Accueil » A la une » Cœur de Lionnes!

Cœur de Lionnes!

Un des joueurs de base de Lyon-Villeurbanne en Elite 2, Colin Niez, 26 ans, a derrière lui une enrichissante expérience vécue en 2015 à Ipswich Jets, un club de Queensland Cup, et avoue une passion non feinte pour le rugby à XIII féminin.

Aux côtés du manager Quentin Galais, il entraîne depuis trois ans les Lionnes du LVR, promues cette saison en Elite 1.

Rencontre avec un authentique passionné, employé par le comité du Rhône, plus spécialement en charge du secteur Perfectionnement et Compétition.

Pourquoi les féminines, Colin ?

“Avec Sébastien Aguerra, nous avons été à la création de l’équipe, voici sept ans. C’était l’objectif du Président Jacques Cavezzan, et tout est parti du titre de champion de France UNSS remporté par les filles du collège Henri Barbusse de Vaux-en-Velin. Cela nous a motivé”.

Un mot sur la capitaine de l’équipe ?

“Fayina Moussa est talonneuse. Elle possède un gabarit modeste, mais joue depuis l’âge de 15 ans et est polyvalente à souhait, car capable d’évoluer aussi au centre, en demis ou à l’arrière. Elle est rapide, dotée de bons appuis, et d’une belle technique”.

Sur la plus jeune ?

“Alexandra Sagnardi a 14 ans, donc surclassée. Pilier, elle aurait été retenue pour le récent match contre l’Italie, si elle n’avait pas été blessée”.

Sur la plus ancienne ?

“Catherine Vo, centre ou ailière, a 30 ans, et pour elle la sagesse”.

Etes-vous satisfait du parcours réalisé jusqu’ici par votre équipe ?

“On ne le serait à moins. En tant que promus, nous nous attendions à pire. Or, nous avons enregistré quelques victoires et essuyé de courtes défaites”.

Vous est-il difficile de concilier votre tâche de joueur et celle d’entraîneur ?

“Non, c’est peut-être lié à mon jeune âge, mais les filles me voient jouer le samedi, et elles sont à l’écoute”.

Quelle est la plus combative de toutes ?

“Cristina Song Puche et Armelle Mohamdi”.

La plus douée, techniquement ?

“Ycenne Sekmakdji”.

La plus véloce ?

“Elsa Bedu”.

La plus assidue aux entraînements ?

“Ycene Sekmakdji”.

La plus concentrée dans le vestiaire ?

“Catherine Vo”.

La plus à l’aise en troisième mi-temps ?

“Cristina Song Puche”.

Un mot sur les sept filles du LVR retenues fin février avec la sélection française Est, contre l’Italie ?

Faida Aboudou a 15 ans, et elle progresse énormément. Elle a le potentiel pour viser le XIII de France.

Elsa Debu vient de l’athlétisme, c’est une débutante à XIII, mais elle n’éprouve aucune appréhension. Une combattante de premier ordre.

Meissa Bouguessa est la vaillance même. Elle a besoin d’être rassurée, mais elle aime véritablement le rugby à XIII, et c’est une force.

Fayina Moussa fait preuve d’intelligence. Elle analyse parfaitement le jeu.

Ycene Sekmakdji est notre leader technique, elle comprend tout plus vite que les autres.

Cristina Song Puche a eu un peu de mal à s’adapter à notre rugby, différent de celui pratiqué par son ancienne équipe, le XIII Catalan, mais c’est une guerrière, douée techniquement, et qui apprécie tous les rugbys, XIII, XV, 7.

Nina Zampa est notre petit diamant. Une arrière de 18 ans, qui a débuté voici déjà huit saisons. Elle doute encore un peu de ses possibilités, mais elle s’appuie sur une technique très fiable”.

Cet article est  extrait du magazine NEWS FFRXIII de mars 2018, pour lire l’article en totalité et découvrir 44 pages de rugby à XIII CLIQUEZ ICI.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire