Accueil » A la une » SO Avignon XIII Fauteuil : Verdi, vidi vici

SO Avignon XIII Fauteuil : Verdi, vidi vici

Les Verdi sont venus, ont vu, on vaincu. Armés de patience et d’abnégation, Marc, le père, Yann et Julien, les fils, portent depuis quatre ans le même maillot, celui du SOA, et à leur image, “l’équipe est en constante progression”.

Finies, les galères du début ! “Au début, nous prenions des “roustes”, aujourd’hui c’est nous qui les mettons”, lance Marc, 57 ans, un des rares valides de l’équipe avec Julien, 33 ans.

Et c’est Yann, âgé aujourd’hui de 30 ans, qui a été à l’origine de la section Fauteuil du club provençal, aux côtés de Guillaume Mautz, tous les deux victimes d’accidents de la vie pour ensuite entamer une belle carrière en bleu et blanc.

“Yann Verdi est le capitaine, et l’un des plus gros défenseurs du championnat, Kevin Pastor est pour sa part l’un des plus rapides”, assure Marc, qui balaie cependant toute idée de starisation au sein de l’effectif de douze joueurs.

“Je suis le plus âgé, Mateo, 18 ans, est le plus jeune, la moyenne d’âge de l’équipe est de 28 ans, et sa force c’est l’homogénéité”.

Une bagarre à trois

Depuis deux ans, Avignon titille les meilleurs, et cette année il lutte à armes égales avec les Dragons Catalans, après avoir infligé récemment un retentissant 78-15 à St Jory, le champion en titre.

Car alors que certains ont perdu cette saison leurs leaders – c’est le cas des Toulousains – le SOA, lui, s’est appuyé sur la stabilité de son effectif.

Avec forcément des objectifs en hausse, comme l’explique Marc Verdi : “Il y aura une bagarre à trois pour le titre de champion de France, et nous en faisons partie”.

Avec, outre la remarquable cohésion citée plus haut, “l’engagement physique et la vitesse comme autres atouts”, souligne encore Marc, qui “porte” la section au même titre que Yann, l’entraînement étant dirigé par Florian Saihi, coach de l’Italie lors de la Coupe du monde 2017, avec sous sa coupe deux autres “Bisons”, Kevin Pastor et Guillaume Mautz.

Reconversion réussie

Guillaume, qui vient du Full contact et du tae kwon do, comme Yann du football, Kevin du Hand, et Julien de la Gym, titre de champion de France accroché au veston.

Des sportifs de haut niveau qui ont prolongé l’aventure en XIII Fauteuil, avec la réussite que l’on sait.

Le seul problème de la section est lié aux finances, avec des déplacements lointains (Biarritz, entre autres), malgré le soutien bienvenu du groupe Vinci autoroute, qui a permis l’achat de deux fauteuils.

Mais ici, on sait se battre aussi hors du parquet, et pour l’heure le regard est résolument tourné vers la fin de saison.

Au soir du 15 avril, les deux premiers du classement iront directement en demi-finales, et les “Bisons” espèrent bien en être, histoire de confirmer l’adage, “Verdi, vidi, vici”.

Cet article est extrait du webzine FFRXIII NEWS d’avril 2018, pour lire GRATUITEMENT l’ensemble du magazine numérique, CLIQUEZ ICI.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire