Accueil » Equipes de France » XIII de France » La France mène 22 victoires à 17 face aux Gallois

La France mène 22 victoires à 17 face aux Gallois

RomaricBemba.jpg alt 

RMD Agency

Vainqueur à l’arraché (12-11) de la finale de la Coupe d’Europe 2010 face à… la France, à Albi, le Pays de Galles a fréquemment représenté un danger pour les Bleus, même si ces derniers ont pris dernièrement une autre dimension, nombre de joueurs des Dragons Catalans ayant revêtu le maillot tricolore.
La confrontation entre les deux équipes a en tout cas toujours débouché, ou presque, sur un score serré, depuis le choc inaugural du 1er janvier 1935 à Bordeaux, où la France s’était imposée 18-11.
Depuis, les Bleus l’ont emporté à 22 reprises, contre 17 victoires en faveur des “Diables Rouges”, au rugby traditionnellement rugueux, même si au fil des générations, quelques artistes de l’autre rugby, comme Jonathan Davies, Davis Watkins, Scott Quinnell, John Devereux, Allan Bateman, Gareth Thomas, ont égayé le jeu gallois.
Celui-ci, sans rien perdre de sa marque de fabrique ancestrale, la combativité, est même devenu franchement bondissant, ces dernières années, sous l’influence de la Super League, dont les clubs fournissent régulièrement aux “Red Devils” des éléments à la technique éprouvée.

De Wigan à Castleford…

Lesquels ont à chaque fois opposé, ces dernières années, leur agressivité naturelle au jeu globalement mieux léché du XIII de France. Un piège que les tricolores éviteront, à Lens, à condition de greffer à leur propension pour les offensives osées, l’indispensable rigueur défensive qui sied aux matchs internationaux.
En progrès constants depuis une Coupe du monde 2008 ratée en Australie, les Français tablent sur la belle forme, physique, mentale, et technique, affichée cette année en Super League par les Dragons Catalans, lesquels forment le noyau dur de l’équipe nationale, et sur l’apport en rien négligeable d’éléments disputant le Championnat de France Elite.
Le tout forme un ensemble fait à la fois de rigueur et d’ingéniosité, de nature à perturber ces Diables Rouges durs au mal, qui s’appuient pour leur part sur des leaders appartenant aux squads de Wigan, Warrington, Bradford, Salford, Castleford, secondés par une grosse poignée de joueurs australiens assimilés en raison de leurs origines galloises.
Ce duel majuscule, à un an d’une Coupe du monde que la France et le Pays de Galles aborderont en qualité de gros outsiders, derrière les trois nations majeures de la Planète Treize, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre, devrait déboucher sur un spectacle haut en couleur.
Au terme duquel on attend que les Bleus portent à 23 leur total de victoires, contre les Diables Rouges.

LES 20 DERNIERS FRANCE – PAYS DE GALLES
16 juin 2012 à Wrexham : FRANCE – Galles 28-16
23 octobre 2010 à Albi : GALLES – France 12-11 (Coupe d’Europe)
5 novembre 2005 à Carcassonne : FRANCE – Galles 38-16 (Championnat d’Europe)
5 juin 1996 à Carcassonne : GALLES – France 34-14 (Championnat d’Europe)
9 octobre 1995 à Cardiff : GALLES – France 28-6 (Coupe du monde)
5 mars 1995 à Carcassonne : GALLES – France 22-10 (Championnat d’Europe)
4 mars 1994 à Cardiff : GALLES – France 13-12
13 décembre 1992 à Perpignan : GALLES – France 19-18
22 mars 1992 à Swansea : GALLES – France 35-6
31 janvier 1981 à Narbonne : FRANCE – Galles 23-5
26 janvier 1980 à Widnes : FRANCE – Galles 21-7 (Championnat d’Europe)
4 février 1979 à Narbonne : FRANCE – Galles 15-8 (Championnat d’Europe)
15 janvier 1978 à Widnes : GALLES – France 29-7 (Championnat d’Europe)
20 février 1977 à Toulouse : FRANCE – Galles 13-2 (Championnat d’Europe)
6 novembre 1975 à Salford : GALLES – France 23-2 (Championnat du monde)
2 mars 1975 à Toulouse : FRANCE – Galles 14-7 (Championnat du monde)
16 février 1975 à Swansea : GALLES – France 21-8 (Championnat d’Europe)
25 janvier 1970 à Perpignan : GALLES – France 15-11 (Championnat d’Europe)
23 octobre 1969 à Salford : FRANCE – Galles 8-2 (Championnat d’Europe)
9 mars 1969 à Paris : FRANCE – Galles 17-13

LE 16 JUIN 2012 À WREXHAM…
Galles – France 16-28
Arbitre : James Child (Angleterre)
France : 5 essais Cyril Stacul (15ème, 68ème), Grégory Mounis (32ème), Mathieu Griffi (48ème, 56ème) 4 transformations Thomas Bosc (16ème, 33ème, 57ème, 69ème).
Pays de Galles : 3 essais Rhys Williams (39ème, 60ème), David James (52ème) 2 transformations Danny Jones (53ème, 61ème).

PAYS DE GALLES : Rhodri Lloyd (Wigan Warriors) – Ollie Olds (Leeds Rhinos), Michael Channing (London Broncos), Jack Pring (Leeds Rhinos), David James (South Wales Scorpions) – (o) Christiaan Roets (North Wales Crusaders), (m) Steve Parry (South Wales Scorpions) – Andy Bracek (Barrow Raiders), Danny Jones (Keighley Cougars), Jacob Emmitt (Castleford Tigers) – Jordan James (Salford Reds), Rhys Williams (Warrington Wolves) – Ross Divorty (Halifax).
Sont entrés en jeu : Danny Fleming (Castleford Tigers), Craig Moss (Keighley Cougar), Joe Burke (South Wales Scorpions), Iwan Brown (North Wales Crusaders).

FRANCE : Cyril Stacul (Dragons Catalans) – Clément Soubeyras (Salanque Méditerranée Pia), Jean-Philippe Baile (Dragons Catalans), Mathias Pala (Dragons Catalans), Jérémy Guiraud (Carcassonne) – (o) Thomas Bosc (Dragons Catalans), (m) William Barthau (Dragons Catalans) – Mathieu Griffi (Lézignan Corbières), Kane Bentley (Lézignan Corbières), Mickaël Simon (Dragons Catalans) – Olivier Elima (Bradford Bulls, cap), Antoni Maria (Dragons Catalans) – Grégory Mounis (Dragons Catalans).
Sont entrés en jeu : Romaric Bemba (Carcassonne), Andrew Bentley (Lézignan Corbières), Eloi Pélissier (Dragons Catalans), Kevin Larroyer (Toulouse Olympique).

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire