Accueil » Compétitions » Coupes de France » Coupe Lord Derby – France » Carcassonne soulève la Coupe de France

Carcassonne soulève la Coupe de France

Carcassonne soulève la Coupe Lord Derby

CARCASSONNE – LÉZIGNAN 30-24
Mi-temps 15-8
Arbitres : Stéphane Vincent et Jordi Crespo

Carcassonne : 5 essais B. Escamilla (25), H. Miloudi (36, 53), V. Albert (50, 62), 2 transformations Grésèque (25, 36), 2 pénalités Grésèque (19, 69), 2 drops Grésèque (38) et H. Miloudi (74).

Lézignan : 4 essais Buche (8), Papalii (44, 79), Y. Tisseyre (77), 2 transformations Marginet (8, 44), 1 pénalité Marginet (5).

Carton jaune : Lilian Albert (Carcassonne) à la 43è.

Carcassonne, plus discipliné, a amplement mérité de soulever la Coupe Lord Derby, au terme d’un duel haut en couleur, fait de défi physique autant que de grandes envolées.

Si Lézignan, au jeu savamment construit l’espace du premier quart d’heure, menait logiquement 8-0 suite au splendide essai de 80 mètres signé Windy Buche, feinte de passe et crochet intérieur à l’appui, au relais de Damien Cardace qui s’était glissé entre deux défenseurs, bientôt l’ASC allait poser sa grosse patte sur la finale : longue passe au pied de Maxime Grésèque, et contrôle de footballeur de Bastien Escamilla avant de marquer, sprint de Hakim Miloudi sur 90 mètres tout en se débarrassant de deux Canaris.

Le drop de Grésèque ne faisait qu’ajouter au désarroi des Meuniers, distancés de sept longueurs à la pause.

Des Lézignanais incapables ensuite de profiter du vent favorable, sauf quand Charles Bouzinac délivrait la balle en direction d’Abraham Papalii, adroitement venu au ras de son talonneur.

Et à douze contre treize suite au carton jaune infligé à Lilian Albert, Carcassonne y allait paradoxalement de deux essais annihilant les derniers espoirs adverses : superbe service de Jean-Philippe Baile pour Vincent Albert, qui déposait trois défenseurs via un crochet intérieur d’école, et essai tout en muscles de Hakim Miloudi.

23-14, puis 27-14, après un rebond souriant à Vincent Albert, cueillant un coup de pied rasant de Miloudi.

Dans la précipitation liée à son handicap de points, le FCL déjouait encore et encore, et Carcassonne ne laissait passer, sur la fin, que les seuls Yohan Tisseyre et Papalii.

Autant dire que les éventuelles retrouvailles entre les deux voisins, en demi-finale du championnat, promettent déjà beaucoup…

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire