Accueil » Actualité Internationale » Super League » Tony Smith : “Mention spéciale à Benjamin Jullien”

Tony Smith : “Mention spéciale à Benjamin Jullien”

Bien qu’ayant perdu en cours de match Matt Russell puis Ryan Atkins, victimes de commotions et d’ores et déjà forfaits pour le prochain match, lundi face à Huddersfield, Warrington a signé sa deuxième victoire consécutive, cette saison, avec dans ses rangs pour la première fois cette année, Benjamin Jullien.

Appelé en renfort par le coach des Wolves, Tony Smith, afin de compenser l’absence de Ben Westwood, un des éléments clés du pack du Cheshire, le deuxième ligne provençal de 23 ans a participé avec opiniâtreté à une victoire construite en première période, et peut-être marqué quelques précieux points pour la suite de sa carrière, alors qu’il est en fin de contrat cette saison.

Auteur de douze rencontres de Super League en 2016 (un essai, une passe décisive, trois offloads, 7,13 mètres de moyenne par portée de balle), l’ancien élève de l’école de rugby à XIII de Barbentane fit ensuite banquette lors du sprint final, bien qu’ayant très fréquemment fait partie de la liste des 19.

“C’était le choix du coach, alors que je continuais pourtant à me livrer à fond aux entraînements”, expliquait-il en octobre dernier en Avignon, alors qu’il s’apprêtait à disputer, face à l’Angleterre, son troisième match sous le maillot tricolore.

Un rang de suppléant chez les Loups qu’il continuait d’occuper, cette saison, en proie à quelques blessures et soumis à plus de concurrence encore suite au recrutement du deuxième ligne Andre Savelio et du centre Matty Blythe, jusqu’à ce jeudi soir rempli pour lui de bonheur, au sein d’une formation solidaire à souhait, notamment en défense quand il s’est agi de défendre avec cran sur sa ligne, bien que parfois maladroite ballon en mains.

L’ex joueur du SO Avignon, de Wynnum Seagulls, la réserve de Brisbane Broncos, et de Crusaders North Wales en Championship, prêté à deux reprises ces dernières semaines à Rochdale, espère désormais avoir convaincu un entraîneur qui attendait de sa part davantage de mobilité et de libération du ballon, comme de jouer plus rapidement ses tenus.

Et qui s’est fendu d’un beau compliment, jeudi en conférence de presse d’après-match : “J’aimerai accorder une mention spéciale à Benjamin, qui a largement rempli sa mission durant 80 minutes”.

Preuve que le Français peut espérer conserver la confiance de Tony Smith, en cette année de Coupe du monde. Car plus il disputera de matchs avec Warrington, et plus il aura de chances de représenter son pays en Australie, à l’automne prochain.

La fiche technique

WIDNES – WARRINGTON 10-19

Mi-temps 4-18

8 279 spectateurs

Arbitre Phil Bentham

Widnes : 2 essais Marsh (2), Runciman (59), 1 T Bridge (59).

Warrington : 3 essais Lineham (8), Hughes (14), Philbin (35), 2 T (14, 35) et 1 pénalité (77) Patton, 1 drop Patton (38).

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire