Accueil » A la une » Le dossier complet! Featherstone veut s’envoler à Blagnac

Le dossier complet! Featherstone veut s’envoler à Blagnac

Luke Briscoe, ailier volant.

Le vainqueur de TO – Featherstone, le samedi 5 mai (18h) sur la piste de Blagnac, aura incontestablement fait un grand pas vers les “Qualifiers”. Il s’agit en effet d’un rendez-vous majeur entre les deux clubs, pour l’heure à la lutte avec Toronto, London Broncos, Leigh, Halifax et Batley. Trois d’entre eux resteront sur le tarmac du Championship, au soir de la dernière journée, le 29 juillet. Les Rovers ne veulent pas être de ceux-là, eux qui avaient participé l’an passé à ce “Middle Eight” de toutes les convoitises. C’est dire si une victoire chez un concurrent direct ferait leur affaire.

Focus sur un club qui force le respect. Et qui a pour ambition de prendre définitivement son envol à Blagnac, là où d’autres matchs comptant double attendent les Toulousains : le 9 juin face à Batley (qui n’a pas vu le jour dimanche dernier à Featherstone), le 16 juin à Albi devant Leigh, le 7 juillet contre Londres.

Revanche

Le 11 février dernier, sur sa pelouse de l’ancestral Post Office Stadium, baptisé depuis LD Nutrition Stadium, naming oblige, Featherstone battait Toulouse 36-18. A l’époque, le TO était encore en rodage, et les retrouvailles entre deux des plus sérieux candidats à une place dans le Top 4 devraient enflammer Blagnac.

Lucky Luke

Luke Briscoe, c’est 23 essais en 13 matchs de championnat avec les Rovers, cette saison. Dont un doublé face… au TO. Et un autre en Challenge Cup le 22 avril. Agé de 24 ans, l’ailier volant a disputé dans le passé dix rencontres de Super League avec  Wakefield et Leeds, entre 2014 et 2016. Une chance, pour Featherstone, de l’avoir dans ses rangs.

Bonne pioche

Jansin Turgut, 22 ans, est prêté par Hull FC au moins jusqu’à la mi-mai. Troisième ligne ou centre, “il suscitait l’intérêt de nombreux autres clubs”, se réjouit l’entraîneur des Rovers, John Duffy.

Premier en 2015

Champion d’Angleterre en 1977, vainqueur de la Challenge Cup en 1967, 1973, 1983, Featherstone, fondé en 1902, est un club historique de la rugby league, dont l’ancien international français Daniel Divet a porté un temps le maillot. En 1995, les Rovers disputaient une demi-finale de Cup pour la 13è fois, mais la même année naissait la Super League, les condamnant au deuxième niveau de la compétition. En 2015, ils terminaient à la première place du Championship.

18 ans

Harry Newman, prêté par Leeds Rhinos aux Rovers, n’est âgé que de 18 ans et deux mois, et John Duffy ne tarit pas d’éloges à son sujet. Et à vrai dire, il y a de quoi. Appelé à la rescousse le mois dernier afin de pallier à la suspension de Misi Taulapapa, le jeune centre a en effet inscrit huit essais lors de ses cinq premiers matchs. Il avait fait ses débuts en Super League en juillet 2017, contre Wigan, sur une aile. Un poste qu’il a encore occupé, le 25 février dernier à Widnes, pour sa deuxième apparition au plus haut niveau.

Gareth Roc

Les Rovers se rendent à Blagnac armés jusqu’aux dents. Scott Wheeldon et Anthony Thackeray, deux pions majeurs de l’équipe, ont fait leur retour le 22 avril en Cup, contre Doncaster, après un long séjour à l’infirmerie. Et si Frankie Mariano a quitté le club le 21 avril pour rejoindre Doncaster, Gareth Hock, lui, est OK. Hock, c’est un roc, malgré ses 34 printemps bien sonnés. Un méchant de service, ancien cadre des Lions britanniques et du XIII d’Angleterre, passé avec bonheur par Wigan (2003 – 2012), puis Widnes, Salford, Leigh, pour enfin débarquer à Featherstone cette année.

Le boss

Le 19 avril, John Duffy, qui avait rejoint Featherstone en juillet 2017, suite au limogeage de John Sharp, a prolongé son contrat jusqu’à fin 2020. Et le chairman, Mark Campbell, estime non sans raison qu’il tient là un entraîneur de haut rang : “Il possède une aura qui rejaillit sur l’ensemble du club, et la manière avec laquelle il a fait progresser les joueurs est remarquable. C’est le boss, il tire le maximum de chacun d’entre eux, alors que contrairement à nos concurrents directs pour les “Qualifiers”, nous ne sommes qu’une équipe semi-professionnelle, avec un budget bien moindre que Leigh, Toronto ou Londres, par exemple”.

Agé de 38 ans, Duffy, ancien demi ou talonneur international écossais, a défendu les couleurs de Warrington, Salford, Leigh, Lancashire Lynx, Whitehaven, Widnes, entre 1997 et 2012, avant d’entraîneur Swinton puis Featherstone.

Le match aller

FEATHERSTONE – TOULOUSE 36-18

Mi-temps 8-10

2 033 spectateurs

Rovers : 6 essais Briscoe (30, 74), Thackeray (45), Clark (55), Davies (57), Hardcastle (57), 4 transformations et 2 pénalités Ridyard.

TO : 4 essais Marcon (18, 42), Curran (38), Marguerite (78), 1 transformation Kheirallah.

ROVERS : Thackeray – Briscoe, Hardcastle, Handley, Taulapapa – (o) Ridyard, (m) Tom Holmes – Wheeldon, Carlile, Richard Moore – Connor Farrell, John Davies – Lockwood.

Sont entrés en jeu Wildie, Brad Knowles, Hock, Mitch Clark.

TO : Kheirallah – Marcon, Marguerite, Ader, Maurel – (o) Barthau, (m) Robin – Puech, Bouzinac, Canet – Mika, Curran – Marion.

Sont entrés Kriouache, A. Bentley, Hepi, Pettybourne.

Ses deux derniers matchs

Le 22 avril

DONCASTER – FEATHERSTONE (Challenge Cup) 16-26

Mi-temps 14-10

Doncaster : 3 essais Aaron Jones-Bishop (14, 28), England (21), 1 T Miller (21), 1 pénalité Miller (54).

Featherstone : 5 essais Luke Briscoe (3, 9), Tom Holmes (55), Shaun Robinson (58, 71), 3 T Ridyard (9, 55, 71).

ROVERS : Thackeray – Briscoe, Hardcastle, Taulapapa, Shaun Robinson – (o) Ridyard, (m) Tom Holmes – Luke Cooper, Wildie, Richard Moore – Connor Farrell, John Davies – Lockwood.

Sont entrés Wheeldon, Brooks, Brad Knowles, Carlile.

Le 29 avril

FEATHERSTONE – BATLEY (CHAMPIONSHIP) 50-12

Mi-temps 18-0

Featherstone : 10 essais Robinson (16, 47, 73), Briscoe (25), Hardcastle (31, 79), Hock (39), Holmes (53, 68), Walters (62), 5 T Ridyard.

Batley : 2 essais Scott (49), Brambani (75), 2 T Joe Farrell.

ROVERS : Tom Holmes – Briscoe, Hardcastle, Taulapapa, Shaun Robinson – (o) Ridyard, (m) Lilley – Wheeldon, Carlile, Mitch Clark – Connor Farrell, Josh Walters – Richard Moore.

Sont entrés : Wildie, Hock, Brooks, Peteru.

Extrait du Magazine FFRXIII de mai 2018.(52 pages de Rugby à XIII)

Pour lire l’article complet ou télécharger le magazine en ligne, CLIQUEZ ICI.

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire