Accueil » A la une » Paris : une entente capitale

Paris : une entente capitale

Comme Paris vaut bien une messe, les clubs de Châtillon, Charenton et Mennecy, ont consenti chacun, en début de saison, un petit sacrifice qu’aujourd’hui personne ne regrette, vu le parcours effectué par une équipe de Paris Ile de France qui tient la route en Fédérale 1.

Certes, Laurent Turteaud, le président de Charenton, Eric  Stern, celui de Châtillon, et Claude Houbloup, mentor de Mennecy, auraient cent fois préféré partir sous leurs propres couleurs, mais il leur a fallu se rendre à l’évidence, comme l’explique ce dernier : “Fin septembre, nous ne possédions que huit licences seniors à Mennecy, cinq à Charenton, dont deux blessés, et douze à Châtillon, d’où le choix de nous engager sous la bannière de Paris IDF XIII”.

Extrait du Magazine FFRXIII de mai 2018.

Pour lire l’article complet ou télécharger le magazine en ligne, CLIQUEZ ICI.

Abdoulaye Traore
Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire