Accueil » Actualité Elite » Elite 2 » Saint-Gaudens, l’inconnu d’Elite 2

Saint-Gaudens, l’inconnu d’Elite 2

MUYODTALIE 

Drake Muyodi est attendu

Après une année de sommeil, le réveil est parfois douloureux, mais Jean Frison assure que le temps joue en faveur d’une équipe dont il a désormais la charge, après avoir guidé tour à tour avec succès, Montpellier et Toulouse Jules-Julien en Elite 2, puis les juniors d’Albi. Aux commandes du glorieux club commingeois, aux côtés de Lionel Garrigues, un ancien de la maison, l’ancien capitaine et champion de France en 2000 avec le Toulouse Olympique, après l’avoir été en 1992 en Groupe B avec Villefranche-de-Rouergue, compte user de sa longue expérience pour construire un groupe résolu à jouer les premiers rôles, une fois assuré l’indispensable amalgame entre les quelque 25 joueurs venus d’horizons divers.

“Notre plus grande difficulté consistera à former un groupe, mais en ce qui concerne la qualité des joueurs j’estime que nous sommes légèrement supérieurs à Sauveterre, nos voisins étant à l’inverse plus forts collectivement, après deux passés à travailler ensemble”, lance tout de go l’ex international aux 26 capes.

Autant dire qu’ici le derby est déjà dans toutes les têtes, mais dans un premier temps, “St Go” rôdera la machine au contact de Réalmont, ce dimanche en amical, et en terre tarnaise. “Un test grandeur nature”, selon l’entraîneur saint-Gaudinois, “Réalmont s’affichant comme l’un des favoris au titre de Division Nationale, après avoir recruté huit joueurs d’Albi, dont six d’excellent niveau”.

Entre des Tarnais aux contours Elite 2, et des Commingeois repartant dans cette dernière division, le duel ne manquera pas de sel, et le week-end suivant, Saint-Gaudens se pliera à un stage “destiné à mieux nous connaître”, explique Jean Frison, soucieux de voir les siens former au plus tôt une véritable équipe.

Un Australien et un Anglais en renfort

Ce qui, a priori, ne sera pas une mince affaire quand on sait que parmi l’effectif on trouve aussi bien d’anciens quinzistes (Jean-Marc Pepillo, Ange Sapim, rompu aux joutes de Fédérale 2, Mickaël Diaz, un ailier en provenance de Pouyastruc, club Honneur de Haute-Garonne), un pilier australien de 110 kg pour 1,84 m, Joshua Coyle, un demi d’ouverture anglais, Ryan Butcher, qui opérait la saison passée à Hemel Stags, un club de Conference League amateur, voire un troisième étranger en la personne de l'”Italien” Drake Muyadi, un ancien international ougandais à XV, auquel le club a proposé d’encadrer les jeunes, et quantité de juniors en mal d’expérience, comme les stagiaires juniors 3 Laurent Trescasa et Kenji Delaurier, ou quatre J4, parmi lesquels on trouve Jérémy De Min et Maxime Bodet.

D’autres arrivent de Villeneuve-Tolosane XIII, Raoul Sapim (ex-Castanet Tolosane XV), de Preixan, David Trastet (un ancien junior du XIII Limouxin passé ensuite par Vernajouls et Mirepoix XV), des juniors du TO, Kevin Nganga, Diego Fessaunodo, de Toulouse Broncos, Sylvain Saez, Sylvain Marbel, et Marwanne Embarek (deuxième ligne, 21 ans, ex-Villefranche-de-Rouergue), d’Albi, Djamel Asri et Sébastien Frison (ex-junior du TO et Gratentour), de Villeneuve-la-Rivière, Arnaud Adoue et Loïc Lorjou (ex-Saint-Gaudens), de Villefranche-de-Rouergue, Rachid Aouari, ou encore de Bias, Hassam Moustapha.

Avec deux joueurs de Palau ?

Le tout guidé par Richard Bel, un ancien de la maison commingeoise, au métier consommé, et avec le concours de joueurs du cru, le deuxième ligne de 20 ans Kevin Metche, et celui de 25 ans Benjamin Viscay (ex-Lézignan).

Reste à lever les interrogations concernant l’ancien demi de Palau, Sofiane Madani, qu’un emploi attend à Saint-Gaudens, et son coéquipier catalan Jonathan Torrès, en contact avec le club haut-Garonnais, lequel s’est attaché les services du préparateur physique Jean-Marc Vergnes.

“L’entrée en matière risque de s’avérer délicate, mais au bout d’un bon mois je compte fermement avoir sous la main un groupe compétitif”, souligne Jean Frison, que la tâche ne semble pas rebuter outre-mesure.

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire