Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » Limoux frappe fort !

Limoux frappe fort !

Le Limoux de Maxime Grésèque est venu jouer un bien mauvais tour aux joueurs de Pia, hier soir. Les Blanquetiers n’ont pas joué les Pères Noël, n’offrant aucun cadeau au pied du sapin.

Limoux, solide dauphin de Carcassonne au sommet de l’Élite 1 a offert une performance défensive majeure. “On gagne le match là-dessus. Pia nous a proposé un sacré défi physique, un gros engagement et on savait qu’ils ne lâcheraient rien”, a réagi Maxime Grésèque.

Si Limoux a été parfait en défense, Pia a manqué son entame. “Nous n’étions pas prêts à la guerre. Limoux nous a bousculés d’entrée et on n’y était pas. On a aussi manqué de patience”, réagissait à la pause le capitaine des Baroudeurs, Ugo Perez qui était derrière au score la pause (16-6). Limoux a effectivement marqué deux réalisations en début de rencontre (10-0). Désorganisés par l’absence de Joan Guasch (suspendu), les Piannencs ont surtout manqué de justesse et de précision dans leur jeu au pied. Face à Zac Santo, impressionnant de maîtrise dans ses placements, ses choix et ses prises de balle, les Baroudeurs n’ont jamais trouvé la faille collectivement. L’essai d’Ugo Perez, le seul des siens hier soir est le fruit d’un effort personnel.

Limoux prive les Baroudeurs du point de bonus défensif

À Limoux, Jason Clark et Benjamin Vergniol ont encore été les leaders des siens, quand les rotations entre Pierre-Louis Bourrel et Justin Bouscayrol ont apporté une alternance de jeu intelligente, avant de voir la paire Robin – Templeman faire le reste.

En seconde période, aucun essai ne sera marqué. Les deux formations se sont rendues coup pour coup. Mais c’est Pia qui a dominé territorialement et au niveau de la possession ce second acte. La concrétisation n’est pas venue, ni par Windy Buche et François Thérésin en bord de touche, pas plus que par Mathias Marty et Hugo Salabio au pied des poteaux. “On a essayé de marquer cet essai en deuxième mi-temps, mais Limoux a une grosse défense et nous avons manqué de patience”, a résumé l’entraîneur de Pia, Thomas Valette. Un coach frustré de voir les siens quitter le sade Ambert sans le point de bonus défensif. Rageant, mais c’est aussi la leçon du soir, entre réalisme et précipitation, entre discipline et indiscipline. “Nous savions où nous mettions les pieds. Pia a été un adversaire redoutable et devant, c’est la plus grosse équipe que nous ayons affrontée de la saison”, a ajouté le pilier de Limoux, Paul Barbaza.

Le mot de la fin revient à Ugo Perez, vexé de voir l’invincibilité voler en éclat, mais pressé de revenir. “On va se reposer, analyser et revenir plus fort. C’est une belle leçon à retenir, sans rougir, mais qu’il faut savoir prendre du bon côté”.

L’Élite 1 va maintenant se mettre en pause pendant les fêtes de fin d’année. Limoux peut savourer son fauteuil et Pia veut nourrir de réels espoirs après sa première partie de saison. À confirmer.

Pia 6 -20 Limoux

Pia. Stade Daniel-Ambert

Mi-temps : 16-6.

Arbitre : Jordi Crespo. 1700 spectateurs.

Pour Pia XIII Baroudeur : 1 essai Perez (25), 1 transformation Baby (25).

Pour Limoux : 3 essais (1), A. Bourrel (11), B. Vergniol (38), 2 transformations (1, 38) et 2 pénalités Templeman (50, 68).

PIA XIII Baroudeur : Castany – Buche, Baby, Whare, Thérésin – (o) Meresta, (m) Jo. Paulo – Vailhen, Zafra, De Oliveira – Jullien, Berdu – Perez (c). Sont entrés : Huescar, Marty, Salabio, Masuaute.

LIMOUX : Santo – A. Bourrel, Ader, Garouste, Crunel – (o) Templeman, (m) Robin – Biville, Bouscayrol, Mikz – L. Vergniol, B. Verngiol – J. Clark (c). Sont entrés : P.L. Bourrel, Barbaza, Mickalezyk, Saddler.

Source : L’Indépendant

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire