Luc Lacoste : “Il est indispensable que la Fédération soit présente sur le terrain.”

Place forte du rugby à XIII tarnais, Albi RL XIII a su créer un réseaux de partenaires solides sur qui le club peut compter. Après des mois sans soirée “business”, c’était journée retrouvailles du Club Ovale à laquelle le Président Luc Lacoste a été convié. Entretien.

Président, vous avez été invité à la journée partenaires d’Albi Rugby League, et votre venue a été fort appréciée…

Il est indispensable que la fédération puisse être sur le terrain. Il faut être sur le terrain, connaître les désirs et les difficultés des uns et des autres. Je suis en place depuis six mois, et la moitié de ce temps a été contrariée par des ennuis de santé. Mais je n’étais pas seul, et toute mon équipe était sur le terrain.

Parmi vos priorités, il y a les stages des équipes de France qui vont disputer la Coupe du Monde à l’automne en Angleterre…

On va faire une vingtaine de stages. On a un très gros partenariat avec le département de la Gironde et l’UBB. Mais on va aller ailleurs également. On veut mettre nos équipes dans les meilleures conditions.

On les met dans un contexte : on espère qu’on aura bien fait et qu’on aura un bon retour. Pour les garçons, l’objectif est les quarts de finale. Pour les filles, on attend d’elles qu’elles inscrivent une histoire et qu’elles la propagent.

Albi est-elle toujours un centre historique du rugby à XIII ?

Nous devons prendre conscience de ce que nous sommes. À partir de là, construisons notre avenir. Il y a un engouement autour de l’ARL. La fédération doit se rapprocher de tels territoires. Je travaille pour qu’il y ait une cohésion entre fédération, ligues et comités. J’ai ainsi réuni les représentants de toutes ces instances, dimanche, à l’issue de la finale du championnat.

Y aura-t-il des matches internationaux à Albi ?

Instaurer des rencontres internationales régulières est une nécessité. Il faut se confronter aux grandes équipes. On veut faire des matches internationaux en Europe. J’en discute avec mon homologue anglais auprès de qui je siège dans les instances européennes. Et il est évident que certains de ces matches devront se dérouler dans nos fiefs d’Occitanie, Catalogne et Provence notamment.

Source : La Dépêche

Partager cette publication

Laisser un commentaire


Partager un souvenir, une histoire

Click or drag a file to this area to upload.
Click or drag files to this area to upload. You can upload up to 10 files.