Accueil » A la une » XIII Fauteuil : Pour une reconnaissance comme sport de haut niveau

XIII Fauteuil : Pour une reconnaissance comme sport de haut niveau

Mardi 12 octobre, le président de la FFR XIII Luc Lacoste et le DTN Jacques Pla ont été reçus par une commission au ministère des sports à Paris.

La réunion avait pour but la reconnaissance du rugby XIII Fauteuil comme sport de haut niveau. L’Agence Nationale du Sport avait dans un premier temps rendu un avis négatif causé par le manque de pays pratiquant. La fédération et son président Luc Lacoste ont alors demandé un entretien devant une commission composée du numéro trois du ministère, Bruno Génard, pour analyser en profondeur la demande.

Un rendez-vous pour convaincre

Ce rendez-vous a surtout permis à la Fédération de présenter de nouveaux arguments. Des images et vidéos du sport ont été diffusées devant la commission qui a été particulièrement surprise de la dynamique et du côté spectaculaire de la discipline. Le fait que le XIII Fauteuil ressemble véritablement au rugby traditionnel que l’on connaît avec un ballon ovale, des poteaux,  des essais entre autres a joué en sa faveur. Notamment pour montrer la cassure avec le rugby qui se pratique aux Jeux Olympique où le ballon est rond. Un autre argument de taille : celui de l’inclusion. La discipline se jouant avec des valides et des handicapés, reste le meilleur moyen de comprendre et de partager la vie ces derniers.

Luc Lacoste : “Le XIII Fauteuil est une des priorités pour la Fédération, nous sommes donc allés plaider le statut de haut niveau pour cette catégorie de sportifs. Jusqu’à présent notre fédération ne l’a pas obtenu. Désormais devant les arguments que nous avons déployés, je suis confiant. Ce déplacement, qui est encore un effort conséquent de la Fédération, sert cette ambition pour nos athlètes.
Contrairement à ce que certains voudraient faire croire, la Fédération n’a jamais fait autant pour son équipe nationale avec déjà de nombreux stages réalisés et un programme à venir ambitieux. C’est juste une réalité.”

Les Coupes du Monde un avantage

La coupe du monde 2022 et celle potentiellement organisée en France en 2025 plaide en la faveur de la reconnaissance du XIII Fauteuil comme sport de haut niveau. La compétition se déroulant au même moment que les hommes et les femmes est source de potentiel. D’autant plus que la France est championne du monde en titre.

Un reconnaissance nécessaire au développement de la pratique

Cette reconnaissance du XIII Fauteuil comme sport de haut niveau entraînerait plusieurs avantages. Un accès au sport et à l’équipe de France facilité, notamment par la mise à disposition plus fréquemment des joueurs par leurs employeurs. Mais aussi plus de moyens financiers qui pourraient permettre la construction d’une vraie filière à la fédération avec un pôle para rugby XIII.

Les interlocuteurs qui ont été sensibles aux arguments, donneront une nouvelle réponse mi-novembre.

Luc Lacoste Président de la FFR XIII
Jacques Pla DTN de la FFR XIII
Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire