Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » Coup d’oeil sur la 16è journée en Elite

Coup d’oeil sur la 16è journée en Elite

PIA MATAKA RAGU

Le match Toulouse – Pia a comblé le public des Minimes. Photo Alain Ragu – RMD Agency

Pia a remporté sur le fil un duel de haut niveau livré à Toulouse, qui voit s’éloigner la deuxième place donnant un accès direct aux demi-finales. Avignon a logiquement dominé Lescure d’Albigeois. Carcassonne s’est imposé dans un derby audois serré. Limoux a de nouveau battu Saint-Estève – XIII Catalan, en championnat cette fois, au terme d’un match rythmé et palpitant.

PAROLES
“Les Carcassonnais ont fait preuve de beaucoup de maîtrise, dans un match à suspense et marqué par un gros engagement physique. Ils ont été patients en attaque, concrétisant dans leurs temps forts, et solides en défense. Les quelques doutes nés de la défaite à Saint-Estève ont été levés” : de Daniel Sokolow, coordinateur sportif de Carcassonne.

“Nous avons exercé une réelle pression sur l’adversaire durant 70 minutes, faisant jeu égal. Les deux équipes se sont procurées des occasions d’essais, nous avons juste oublié qu’un match dure 80 minutes, et lors des dix dernières, les Carcassonnais ont mieux maîtrisé leur rugby, parvenant à leurs fins après s’être montrés patients, méritant ainsi la victoire. Mais nous n’avons pas dit notre dernier mot” : de Mathieu Griffi, pilier de Lézignan.

“Les gars ont subi tout le long de la deuxième mi-temps, faisant preuve d’une rare détermination pour aller chercher la victoire. Ce groupe est de qualité, et animé de grandes ressources physiques et morales” : de Marc Bourrel, entraîneur de Limoux.

“Les Catalans ont mis beaucoup de vitesse et d’intensité dans la partie, mais on a su marquer au moment propice et relever le gant à l’instant où on souffrait le plus” : de Maxime Herold, pilier de Limoux.

“Le courage et le mental des Limouxins a prévalu, dans ce match de toute beauté” : de Laurent Coronas, président du XIII Limouxin.

“Nous n’avons pas fait le travail au moment où il le fallait, à cause d’une précipitation coupable” : de Jean-Philippe Baile, centre de St Estève-XIII Catalan.

“Nous avons été exagérément pénalisés sur le contrôle des tenus, contrairement à l’arbitrage pratiqué en Super League, ce qui nous a coûté la victoire, alors que nous avons dans l’ensemble maîtrisé la rencontre” : de Rachid Ahlalou, arrière puis centre de St Estève-XIII Catalan.

“Nous avons commis trop de fautes, malgré une deuxième mi-temps accomplie” : de Mickaël Rouch, deuxième ligne de St Estève-XIII Catalan.

“Cette victoire a failli nous échapper à cause de notre indiscipline, un mal récurrent à Pia. Nous avons ainsi rendu trop de munitions à l’adversaire, lequel aurait pu remporter ce match” : de Patrick Alberola, co-entraîneur de Pia.

“Nous avons prouvé que nous pouvons rivaliser avec les meilleurs, à nous de retenir ce qui a bien fonctionné dans nos rangs, pour préparer au mieux la demi-finale de Coupe de dimanche prochain” : de Guy Williams, capitaine de Toulouse.

“En fin de première mi-temps, à douze contre treize, on a encaissé deux essais qui ont fait douter les joueurs. Notre volume de jeu a été supérieur après la pause, mais deux ou trois erreurs nous ont été fatales” : de Gilles Dumas, entraîneur de Toulouse.

CHIFFRES

38 : la distance, en mètres, de la pénalité réussie par Maxime Grésèque, donnant la victoire à Pia à deux minutes de la fin, à Toulouse, pour un arrachage de Kuni Minga contesté par les Haut-Garonnais, estimant que le ballon avait été perdu à l’impact par Willie Mataka. 

4 : le nombre de plaquages ratés par les Toulousains, sur le deuxième essai de Pia, signé Willie Mataka, en solo.

18 : le nombre de points inscrits par Lescure, à Avignon. Comme au match aller dans le Tarn, avec à l’arrivée un score quasi identique à l’avantage des “Bisons” : 42-18 samedi, 44-18 le 2 décembre dernier.

BLESSÉS

Mark Kheirallah (Toulouse) s’est blessé en première mi-temps, avec une suspicion de luxation d’un coude.

David Guasch souffre d’une épaule, Rachid Ahlalou d’une entorse d’un pouce de la main.

Anthony Carrère, plaqué durement par Troy Savage, a rapidement quitté le terrain de Domec (6è minute), victime d’un violent coup à la mâchoire.

PÈRE

Russell Aïtken, le demi-de-mêlée australien de Carcassonne, et sa compagne Lauren, sont depuis vendredi les parents d’un petit Oliver Max, né à Brisbane.

TANDEM

Pour la première fois cette saison, Avignon alignait le duo Joris Bissière – Ryan Millard (élu meilleur joueur de l’année 2012 par l’association “Australian Fidji Rugby League”).

GESTES

Le premier essai de Limoux est à mettre en exergue : libération de Reffle, plaqué, au profit de Murcia, lequel alerte Blanch, qui d’une “chistera” envoie Sarda derrière la ligne d’en but adverse.

Le premier des Catalans valait également le détour : percée de David Guasch, Ahlalou au soutien et Baile à la conclusion.

POSTE

Habituellement pilier, le Fidjien Osea Sadrau a débuté la rencontre à… l’aile, face à Lézignan.

TRIPLÉ

Trois Alberola et autant de victoires, ce week-end, pour la famille. Le père, Patrick, co-entraîneur de Pia, a vu ses protégés s’imposer à Toulouse, Mathieu, le fils aîné, a battu la réserve des Dragons dans les rangs de Limoux, et son jeune frère, Alexis, a participé au succès de Carcassonne sur Lézignan.

DÉBUTANT

Le junior avignonais Thomas Villoni a disputé son premier match en équipe fanion, samedi contre Lescure.

NOTES

8/10 : Jonathan Soum a été un habile poisson-pilote pour Carcassonne.

8/10 : Iafeta Paea’aesina a donné le ton au pack limouxin, contre la réserve des Dragons.

8/10 : Rachid Ahlalou, deux passes décisives pour Damien Cardace et Jean-Philippe Baile, par ailleurs auteur de deux essais refusés, a convaincu tant à l’arrière, l’espace des 25 premières minutes de jeu, qu’au centre, son poste de prédilection.

8/10 : Frédéric Vaccari a amplement confirmé ses excellentes dispositions actuelles, au même titre que Luke Swain, Stan Robin et William Barthau.

8/10 : Younès Khattabi (Avignon), deux essais et un match plein, contre Lescure.

8/10 : Maxime Grésèque, meneur de jeu inspiré de Pia. Et décisif, comme au match aller au stade Daniel-Ambert.

8/10 : Ben Vaeau, dont la force physique a mis souvent à contribution la défense toulousaine.

8/10 : Luke Fahy, infatigable talonneur de Toulouse.

8/10 : Eloni Vunakece, auteur d’un match plein dans les rangs du TO.

7/10 : Mark Offerdahl et Romaric Bemba ont fait parler sa puissance, face à Lézignan.

7/10 : Mathieu Griffi a été l’un des avants lézignanais les plus entreprenants, à Domec, avec David Fifita, alors que Vincent Michau s’est souvent signalé à son avantage, derrière.

7/10 : Kane Bentley, un des Pianencs les plus actifs, au stade Arnauné.

7/10 : Mickaël Murcia s’est montré efficace dans son rôle de meneur de jeu, déplaçant notamment le jeu au pied avec brio. Place Paea’aesina dans un intervalle pour le deuxième essai limouxin.

7/10 : Scott Blanch, auteur de deux passes décisives avant d’inscrire l’essai de la victoire limouxine.

7/10 : Phil Ramage, dont la transformation complètement en coin, sur la fin, a offert la victoire à Limoux. A la demi-heure de jeu, son coup de pied par-dessus la défense catalane avait été repris victorieusement par Bastien Almarcha. Redouble ensuite Gareth Dean pour envoyer Bastien Almarcha à l’essai d’une passe sautée (73è).

SOA ARNAUD LESCURE PONS

Olivier Arnaud et Avignon ont dominé Lescure. Photo Yannick Pons

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire