La Commission de Haut-Niveau de la Fédération Française de Rugby à XIII  (composée de Marc PALANQUES, Mathieu KHEDIMI, Patrice RODRIGUEZ et Jacques JORDA) vient de nommer Aurélien COLOGNI au poste tant convoité d’entraîneur de l’Équipe de France.

Aurélien COLOGNI  est né le 11 février 1978. Il à évolué dans l’ équipe des Dragons Catalans durant la saison 2006 de Super League, au poste de 3e ligne.

A GRAND STADE SAINT-CYPRIEN STAGE DE L'EQUIPE DE FRANCE DE RUGBY A XIIIIl a été sélectionné 23 fois pour l’équipe de France de rugby à XIII et participé à la coupe du monde 2000. Il a remporté 4 coupes de France avec le XIII catalan et l’ex UTC ainsi que deux titres de champion de France dont un doublé Coupe Championnat. Fin 2007, il s’est engagé pour 3 mois avec les Celtic Crusaders qui évoluent aujourd’hui en franchise de Super League.

Depuis la saison 2009/2010, il est entraîneur-joueur de Lézignan.

Un dossier particulièrement détaillé et volontariste décrivant et explicitant son plan d’action pour le XIII tricolore aura fait la différence.

Aurélien au-delà de votre plan d’action, quelle est votre motivation?

         « En me portant candidat pour ce poste, je souhaite « poursuivre » le travail que nous avions entrepris avec l’ancienne équipe avant la Coupe du Monde 2013. En effet, nous avions réorganisé l’Equipe de France, qui se trouvait à la dérive au niveau des résultats et de la rigueur. Nous avions replacé la fierté « d’être international » et de jouer pour son pays, au centre des préoccupations des joueurs. Le sérieux des entraînements, l’organisation très précise des séances, des déplacements et le travail du staff autour de l’Equipe pour professionnaliser nos séjours, ont marqué la différence et redonné à l’Equipe de France sa dignité.


          L’adhésion des joueurs à notre méthode et à nos valeurs , nous a permis de passer de la 7ème place au classement mondial , à la 4ème. Les critères de sélection étant plus cohérents avec l’état de forme du moment (connaissance parfaite des joueurs Elite, Dragons et du TO), le profil de joueur correspondant au jeu produit, ainsi que l’ « objectif coupe du monde 2013 » ont permis de mieux cibler les besoins. Pour moi, une sélection se mérite. Elle doit être le fruit du travail d’une saison pour un joueur. Aucun joueur ne doit se sentir « sénateur » ou indiscutable. Bien sûr qu’un groupe de « cadres » sera toujours  le socle de l’Equipe, mais ces joueurs là, doivent être en permanence suivis par le sélectionneur afin   de  maintenir un lien régulier, privilégié. Le choix du Capitaine doit être en adéquation avec les valeurs choisies et véhiculées par le staff. Ce joueur doit être exemplaire sur et hors du terrain, et doté d’une personnalité honnête, loyale et saine.                    

 Mon approche repose sur la culture de la gagne, le refus d’être dominé et la réflexion pour solutionner nos problématiques. Je vais  m’investir intégralement pour que l’Equipe de France redevienne une fierté Fédérale et non la risée de la scène Internationale. Nous allons prouver qu’avec des moyens ou pas, notre volonté de faire « trembler » le BIG3 ( Australie-Angleterre-Nouvelle Zélande ) n’est pas qu’un rêve … La tache et le challenge sont immenses , mais la détermination est encore plus forte.

La séparation des pouvoirs permet de dissocier les entités pour offrir plus de clarté aux joueurs. Je suis très heureux que le choix fédéral se porte vers la nomination d’un Staff Français.

 Notre avantage est de maîtriser notre mode de fonctionnement Fédéral et d’en connaitre les possibilités.

Roosevelt disait « les perdants trouvent des excuses, les gagnants trouvent des solutions », je rajouterai que le temps des excuses est révolu et que celui des solutions est devant nous… Car, tous ensemble nous pouvons tout. »Lafont_assurances_logo