Accueil » Equipes de France » Au Cœur des Bleus » Thibault Margalet y va trois par trois: Au cœur des Bleus

Thibault Margalet y va trois par trois: Au cœur des Bleus

Olivier Arnaud soigne sa luxation du coude, William Barthau son genou, Damien Cardace et ses adducteurs , et Ben Garcia, qui a stoppé prématurément l’entraînement, mardi midi, a un mollet qui le faisait déjà souffrir lors du match contre l’Australie. Tout va bien pour tous les autres, à commencer par Thibault Margalet, qui rayonne sur cette Coupe du monde. Les Bleus peuvent être contents de compter sur un avant de cette trempe, 24 ans et en plein dans l’ascenseur de la notoriété.

“Face au Liban, je sortais d’une saison difficile avec les Dragons, au terme de laquelle le repos m’a été profitable. En suivant, je me suis senti bien mieux devant les Kangourous, ce qui est normal lorsqu’on enchaîne les matchs”, dit l’enfant d’Ille-sur-Têt, auquel on a soumis un questionnaire “trois par trois”.

Les trois joueurs du Liban que tu as trouvé les plus impressionnants ?

“Mitch Moses, Michael Lichaa, Tim Mannah”.

Les trois Australiens ?

“Tyson Frizell, vraiement solide, David Klemmer, Josh McGuire”.

Les trois Anglais les plus à craindre, dimanche ?

“Tom Burgess, Elliott Whitehead, Luke Gale”.

Tes trois adversaires les plus marquants depuis tes débuts pros ?

“Michael Lichaa, Sean O’Loughlin, David Klemmer”.

Les trois Dragons Catalans dont tu te sens le plus proche ?

“Julian Bousquet, Lucas Albert, Rémi Casty”.

Et les trois Bleus, en dehors des Dragons ?

“Damien Cardace, Romain Navarrete, Anto Maria”.

Trois impératifs pour espérer surprendre l’Angleterre, à Perth ?

“Compléter nos chaînes, pour éviter au maximum les fautes, ne jamais rien lâcher dans le match, croire en nous pour la victoire”.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire