Accueil » A la une » Romain Franco éteint les espoirs d’Avignon presque sur le clap de fin

Romain Franco éteint les espoirs d’Avignon presque sur le clap de fin

Mendy Saloty et Alexis Meresta-Doucet ont souffert pour vaincre un adversaire à la hauteur.

On ne peut qu’adhérer aux propos tenus par Renaud Guigue, peu avant la fin de ce match à suspense et de belle facture, technique et physique : “Les joueurs plaquent dur, courent dur, et on note de belles initiatives de part et d’autres”.

Au moment où l’entraîneur du SOA s’exprimait ainsi au micro de de la Web TV de la FFR XIII, les siens étaient menés de six points (24-30), et bientôt Rémi Andreu (plus tard touché à l’épaule droite et contraint d’abandonner son équipe) adressait une passe au pied d’école à Romain Pourret, égalité au score à la clé.

Et, en suivant, la partie basculait dans le camp des visiteurs, Fabien Flovie ayant mis Romain Franco sur la bonne orbite.

Mais depuis le coup d’envoi, en fait, les deux rivaux s’étaient rendus coup pour coup : longue percée de Fabien Flovie destinée à son jumeau, et d’un !

Brandon Luamanau libérait pour le premier essai de Sofiane Ghanem, et de deux !

En face, Benjamin Vergniol plaçait Ugo Pérez dans un espace gagnant, et de trois !

Keehan Diamond faisait le bonheur de Saia Tanginoa au terme d’un mouvement aussi soigné dans la conception que dans la finition, et de quatre !

Ainsi, à la pause rien ne départageait Provençaux et Catalans, Fabien Jullien ayant échoué de très peu au ras et Louis Jouffret ayant manqué une pénalité en moyenne position.

Toujours aussi hardi à  la reprise, Pourret trouvait la faille, Diamond plaquait in extrêmis Jordan Flovie après un “rasant” de Lucas Albert, mais le même arrière australien d’Avignon se manquait à la réception d’une chandelle d’Albert, et Franco se faisait un malin plaisir d’en profiter.

Un énorme effort d’Albert, assorti d’un magistral offload pour Franco, trouvant la mobylette Jordan Flovie à l’intérieur, offrait aux Sang et Or le moyen de prendre une certaine avance (26-18 à la 57è), mais si Charles Nies était mis sur le dos dans l’en but catalan au bout d’une chouette charge, Diamond, pour sa part, faisait parler sa classe en expédiant Ghanem signer son doublé dans un étroit couloir : 24-30, et vous connaissez la suite de cette belle histoire écrite au Parc des Sports avignonais. Le Parc des Princes, en fait, tant le spectacle avait atteint des sommets.

Benoît Albert, le coach des Dragons U23, parlait de “fougue” concernant les siens, au moment de dresser un rapide bilan.

On ne manquera pas d’ajouter le talent qui transpirait de cette formation ayant inclu pour la première fois de la saison l’ailier junior Hugo Martin. Le même talent dont était pourvu le perdant.

LA FICHE TECHNIQUE

AVIGNON – ST ESTEVE XIII CATALAN 30-34

Mi-temps 12-12.

Arbitre : Cyril Vergnes.

SOA : 5 essais Ghanem (23, 54), Tanginoa (36), Pourret (41, 69), 4 transformations Arnaud (36, 41, 54) et Andreu (69), 1 pénalité Arnaud (15).

Saint-Estève XIII Catalan : 6 essais Jordan Flovie (19, 51, 57), Perez (30), Romain Franco (47, 72),  4 transformations Jouffret (19, 30, 47, 51), 1 pénalité Jouffret (52).

Cartons jaunes :

A St-Estève XIII Catalan : Castaillet (38), Perez (65) ; à Avignon : Melhout (38), Arnaud (65).

Avignon : Diamond, Melhout, Tanginoa, Chouchane, Ghanem, (o) Andreu, (m) Arnaud (cap) – Luamanu, Renaud Ganz, Nies – Clément, Pourret – Vincent Comtat.

Sont entrés en jeu : Corona, Durandal, Fabien Jullien, Martial Romano.

St-Estève XIII Catalan : F. Flovie, Martin, Romain Franco, Perez, J. Flovie – (o) Lu. Albert, (m) Jouffret – Belmas, Meresta-Doucet (cap), Séguier – B. Vergniol, Franck Maria – Bartès.

Sont entrés : M. Khedimi, Saloty Mendy, Maxime Da Costa, Castaillet.

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire