Accueil » A la une » Limoux de nouveau le patron

Limoux de nouveau le patron

Qui c’est le patron ? Après l’accident d’Albi, Limoux a repris le volant, en s’imposant chez le désormais ex leader, mettant la main sur le ballon après la pause, pour en faire le meilleur usage possible.

Une exécution que n’avait pas Avignon en magasin, péchant par indiscipline en seconde période, alors que jusque-là une 40/20 de Rémi Andreu engendrait une mêlée profitant à Renaud Ganz, puis à Alexis Corona, la feinte de corps d’Olivier Arnaud terminant le travail. En face, une accélération de César Rougé, bambin prodige, trouvait Maxime Péault petit côté, Romain Puso se transformant en ailier pour rétablir l’équilibre au score.

Puis une chandelle de Shaun Nona éclairait l’essai de Yann Belmaaziz, profitant de la bourde de Corentin Rey.

Hugo Demonte, en suivant, jouait un tour à sa façon à la défense audoise, mais celle-ci resserrait les boulons après l’entracte, alors que l’attaque carburait à son maximum.

Témoin les essais s’enfilant comme des perles, avec Fabien Flovie dans le rôle du bijou (trois essais en vingt minutes).

AVIGNON – LIMOUX 16-50

Mi-temps 12-12

Arbitre Benjamin Casty

Avignon : 3 essais O. Arnaud (10), Demonte (33), V. Comtat (76), 2 T O. Arnaud (10, 33).

Limoux : 9 essais Puso (25), Yann Belmaaziz (30), Ed Murphy (41), F. Flovie (46, 60, 66), Kriouache (49), Santo (54), Q. Garrouste (79), 6 T et 1 pénalité (44) Nona.

Cartons jaunes :

Avignon : M. Romano (59).

Limoux : Yesa (75).

SOA : O. Arnaud – Ghanem, Avis, Demonte, C. Rey – (o) V. Comtat, (m) Andreu – Corona, R. Ganz, Emblard – Clément, Delor – M. Romano.

Sont entrés en jeu Durandal, Naji, Roupain, Meyziani.

LIMOUX : Santo – F. Flovie, Ed Murphy, Q. Garrouste, M. Péault – (o) César Rougé, (m) Nona – Yesa, Liauzun, Herold – L. Vergniol, Puso – Mickalezyk.

Sont entrés P.-L. Bourrel, Torrès, Kriouache, Yann Belmaaziz.

H.G

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire