Accueil » Actualité Elite » Elite 2 » William Paillès (Baho) en embuscade

William Paillès (Baho) en embuscade

Comme le bar du même nom qu’il est en passe d’ouvrir à Torreilles-plage, sur la côte catalane, Williams Paillès se tient prêt à une nouvelle embuscade qui récompenserait un peu plus encore une carrière déjà marquée par huit finales victorieuses.

Quinze questions et autant de courtes réponses de la part du joyau des Geckos, à la veille de la finale du championnat de France Elite 2, ce samedi (14h) au Parc des Sports et de l’Amitié de Narbonne.

Crédit photo Annick de Baho

Combien de finales as-tu disputé, sous le maillot des cinq clubs ayant jalonné ta carrière ?

“Dix ou onze, je ne me souviens pas exactement.”

Et combien de gagnées ?

“Huit.”

Toutes au poste de demi d’ouverture ?

“Oui.”

Quel le meilleur joueur que tu as côtoyé à Salses XIII ?

“Patrick Torreilles.”

Au RC Narbonne-Méditerranée ?

“Julien Candelon.”

A l’UTC, devenue depuis Saint-Estève – XIII Catalan ?

“Mathieu Griffi, mais je me souviens d’Andrew Mc Fadden (ndlr : ex demi-de-mêlée de Canberra, Parramatta et Melbourne, en NRL), qui avait disputé deux matchs avec nous alors qu’il était assistant de Mick Potter aux Dragons Catalans, et qui était impressionnant aux entraînements.”

A Salanque Méditerranée Pia ?

“Maxime Grésèque.”

A Baho ?

“Tristan Margalet.”

Qui est le joueur de Baho actuellement le plus explosif ?

“Lemy Foncillas.”

Le plus doué techniquement ?

“Patrick Reynier.”

Le plus efficace en défense ?

“Tristan Margalet.”

Le plus rapide de tous ?

“Alexandre Bretonnès.”

Quel est le point fort de Villefranche-Aveyron, votre adversaire de ce samedi ?

“Ses trois étrangers, Bernard Gregorius, Hala Katoa, Unaloto Lamelangi.”

A 33 ans, songes-tu un jour à devenir entraîneur ?

“Oui.”

La saison prochaine ?

“Non, j’ai encore envie de jouer.”

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire