Accueil » A la une » Les Toulousains déroulent!

Les Toulousains déroulent!

Ce samedi (07/04), dans des conditions parfois compliquées (vent), le Toulouse Olympique a largement dominé une équipe de Barrow sans grandes intentions sur sa pelouse de Blagnac (50-4).

Concrètement, le TO n’a jamais été inquiété par les Raiders, qui n’ont pas cherché à réellement jouer. Ralentissement des tenus, ballons envoyés directement en touche en fin de chaine, les Anglais étaient venus pour casser le rythme, et c’est tout. Inévitablement, c’est le niveau de la rencontre qui en a pâti. Heureusement, les Toulousains ne sont pas rentrés dans le jeu des Anglais, ont été impeccables en défense et ont gratifié leur public de neuf essais.

Le week-end prochain, les hommes de Sylvain HOULES seront de retour en Angleterre pour aller affronter Batley le samedi 14 avril (16h en France), pour ce qui sera le dernier match de la phase aller, mais pas le moindre.

Prochain match à domicile le choc face aux Featherstone Rovers (3èmes) le samedi 5 mai à 18h.

Charles BOUZINAC et le TO ont largement dominé Barrow © Bernard RIEU

Fiche technique : Toulouse Olympique 50-4 Barrow Raiders (MT : 22-0) – 1177 spectacteurs : Arbitre : M. Rossleigh

TO XIII : 9 E Curran (1), Ford (17), Canet (25), Barthau (31), Sangaré (45), Boyer (50), Planas (67), Pettybourne (72), Kheirallah (78) 7 T Kheirallah (17, 25, 31, 45, 50, 67, 73)

Barrow : 1 E Susino (65)

Evolution du score : 4-0, 10-0, 16-0, 22-0 / 28-0, 34-0, 40-0, 40-4, 46-4, 50-4.

TO XIII : Mark KHEIRALLAH (Parrainé par Sarrazain Déménagement) ; Tony MAUREL (Parrainé par La Villa Da Vinci), Rhys CURRAN, Sébastien PLANAS (Parrainé par La Villa Da Vinci), Joseph THÉROND ; Johnathon FORD, William BARTHAU ; Maxime PUECH, Mourad KRIOUACHE, Sam RAPIRA ; Bastien CANET, Constantine MIKA ; Eddy PETTYBOURNE. Sont entrés en jeu : Charles BOUZINAC, Clément BOYER, Tyla HEPI, Justin SANGARÉ.

Barrow : Brett CARTER ; Shane TOAL, Daniel TOAL, Andrew LITHERLAND, Declan HULME ; Jamie DALLIMORE, Karl ASHALL ; Joseph BULLOCK, Dean PARATA, Glenn RILEY ; Jonathan SMITH, Matthew HOLMES ; Martin ASPINWALL. Sont entrés en jeu : Nathan MOSSOP, Alec SUSINO, Thomas WALKER, Ryan DUFFY.

Résumé du match :

Le cavalier seul Toulousain

Il ne fallait pas arriver en retard à Ernest Argelès : à la réception du coup d’envoi, le TO remonte tout le terrain sur sa première chaine et Rhys CURRAN ouvre la marque au bout d’une minute. 4-0. A la 17e, Tony MAUREL fait sauter le ballon des mains de son adversaire sur le placage, le ramasse et file à l’essai. Il est repris à quelques centimètres de la ligne mais Mark KHEIRALLAH a bien suivi et joue le tenu pour Johno FORD qui aplatit sans opposition. 10-0.

Quelques instants plus tard, c’est au tour de Bastien CANET de trouver la faille dans la défense adverse. 16-0. A la demi-heure de jeu, alors que le TO pilonne la défense adverse retranchée sur sa ligne, c’est William BARTHAU qui se crée un mini intervalle d’une feinte de passe et plonge pour marquer. 22-0, ce qui sera le score à la pause, puisque Joseph THÉROND, qui jouait pour la première fois à domicile avec l’équipe fanion, s’est vu refuser un essai pour un passage à vide sur l’action.

La promenade continue

En seconde période, les Bleus et Blancs gardent le cap. Lancés à pleine vitesse et dans un bon timing vers la ligne, Justin SANGARÉ et Clément BOYER scorent coup sur coup 2 essais similaires. 34-0.

Mais à force, Toulouse tombe dans le faux rythme que Barrow s’évertue de mettre en place. Des fautes sont commises de part et d’autre, le match est haché. Et sur la seule inattention défensive du match côté TO, les Raiders débloquent leur compteur. 34-4.

Un essai qui a le mérite de réveiller les coéquipiers de Constantine MIKA, qui jouait là son 50e match avec le Toulouse Olympique. Comme souvent, c’est Sébastien PLANAS qui remet les siens dans le sens de la marche. 40-4. Dans les dix dernières minutes, Eddy PETTYBOURNE marque pour la première fois sous les couleurs du club Olympien tandis que Mark KHEIRALLAH, à la récupération d’un coup de pied de Johno FORD, clôt la démonstration avec son 103ème essai avec le TO, égalant ainsi le record du club. 50-4, score final.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire