Accueil » A la une » Villefranche-Aveyron : Yannick Buttignol dit stop!

Villefranche-Aveyron : Yannick Buttignol dit stop!

Sur le banc de Villefranche

Yannick Buttignol, jeune coach talentueux ayant mené Villefranche-Aveyron au titre de champion de France en 2017, n’entraînera plus le club du Rouergue la saison prochaine.

Il entend en effet donner une autre direction à sa carrière, faute de ne pas voir le club accéder à l’Elite 1, comme il le souhaitait vivement, et profite de sa sortie pour adresser un hommage appuyé à tous ceux qu’il a côtoyé de près, depuis son arrivée à Villefranche : la famille Marty, Jérôme Gasc, Nicolas Alquier, “compétiteur et travailleur”, qui l’a soutenu dans ses choix.

“Depuis quatre mois, nous planchions, avec les dirigeants, sur le projet Elite 1, nous avions l’assurance d’avoir de nouveaux terrains et de nouveaux locaux à notre disposition, mais les co-présidents n’ont pas obtenu le soutien financier espéré”, regrette Yannick, qui dit n’avoir pour l’heure aucun contact avec d’autres clubs.

Il n’en continuera pas moins de faire partie du staff technique du XIII de France U18, où ses compétences sont appréciées, et poursuivra son rôle d’évaluation des entraîneurs, au sein de la FFR XIII.

“Je n’entendais pas continuer à entraîner en Elite 2, où nous avons été déjà titrés, j’avais besoin d’un autre challenge à relever”, explique encore ce technicien de qualité, qui au moment de faire ses adieux, n’oublie pas de saluer les dirigeants, les supporters, les bénévoles, “particulièrement  Guillaume Stoecklin, David Senezergues, Nicolas Maucuit, Paul Fraysse, Bernard Auliac, Jean-Paul Ferreira, Michel, Régine  Dien,  David, Jacques, Carole, Nicolas Tranier, Jean-Claude et Julie Boulagnon, John Bonnet avec lequel j ai beaucoup travaillé, Francis, Francois Viguier, et je ne peux les citer tous…”


Yannick adressant ses félicitations aux joueurs de Lescure, tombeurs de Villefranche en demi-finale du championnat

Un entraîneur qui dit aussi sa satisfaction d’avoir travaillé en bonne intelligence avec les membres du staff, ces deux dernières saisons, et  pense aussi aux jeunes de l’école de rugby et à leurs éducateurs, Alex Audemar, Stéphane Marty, Cyril Amans, Mickaël, entre autres .

Yannick ne manque pas non plus de souligner le rôle important effectué, “dans l’ombre”, par le fidèle Jérémy Fontaine, et a inévitablement une pensée émue pour son père, Didier, trop tôt disparu, pour le soutien duquel il a toujours pu tabler.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire