Accueil » A la une » Communiqué de la Fédération Française de Rugby à XIII

Communiqué de la Fédération Française de Rugby à XIII

Communiqué de la FFR XIII

C’est avec une incompréhension mêlée de profonde tristesse, que la FFR XIII a pris connaissance des propos tenus par Jason Baitieri dans le journal L’Indépendant, au lendemain de la Coupe du monde de rugby à IX. (RLWC 9’s)

Incompréhension d’autant plus grande que le respect dont il parle, lui a toujours été accordé.

Incompréhension sur sa déclaration de « désaccord » avec la gouvernance de la FFR XIII depuis trois ans, sans pourtant ne s’être jamais auparavant exprimé sur ce sujet de quelque manière que ce fut (oralement, factuellement ou ouvertement) auprès de la gouvernance.

Bien au contraire, notre gouvernance le choisissant même comme icône de la France sur les affiches de la dernière Coupe d’Europe et validant sa nomination au poste de capitaine de la sélection nationale, lui le Franco/Australien, pour la RLWC 9’s et la tournée Australienne qui suivait…….

 

Quelle plus grande marque de reconnaissance, de respect et de confiance peut-on accorder à un joueur !!!

Nous ne comprenons pas non plus les propos sur un éventuel manque de préparation.

En effet, en plus des cinq jours sur place financièrement pris en charge par la NRL, la FFR XIII a, à ses frais, et à la demande du sélectionneur national, permis à la délégation française d’arriver trois jours plus tôt en Australie dans un souci de confort des joueurs et de préparation optimale de notre équipe nationale.

Il convient d’ajouter à cela les dizaines de milliers d’Euros investies ces deux dernières années dans du matériel médical, de musculation, de récupération, de moyens techniques, de stages de préparation (rythmés et décidés par le sélectionneur), grâce notamment au soutien de la commune de Port Barcarès et de son Maire Monsieur Alain Ferrand, mais également au travers d’un investissement financier important de la Fédération puisqu’il convient de rembourser à chaque stage les frais de déplacement des joueurs ainsi que des indemnités journalières.

Garder également à l’esprit l’effort colossal entrepris en direction de toutes nos équipes de France depuis ces trois dernières années.

Une équipe de France compétitive ne s’improvise pas, elle se construit, elle se prépare.

Nous devons pour cela travailler et investir sur nos U17 et U19 qui formeront l’équipe de France de demain. Permettre à ces catégories de se confronter aux Nations qui aujourd’hui nous précèdent afin de combler ces écarts et devenir véritablement compétitif au niveau international.

Pour ce faire, nous avons financé 4 tournées sur les cinq derniers mois :

Juillet : Tournée en Angleterre pour les U17 (2 tests matchs)

Septembre : Tournée en Nouvelle Zélande pour les U19 (4 tests matchs)

Octobre : Tournée en Australie pour France A (5 tests matchs)

Octobre : Tournée en Turquie et réception de la Royal Air Force pour les Féminines (2 tests matchs)

Juin : Financement de la réception de l’Angleterre en rugby fauteuil (2 tests matchs)

 

Nos équipes de France ont ainsi rayonné sur notre territoire et dans 4 pays différents en disputant un total de quinze matchs internationaux.

 

Sans doute une première dans l’histoire de la FFR XIII.

Tous ces investissements ont été réalisés pour optimiser la préparation individuelle et collective de nos internationaux.

Dans ses déclarations, J. Baitieri fait également état d’un manque d’honnêteté de la Fédération.

Cette revendication qu’il a exprimé de manière répétée et avec force au STAFF de l’équipe de France qui s’en faisait l’écho quotidiennement auprès de la gouvernance, portait principalement sur les rémunérations des joueurs de la sélection nationale.

Le manuel du tournoi de la RLWC 9’s indiquait un financement de 42 000 AU$ (25 800 €) octroyé par la NRL à chaque Fédération et réparti de la façon suivante ; 32 000 AU$ (19 650 €) pour la rémunération des joueurs (soit 1 228 € par joueur) et 10 000 AU$ (6 150 €) pour aider les Fédérations à couvrir une partie des frais annexes.

Une fois ces conditions financières actées, nous avons réfléchi à la possibilité de financer une tournée Australienne en prolongement de cette RLWC 9’s afin d’offrir à nos joueurs la possibilité de s’étalonner face aux meilleurs joueurs de la planète et préparer ainsi au mieux la prochaine Coupe du Monde 2021, en Angleterre.

Pour ce faire, nous avons envoyé 7 joueurs supplémentaires qui ont rejoint le groupe France afin de prolonger la tournée de 13 jours et pouvoir ainsi disputer deux tests matchs à XIII après la RLWC 9’s.

Un premier test contre les U23 Kangourous, un deuxième contre la Western Rams.

Ainsi et puisqu’il semble avoir été beaucoup question d’argent sur place par le capitaine, avant qu’il ne décide d’abandonner les siens au milieu du gué, quelques précisions s’imposent sur les rémunérations des joueurs.

 

World Cup à IX rémunérations par joueur (3 matchs de 18 minutes) :

Participation à la RLWC 9’s

1 400 € NET de rémunération garantie (plus primes par matchs gagnés)

 

Tournée Australienne à XIII rémunérations par joueur (2 tests match de 80 minutes);

Participation aux matchs contre les U23 Kangourous et la Western Rams (+ Prime par match gagné)

1 550 € NET de rémunération garantie.

 

Soit 2 950 € de rémunération garantie sans aucune obligation de victoire.

Depuis l’Australie, le STAFF de la sélection, nous informait que J. Baitieri estimait cela insuffisant, allant même jusqu’à exiger que la Fédération verse aux joueurs de l’équipe de France les 2 000 AU$ (1 228 €) versés par la NRL en plus des 1 400 € de rémunération octroyés par la FFR XIII, ce que nous avons catégoriquement refusé puisque la dotation de la NRL faisait partie intégrante de la rémunération globale des joueurs.

 

Renseignements pris auprès de Fédérations comparables, telles que le Liban (qui nous a battu) et le Pays de Galles, ces nations nous ont indiqué verser à leurs joueurs uniquement les 2 000 AU$ (1 228 €) octroyés par la NRL sans aucune prime supplémentaire.

Au final, pour ces 20 jours de tournée, la rémunération des joueurs de l’équipe de France primes comprises se décompose comme suit :

 

RLWC  9’s :

1 600 € NET, (en lieu et place des 1 228 € proposée par la NRL)

Tournée Australienne :

1 950 € NET

 

Ainsi, les joueurs ayant participé aux deux événements percevront 3 550 € NET auxquels il convient d’ajouter un voyage magnifique et enrichissant tant sur le plan sportif qu’humain.

Il est par ailleurs important de souligner que la Fédération n’a aucun retard de paiement vis à vis de ses internationaux.

Mieux encore, afin d’utiliser au mieux les fonds ministériels réservés exclusivement aux joueurs français listés SHN (Sportif de Haut Niveau) par le Ministère, nous payons par avance certains d’entre eux sur la base de la confiance que nous leur accordons et du fait que nous les considérons comme des joueurs Cadres de la sélection.

A ce titre, Jason Baitieri bénéficia en novembre dernier d’une avance de 1 673 € NET pour la saison internationale 2019/2020.

Il est à noter qu’à ce jour, le Ministère n’a pas intégré sur la liste SHN les Féminines et les joueurs de rugby à XIII Fauteuil pourtant double champions du monde en titre.

Il nous a semblé utile d’apporter ces quelques précisions pour donner au plus grand nombre la mesure de notre incompréhension et de notre profonde tristesse face à l’attitude et aux propos de ce joueur.

Il y a là quelque chose d’indécent vis à vis des autres équipes de France, mais également vis à vis du monde treiziste en général, au regard de l’investissement financier considérable de la Fédération pour cette tournée Australienne.

Il est en effet un véritable privilège que de vivre pareille expérience dans le pays du rugby à XIII.

 

Le maillot bleu n’a pas de prix !!!

 

Le maillot bleu mérite assurément mieux que cette polémique injustifiée, au regard du soin que nous apportons pour placer, en fonction de nos moyens relativement limités, nos équipes nationales sur le chemin de la réussite.

L’équipe de France masculine est importante, mais elle n’est pas la seule, il n’est pas envisageable pour notre Gouvernance de consacrer tous nos efforts financiers sur cette seule sélection nationale.

C’est à cet égard que, dans les prochains jours, une nouveauté importante concernant le développement du XIII de France sera communiquée.

 

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire