Accueil » A la une » Saint-Gaudens peine mais gagne

Saint-Gaudens peine mais gagne

Quentin Quemener et Damien Wastjer ont dû s’employer pour vaincre Toulouse.

Dans la douleur, Saint-Gaudens a remporté le match qu’il ne lui fallait pas perdre, histoire de rester en course pour la qualification aux barrages d’accès aux demi-finales du championnat.

A l’image de Clayton Williams, Ludovic Barrat, Thibault Marty, venue de Saint-Gaudens XV et qui s’entraîne depuis trois mois avec les hommes de Gilles Dumas, Cyril Moliner et Guillaume Arréou, les Commingeois n’ont certes pas ménagé leurs efforts, mais en face les Toulousains tenaient à leur rôle d’arbitre, et sous l’impulsion notamment de Romain Pallarès, Pierre Fourquet, Nicolas Bianchini, Kane Bentley ou Joseph Thérond, ils ont constamment tenu la dragée haute à leurs voisins.

Les absences de Carlos Château, Valentin Dumas et Anthony Roux ont certes pesé dans la balance, mais il faudra aux Commingeois se montrer plus rigoureux, à l’avenir, s’ils veulent rester jusqu’au bout dans le bon wagon.

LA FICHE TECHNIQUE

SAINT-GAUDENS – TOULOUSE BRONCOS 26-18

Mi-temps : 10 – 6.

Arbitre : Benjamin Casty, blessé en cours de match et remplacé par Quentin Baqué.

Pluie battante, terrain glissant.

Saint-Gaudens : 4 essais Réveillon (31), Arréou (38, 77), Barrat (68), 3 T Chanet (38, 68) et Thibault Marty (78), 2 pénalités Chanet (47, 50).

Toulouse : 3 essais Thérond (21), Gruppi (53), Fourquet (65), 2 T et 1 pénalité Bouscayrol.

SAINT-GAUDENS : Lucas, Minga, Réveillon, Th. Marty, Arréou, (o) Wall, (m) Chanet – Williams, Wastjer, Coyle – Moliner, M. Stefani – Vizcay.

Sont entrés en jeu : Barat, Trescasa, Quemener, Talazac.

TOULOUSE OLYMPIQUE BRONCOS : Lima, Gruppi, Fourquet, Jussaume, Sabbour, (o) Thérond, (m) Pallarès – K. Bentley, L. Hulme, Sangaré – Cousin, Bianchini – Mircovitch.

Sont entrés : Bouscayrol, Dufour, Bedos, Bertolas.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire