Accueil » A la une » Mathieu Khedimi fait un tour d’horizon

Mathieu Khedimi fait un tour d’horizon

Aux côtés de Jacques Jorda, lors du dernier rassemblement du XIII de France, à Port-Barcarès.

De nombreux sujets seront débattus avec les clubs, lors du Congrès fédéral, le 9 juin à Port-Barcarès. Mathieu Khedimi, vice-président de la FFR XIII en charge du Haut Niveau, fait ici un rapide tour d’horizon de la situation.

ELITE 1

“Le niveau de jeu est en hausse, et l’incertitude a longtemps plané sur la course à la qualification, preuve que les écarts se sont resserrés entre les différentes équipes“.

JEUNES

“Le 10 juin à Saint-Estève, lors du Tournoi des Provinces, le Top 100 des U16 sera évalué, et le but est de continuer à travailler par bassins géographiques, à l’image des inter-comités U14. En U19, la première partie de la saison pourrait s’effectuer par brassage Est-Ouest, les six premiers de chaque Poule disputant ensuite le championnat Elite, les autres le championnat Juniors Nationaux”.

2018-2019

“Nous entendrons les voeux formulés par les clubs, au Congrès du Barcarès, concernant la date du coup d’envoi de la saison prochaine en Elite 1. Laquelle pourrait débuter une fois disputé le test contre la Nouvelle-Zélande, le 17 novembre, afin de ne pas perturber la compétition. Les calendriers devront en tout cas être établis avant le 30 juin“.

FEDERALE

“Nous avons peut-être commis une erreur, personne ne détenant la vérité. 23 ou 24 matchs dans une saison pour les clubs de Fédérale, est-ce trop ? Nous verrons avec eux comment éventuellement corriger le tir“.

PARIS

“Les clubs franciliens travaillent en complémentarité, avec les juniors à Corbeil, les seniors à Châtillon… Sur place, il y a un agent territorial de développement qui oeuvre en relation avec la Direction Technique Nationale, et à terme il nous faudra une équipe d’Elite 2 sur Paris. D’une manière générale, d’ailleurs, il conviendra d’élargir notre horizon, quand on pense que 60% des clubs de Division Nationale se trouvent en Occitanie et en pays catalan”.

LE SUPER XIII

“Il est toujours dans les tuyaux pour l’été 2019, mais il ne se substituera pas au championnat de France. Le Super XIII sera une compétition à part entière. Nous travaillons aussi sur la Ligue Elite Rugby XIII (LER)”.

INTERNATIONAL

“Il y a cette année une recrudescence des rencontres internationales. C’est important pour la lisibilité de notre sport. Les différents matchs de l’automne permettront de jauger les joueurs d’Elite 1 et ceux du Toulouse Olympique et des Dragons Catalans qui auront peu joué dans leurs clubs cette saison. Je conçois que la date du 17 novembre (test contre la Nouvelle-Zélande) est tardive et susceptible de gêner la préparation de ces deux clubs pros, mais il nous faut affronter une grande nation chaque année si nous voulons réellement savoir où nous en sommes sur l’échiquier international. En 2019 ce sera au tour de l’Australie”.

SERBIE

“Cela devrait être validé au Congrès, mais nous avons reçu une invitation de la Serbie pour disputer chez elle un match du XIII de France. Soit le 29 ou 30 septembre, soit le 6 ou 7 octobre, en préparation au match outre-Manche (20 octobre) contre l’Angleterre. Et avant le déplacement en Serbie, les “Joueurs suivis” se seront mesurés à travers les Matchs des Origines”.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire