Accueil » Compétitions » Coupes de France » Coupe Luc Nitard - U19 » Toulouse sans complexe avant la finale de la Coupe Luc-Nitard

Toulouse sans complexe avant la finale de la Coupe Luc-Nitard

Jérôme De Azevedo, le coach du Toulouse Olympique juniors, sait pertinemment que le SO Avignon est généralement désigné comme le favori de la finale de la Coupe Luc-Nitard, qui sera disputée dimanche en ouverture de celle de la Coupe Lord Derby, mais pour autant il alignera une équipe en mesure de contrarier les plans de son adversaire, et pourquoi pas créer une surprise.

Le point avec le technicien toulousain.

L’équipe alignée pour la finale sera-t-elle différente de celle s’étant qualifiée aux dépens de l’Ecole Stéphanoise Rugby XIII ?

“Nous devrions compter sur le renfort de quelques joueurs du TO Broncos, mais les vainqueurs de la demi-finale (Joseph Thérond, Erwan Saviard, Damien Falba, Enzo Gruppi, Xavier Hervé, Yannick Rodriguez, Pierre Chevreton, Mathias Mircovich, Justin Bouscayrol, Dominic Radaelli, Mathias Baylac, Florent Mircovich, Mathieu Jussaume, Rémy Tranier, Steven Lagarde, Mickaël Guezen, Thomas Valat) seront en grande partie présents”.

Quelles satisfactions avez-vous retiré de la prestation de votre équipe, lors de la demi-finale écourtée, à Saint-Estève ?

“J’ai apprécié le comportement du pack, le choix de jeu a été appliqué, car nous avons marqué à chaque fois que nous somme allés dans le camp adverse. Nous nous sommes également montrés efficaces en défense, et avons plutôt bien assuré le contrôle du tenu”.

Quels défauts devrez-vous corriger pour espérer battre Avignon ?

“Nous devons être plus agressifs, empêcher les Provençaux de gagner du terrain, être aussi plus concentrés, en entrant mieux dans le match que précédemment. Mais, vous savez, notre effectif est très jeune, composé à 90% de Juniors 1 et 2, avec une forte proportion de première année”.

Que craignez-vous en premier, de la part du SOA ?

“Cette équipe joue très vite. Les Avignonais ont par ailleurs l’expérience des finales, et des matchs durs. Ils savent gérer une rencontre de ce type”.

Un joueur d’Avignon vous a-t-il particulièrement impressionné, lors de la demi-finale contre Saint-Estève – XIII Catalan ?

“Le demi Rémy Andreu a efficacement posé le jeu de sa formation, et il a eu la maîtrise de passer deux drops, sur la fin”.

Le fait de vous présenter en outsiders peut-il constituer pour vous un atout ?

“Le terrain sera évidemment un handicap, et nous mesurons la force de l’adversaire, mais nous n’auront pas plus de pression que ça”.

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire