Les académies de Toulouse et Montpellier intouchables aux championnats de France UNSS

St Louis de Gonzagues champion en minimes

Supérieurement organisés à Cahors, et à Goussainville, dans le Val de Marne, les championnats de France UNSS ont confirmé la suprématie des académies de Toulouse et de Montpellier, à l’image des cadets du lycée Sabatier de Carcassonne, vainqueurs en finale du lycée Rascol d’Albi (48-8), après avoir triomphé en Poules de Perrin Marseille (26-0), Maillol Perpignan (30-6) et déjà Albi (50-14).

Le lycée Dupuy de Tarbes a battu Rascol Albi 24-4, en finale juniors garçons, Maillol Perpignan a été couronné en juniors féminines et en cadettes, alors qu’en minimes, les filles de Jean-Paul Laurens (Ayguevives) et les garçons de Saint-Louis de Gonzagues (Perpignan) sont montés sur la plus haute marche du podium.

A noter que les cadets de Rascol Albi ont reçu la coupe du fair-play, à Goussainville, alors que les rencontres ont été arbitrées par les jeunes du Pôle Espoirs de Carcassonne.

Cadets

Champion : Sabatier Carcassonne

Finaliste : Rascol Albi

3è Maillol Perpignan

4è Perrin Marseille

Cadettes

Champion : Maillol Perpignan

Finaliste : Bellevue Toulouse

3è Navarre Saint-Jean Pied de Port

4è Rolland Goussainville (Val de Marne)

5è Renouvier Prades

6è Rascol Albi

Juniors garçons

Champion : Dupuy Tarbes

Finaliste : Rascol Albi

3è Maillol Perpignan

4è Renouvier Prades

Juniors filles

Champion : Maillol Perpignan

Minimes garçons

Champion : Saint-Louis de Gonzagues Perpignan

Finaliste : Joseph Chaumié Agen

3è Jean-Paul Laurens Ayguevives

4è Notre-Dame des Anges Espira-de-l’Agly

5è Théphile de Viau Passage d’Agen

6è Bastié Decines (Rhône)

Minimes filles

Champion : JP Laurens Ayguevives

Finaliste : Jean Vilar Châlons-sur-Saône

3è Versailles Marseille

4è La Citadelle Saint-Jean Pied de Port

5è Victor Hugo Narbonne

6è Louise Michel Saint-Just-en-Chaussée (Académie d’Amiens)

Sabatier champion en cadets
Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire