Accueil » A la une » Limoux chute pour la première fois

Limoux chute pour la première fois

Thomas Ambert et les catalans ont lutté de bout en bout avant de faire chuter le leader.
Crédit Gérard Barrau

ST ESTEVE XIII CATALAN – LIMOUX 26-18

Mi-temps 16-6

Arbitre Stéphane Vincent

Temps doux et ensoleillé, très léger vent, 1 200 spectateurs

St Estève XIII Catalan : 4 essais Zafra (12), R. Franco (16), Brochon (31, 69), 3 T (12, 31, 69) et 2 pénalités (44, 56) Brochon.

Limoux : 3 essais Barbaza (29, 53), Liauzun (76), 3 T Santo.

Carton jaune à St Estève XIII Catalan : Séguier (21)

ST ESTEVE XIII CATALAN : Brochon – J. Flovie, Ambert, Jobe, R. Franco – (o) Munuera, (m) Meresta-Doucet – Dezaria, Zafra, Cozza – Le Cam, Séguier – Perez.

Sont entrés en jeu Salabio, B. Scimone, Belmas, Ribas.

LIMOUX : Santo – F. Flovie, Garrouste, Ed Murphy, A. Bourrel – (o) C. Rougé, (m) P.-L. Bourrel – Herold, Liauzun, Barbaza – Puso, L. Vergniol – Rouch.

Sont entrés Yesa, Mickalézyk, M. Péault, B. Vergniol.

On s’attendait à un gros combat, on n’a pas été déçu. Du moins en seconde période, quand Limoux a haussé le ton, au plan physique, ce qui a donné lieu à un farouche bras de fer au milieu.

Et si les Catalans l’ont emporté face à un adversaire jusqu’alors invaincu, c’est en raison d’une plus grande maîtrise ballon en mains, les Audois ayant pêché par indiscipline lors du premier acte, marqué par la sortie prématurée de César Rougé (cheville) au bout de seulement onze minutes de jeu.

Soit juste avant que Valentin Zafra, giclant au ras du tenu, ne donne l’avantage aux locaux, bientôt imité par Romain Franco, sur service de Robin Brochon.

Les Sang et Or menaient dès lors 10-0, mais la mise sur la touche de Paul Séguier, pour dix minutes, permettait aux Blanquetiers de remonter la pente.

Car si Lucas Vergniol échouait en force (24è), en suivant Paul Barbaza et Mickaël Rouch effectuaient un travail d’approche ponctué par un tenu, que le même Barbaza saisissait au vol pour marquer.

Pour autant, St Estève XIII Catalan remettait le couvert par l’intermédiaire de Brochon, auteur d’une feinte de passe après sortie de mêlée.

Plus tard, Benjamin Vergniol était scotché à l’intérieur de l’en but catalan, et ce n’était qu’un petit quart d’heure après la reprise, que Limoux trouvait la faille, Maxime Herold ayant judicieusement alerté Barbaza, trop puissant pour les plaqueurs adverses.

Limoux n’avait plus que quatre longueurs de retard, mais à dix minutes de la fin Brochon donnait un coup de massue sur la tête des Rouge et Noir, au terme d’une étincelante action, initiée par Thomas Ambert en direction de Jordan Flovie, dont la lumineuse passe à l’intérieur faisait le bonheur du jeune arrière de la réserve des Dragons.

C’en était fini des espoirs limouxins, encore sous la pression adverse quand Bastien Scimone et Hugo Salabio manquaient le coche d’un rien, en force, même si Mathieu Liauzun, plein de jus, offrait aux siens un point de bonus amplement mérité.

Sous la houlette de Jordan Dezaria, Corentin Le Cam, Ugo Perez, Paul Séguier, Bastien Scimone, Robin Brochon, les Catalans avaient effacé la déception causée par l’échec intervenu face à Carcassonne, mais à l’image de Zac Santo, Ed Murphy, “Pilou” Bourrel, Valentin Yesa, Paul Barbaza, Mickaël Rouch, les visiteurs ne sen étaient jamais laissés conter.

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire