : S.Robin (24′) J.Sigismeau (30′) T.Gigot (44′, 74′)

T.Fages (50′) K.Larroyer (78′)

Goals : R.Marginet (44′, 50′) 2/5

W.Barthau (78) 1/2

Drop Goal : J.Boudebza (73′)

Irlande 14 (8)

Essais : C.Dunne (18′) B.Hargreaves (55′)

Goals : L.Finn (18′,55′) 2/2

Pénalité : L.Finn (40′)

Arbitre : Mr Phil Bentham assisté de MM. Jérémy Vincent et Cyril Vergnes

(Réserve : Mr Stéphane Vincent)

Téhora Dutenu

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire