Accueil Actualité Internationale

Actualité Internationale

Super League 2021 : Le TO a officiellement déposé sa candidature

Le Toulouse Olympique a transmis son dossier de candidature à la Super League 2021 ce dimanche 29 novembre, à 17h30 (dans les temps par rapport à la date butoir fixée par la Fédération Anglaise à ce lundi matin). 

Le 3 novembre dernier, quelques heures après les annonces successives de l’exclusion de Toronto de la Super League et de la volonté des clubs de conserver un championnat à 12 équipes, le Toulouse Olympique avait officialisé auprès du grand public sa candidature pour intégrer la première division Européenne l’année prochaine.

Après la diffusion du cahier des charges le jeudi 12 novembre, le club Olympien s’est activé pour constituer un groupe de travail capable de réunir et d’agencer durant le court temps imparti tous les éléments démontrant que le TO XIII répondait (et plus encore) à tous les critères fixés par le comité décisionnaire.

Après de longues journées – et nuits – de travail, le Toulouse Olympique a donc officiellement déposé sa candidature la veille de la date limite, avec le sentiment d’avoir fourni le meilleur dossier possible.

Désormais, les dés sont jetés. Le TO et les 5 autres clubs candidats (Bradford, Featherstone, Leigh, Londres et York) sont dans l’attente de la décision, prévue pour le 16 décembre (le comité décisionnaire a tout de même annoncé se garder la liberté de repousser la date d’annonce de la décision si besoin). 

Le TO estime qu’il a beaucoup à apporter à la Super League, et voici pourquoi :

Rémi Casty : le cœur des Dragons ira battre ailleurs

Arrivé en fin de contrat, le capitaine catalan, âgé de 35 ans, n’a pas vu son contrat renouvelé et quitte donc les Dragons après 14 saisons.

Arrivé au club en 2006 lors de la saison inaugurale, Rémi a passé sa carrière à Perpignan, qu’il n’a quitté qu’en 2014 pour tenter sa chance en NRL sous les couleurs des Sydney Roosters avant de revenir l’année suivante.

Le pilier formé à Lézignan a marqué l’histoire du club et de la compétition. Il détient le record du nombre de matchs joués sous le maillot catalan avec 336 matchs et 34 essais. Avec 9 matchs de NRL à son compteur, il s’est construit l’un des plus beaux palmarès du rugby à XIII français. Vainqueur de la Challenge Cup en 2018, il a également remporté le Minor Premiership en NRL et le World Club Challenge. Devenu le premier joueur français de l’histoire à être nommé dans la Dream Team en 2012, il a réédité cet exploit six ans plus tard.

C’est donc l’une des légendes des Dragons qui quitte le club. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite. Merci Rémi !

Rémi Casty : Ce fut un énorme plaisir d’évoluer au sein des Dragons Catalans. J’y ai grandi en tant qu’homme et joueur, j’ai fait aussi de très belles rencontres. Je voudrais remercier tous les employés que j’ai côtoyé, tous les joueurs avec qui j’ai eu le plus grand plaisir d’évoluer, tous les différents staffs techniques et médicaux, les partenaires et sponsors et bien sûr tous les fans et supporters qui ont été incroyables durant toutes ces années.”

Steve McNamara, entraîneur des Dragons Catalans : Rémi restera dans l’histoire des Dragons le capitaine qui a mené notre équipe à son premier trophée lors de la victoire en finale de la Challenge Cup à Wembley. Il a apporté une contribution fantastique en améliorant le professionnalisme et les standards du club. Sa volonté, sa passion et son désir de réussir ont été clairs à chaque fois qu’il est entré sur le terrain. Il a tout donné pour le club et pour cela, j’apprécie pleinement tout ce qu’il a fait non seulement depuis mon arrivée au poste entraîneur mais également avant.

Ce fut une décision extrêmement difficile comme nous avons dû en prendre d’autres. Rémi a exprimé le désir de continuer à jouer, ce que je respecte mais, en tant que club, nous avons dû évaluer la situation dans son ensemble. Nous sommes une équipe vieillissante et nous sommes en train de réajuster cet équilibre. Nous devons créer des opportunités pour nos jeunes joueurs et prendre en compte la situation financière actuelle.”

Nouveau challenge en Elite 1 pour trois internationaux français

Cette semaine les Dragons Catalans ont officialisé les départs de 3 internationaux français : Mickael SIMON, Antoni MARIA et enfin Lucas ALBERT. Un nouveau challenge pour nos frenchies qui retrouvent le championnat Elite 1.

Mickael SIMON vers Carcassonne

Agé de 33 ans, il compte 167 matchs de Super League, dont 131 sous le maillot des Dragons (147 avec la Challenge Cup). Revenu au club en 2017 après deux saisons à Wakefield, il avait fait ses débuts en Super League en 2010.

Mickael Simon avait déclaré lors de l’annonce de son départ : « J’ai pris la décision de mettre un terme à ma carrière professionnelle à la fin cette saison. Durant cette longue période, j’ai eu le temps de beaucoup y réfléchir et je sais que c’est la bonne décision. Je veux préparer au mieux mon avenir et être proche de mes deux enfants. J’ai vécu 11 saisons fantastiques de Super League, avec des hauts et des bas, mais ces moment-là m’ont permis de me construire et d’être ce que je suis devenu. J’ai été ravi d’accompagner le club durant toutes ces années et d’avoir contribué à l’histoire de celui-ci ! Merci pour tout. »

Antoni MARIA vers Lézignan

L’ancien pilier international avait annoncé il y a quelques mois sa décision de quitter le club. Il s’est engagé avec le club d’Elite 1 de Lézignan.

Agé de 33 ans, il compte 66 matchs de Super League sous le maillot des Dragons.

Arrivé à Perpignan en 2012, il a également évolué sous les couleurs de Leigh et Hull KR.

Antoni Maria avait déclaré lors de l’annonce de son départ : « Tout d’abord je voudrais remercier le club pour ces sept dernières années. Les Dragons Catalans m’ont permis de vivre de ma passion et j’en suis très reconnaissant. Après cette saison, il sera temps pour moi de passer à autre chose et de commencer une nouvelle aventure avec un autre grand club français, le FCL 13. Je tiens pour finir à dire un grand merci à tous les supporteurs et supportrices, je ne garderai que de grands souvenirs de mes années passées au club. »

 

Lucas ALBERT retour à Carcassonne

Formé à Carcassonne, Lucas Albert a intégré le club lors de la création de l’équipe U19 en 2015. Elu Rookie de l’année en 2017, il est le plus jeune joueur de l’histoire du club à évoluer en Super League (17 ans et 8 jours).

Agé de 22 ans, il quitte donc le club après 6 saisons sous le maillot catalan durant lesquelles il a disputé 50 matchs de Super League, inscrit 6 essais et 66 points.

Lucas Albert : “J’ai passé six belles saisons au club. Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont supporté durant ces années. Malgré une saison difficile, je quitte le club en bon terme.”

Steve McNamara, entraîneur des Dragons Catalans : Je ne vois pas cela comme la «fin» pour Lucas mais plutôt comme une nouvelle opportunité. Il fait partie du club depuis l’âge de 16 ans et le changement d’environnement peut l’aider à raviver son amour pour ce sport. Ce fut une année très difficile pour beaucoup de nos joueurs qui n’ont bénéficié que d’un temps de jeu limité et Lucas plus que quiconque, étant donné le poste qu’il occupe, a besoin de jouer. Il le fera avec Carcassonne et nous suivrons sa forme et sa progression avant de prendre une décision quant à son avenir avec nous. Lucas a fait de gros efforts en 2020. Son attitude, ses efforts et sa condition physique se sont énormément améliorés et s’il continue de cette manière, il se donnera toutes les chances de réussir.”

Super League : les premières dates connues

La nouvelle saison de Super League débutera le 11 mars 2021. La Grande Finale aura lieu le samedi 9 octobre à Old Trafford.

Le Dacia Magic Weekend sera de retour la saison prochaine au St James’ Park de Newcastle le week-end du 29-30 mai.

Chaque équipe jouera 27 matchs au cours de la saison régulière, dont 13 matchs à domicile. Un système de play-offs à 6 équipes sera mis en place au terme de la saison régulière.
Le calendrier complet de la Super League sera annoncé en Janvier.

Super League : Les modalités de candidature pour le Toulouse Olympique XIII

Cette semaine, la Super League a donné les instructions pour soumettre sa candidature pour une intégration dans la compétition à partir de 2021.

Les candidats devront donc répondre à 5 critères principaux :
– participer activement au développement de la compétition
– apporter une valeur ajoutée aux autres pensionnaires du championnat
– être compétitif sur le terrain
– être financièrement viable pour la saison 2021 et après
– participer activement au développement de la discipline en général, selon le cahier des charges définit par la fédération anglaise de rugby à XIII (RFL)

Les dossiers seront étudiés par un comité constitué de 3 dirigeants de la RFL et d’un représentant de la Super League, présidé par Lord Jonathan CAINE (Vice-président du groupe parlementaire anglais du rugby à XIII). Les clubs candidats ont jusqu’au 30 novembre pour remettre leur dossier et la décision sera donnée le mercredi 16 décembre. La date du début de la saison n’est pas encore connue.

Pour rappel, le 2 novembre dernier, les clubs de Super League ont voté pour l’exclusion du club de Toronto de la compétition suite à des problèmes financiers. Le lendemain, ces mêmes représentants ont affirmé leur volonté de conserver un championnat à 12 équipes lors de la prochaine édition, lançant ainsi un appel à candidature. Dans la foulée, le Toulouse Olympique XIII a été le premier à se positionner et il a été imité au cours des jours qui ont suivi par d’autres clubs de Championship : Bradford, Featherstone, Halifax, Leigh, Londres et York. D’autres clubs sont encore susceptibles de se positionner.
Les critères initiaux pour postuler :
– avoir déjà joué en Super League ou avoir terminé dans le top 6 du Championship en 2018 ou 2019
– avoir un stade d’une capacité minimale de 5 000 places
– avoir à minima une affluence moyenne de 2 000 personnes en 2018 ou 2019

Le stade de Manchester United, Old Trafford, où se joue chaque année la finale de Super League

Un champion de NRL et de Super League arrive au TO

Le TO XIII poursuit son recrutement de haut niveau avec la signature pour deux saisons du polyvalent Joseph PAULO (167 matchs de NRL et 35 de Super League – décompte en cours), en provenance de St Helens.

Le simple fait d’avoir joué autant de matchs dans le championnat australien, référence du XIII mondial, en dit long sur la qualité de ce joueur. Son palmarès aussi : champion de NRL avec Cronulla en 2016 et de Super League avec St Helens en 2019. Titré dans le meilleur championnat de chaque hémisphère.

Au cours de sa carrière, à Penrith là où il a débuté, puis à Parramatta et à Cronulla, Joseph a su faire l’étalage de ses qualités physiques, au sein du pack, mais aussi en demi, car son niveau technique n’est pas en reste non plus. Depuis 2019, il a mis son talent aux services des Saints, en Super League.

L’international Samoan (11 capes) et Etats-Unien (7 capes) arrivera à Toulouse une fois la saison de Super League terminée avec St Helens, ce qui pourrait n’être qu’à la fin du mois, puisque la finale aura lieu le 27 novembre et que les Saints sont de sérieux candidats à leur propre succession.

Joseph PAULO en action avec St Helens © St Helens

Joseph PAULO : « Je suis vraiment reconnaissant envers Sylvain (HOULES), le Président SARRAZAIN et le club du TO XIII de me donner cette opportunité de rejoindre le club et de prendre part à ce projet spécial.
Le XIII me permet de boucler la boucle : j’ai joué à Toulouse en 2006 avec les Australian Schoolboys puis en 2013 avec les USA et aujourd’hui, je vais pouvoir dire que Toulouse est ma maison. Cette histoire montre mon âge (rires) mais aussi que j’ai la chance de vivre cette carrière qui me ramène jusqu’à la Ville Rose. Ma femme et mes filles sont ravies à l’idée de découvrir la culture et la vie française, et c’est quelque chose dont nous nous souviendrons longtemps.
J’ai hâte de rencontrer l’équipe, j’ai déjà eu la chance de jouer avec Frankie (WINTERSTEIN) et Harrison (HANSEN) et il me tarde de commencer à travailler avec les gars et démarrer la nouvelle saison. »

Bernard SARRAZAIN, Président du TO XIII : « Quelle que soit la compétition dans laquelle nous jouerons l’an prochain, nous faisons en sorte d’être en configuration Super League, et le fait d’avoir réussi à faire venir un joueur du calibre de Joseph montre que nous sommes sur la bonne voie. »

Fiche technique :
Prénom : Joseph – Nom : PAULO – Date de naissance : 02/01/1988 (32 ans)
Taille : 1m88 – Poids : 105 kg – Poste : 3e ligne, 2e ligne, demi
Clubs précédents : Penrith Panthers, Parramatta Eels, Cronulla Sharks, St Helens

Toulouse, candidat à la Super League 2021

Suite à l’exclusion de Toronto de la Super League et la volonté des clubs de conserver un championnat à 12 équipes la saison prochaine, le Toulouse Olympique officialise sa candidature pour intégrer la première division Européenne en 2021.

Le TO estime qu’il a beaucoup à apporter à la Super League, et voici pourquoi :

L’international français Eloi PELISSIER signe au TO

Gros coup réalisé par le Toulouse Olympique qui enregistre le renfort d’Eloi PELISSIER et ses 187 matchs de Super League pour les deux prochaines saisons.

Le Président Bernard SARRAZAIN aux côtés de la nouvelle recrue Olympienne © TO XIII

Cette signature représente une réelle plus-value pour le groupe de Sylvain HOULES car entre les compétitions anglaises et les Bleus – il compte aujourd’hui à 17 sélections, dont 2 Coupes du Monde disputées – Eloi est l’un des joueurs français qui a le plus de vécu du haut niveau.

Car le rugby à XIII, Eloi le connait. A 3 ans déjà, il est initié par sa maman, alors éducatrice au club de St Paul de Fenouillet. Dans sa jeunesse, il joue ensuite pour Toulouges (Minimes et Cadets), St Estève/XIII Catalan (une saison en Junior et une autre avec l’équipe fanion), puis intègre les Dragons Catalans à 20 ans. C’est au même moment qu’il connait sa première sélection avec l’équipe de France A.

Le talonneur prend part à 155 matchs avec le maillot Sang et Or (Super League et Challenge Cup confondues), entre 2011 et 2016. L’année suivante, il rejoint les Leigh Centurions, puis retrouve la France et le championnat Elite, avec le FC Lézignan. Au terme de l’exercice 2017/2018, direction la capitale londonienne, avec une montée en Super League à la clé, jusqu’à cette saison 2020 prématurément stoppée.

Désormais liés pour les deux prochaines saisons, Eloi et le Toulouse Olympique sont focalisés sur la reprise de la compétition.

Eloi PELISSIER : « Je suis très fier de rejoindre le Toulouse Olympique, j’adore les challenges et c’est un super challenge de rejoindre une équipe très ambitieuse avec laquelle j’espère revivre une montée en Super League, comme avec Londres en 2018. Le rugby à 13 en France a besoin d’un deuxième club en Super League et je donnerai 100% à chaque seconde pour y contribuer. » 

Bernard SARRAZAIN, Président du TO XIII : « Eloi est une super recrue pour notre club, tant sur le plan humain car il va nous amener toute son expérience du très haut niveau, que sur le plan sportif, avec ses qualités d’explosivité et de guerrier, qui sont des atouts clés pour le poste de talonneur. »

Fiche technique : Prénom : Eloi – Nom : PELISSIER – Date de naissance : 18/06/1991 (29 ans)

Taille : 1m73 – Poids : 83 kg – Poste : Talonneur

Clubs précédents : St Estève/XIII Catalan, Dragons Catalans, Leigh Centurions, FC Lézignan, London Broncos

Georges Aillère désigné “Gloire des Sports”

L’exceptionnelle carrière de Georges Aillères, le célèbre “Cube” toulousain, sera mise à l’honneur au cours du dernier trimestre 2021.

L’ancien capitaine du XIII de France a en effet été désigné “Gloire des sports”, suite au dossier le concernant, présenté à la Fédération des Internationaux du Sport Français par Laurent Roldos.

Compte tenu des conditions sanitaires actuelles, la cérémonie de remise des diplômes aurait dû se tenir fin 2020, et elle a été ainsi repoussée de plusieurs mois.

Georges Aillères, qui dans les années soixante a revêtu le maillot tricolore une bonne trentaine de fois, a notamment battu l’Australie à trois reprises (1963, 1967, 1968) en qualité de deuxième ligne, et la Grande-Bretagne en sept occasions, les deux dernières au poste de pilier.

Longtemps le plus capé des avants français, il a surtout fait le bonheur du Toulouse Olympique (champion de France en 1965), carrière entrecoupée d’un crochet au FC Lézignan, club avec lequel il souleva la Coupe Lord Derby en 1966.

Soutenez « gratuitement » le Toulouse Olympique XIII

Inscrivez-vous sur ouRLeague*, indiquez que le Toulouse Olympique XIII est votre club préféré, et vous permettrez ainsi au club Olympien d’obtenir un bonus financier. C’est aussi simple que cela ! 

En tant que première fédération de XIII en Europe, la Rugby Football League (fédération Anglaise) a pour rôle – et pour but – légitime de développer la discipline. Pour cela, elle récompense financièrement ses clubs affiliés (dont le TO XIII fait partie) qui participent à la valorisation de notre sport, en fonction de leur implication.

L’application gratuite ouRLeague est un outil mis à disposition des clubs pour faire parler d’eux et du XIII, et la RFL s’en sert pour apprécier le travail de promotion de chacun. Tout simplement : plus un club a de fans sur ouRLeague, plus importante est la somme versée par la RFL à la fin de la saison. 

Aussi, le TO XIII a besoin du soutien de tous pour monter au classement !

*Ok mais ouRLeague, c’est quoi ?

L’application ‘ouRLeague’ (qui vient de passer les 150 000 utilisateurs) propose à l’utilisateur un contenu très intéressant, avec la diffusion en streaming chaque week-end de matchs de Championship (dont le TO XIII), l’évolution des scores en direct à chaque journée de championnat, des émissions dédiées au championnat et aux autres compétitions Anglaises, les actions les plus marquantes en vidéo, le vote pour l’essai du week-end ou le joueur du match, ou donner son pronostic. 

Cette plateforme est accessible gratuitement sur ordinateur (cliquez ici), sur tablette ou un smartphone, via l’application ‘ouRLeague’ (AppStore ou Google Play). Il suffit simplement de créer son profil et au moment de s’enregistrer, vous devrez choisir votre équipe favorite, en Super League et dans une autre division. Il n’y a plus qu’à choisir le TO et les Dragons Catalans !

Partager un souvenir, une histoire