Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » Coup d’oeil sur le Magique Week-End

Coup d’oeil sur le Magique Week-End

VILLENEUMAGIQ2013 

La première journée du Championnat de France Elite 1 a rempli ses promesses, avec des rencontres globalement très disputées. Le point sur le Magique Week-End organisé au stade du Moulin, à Lézignan.

CHIFFRES

2 : le nombre d’essais inscrits à Lézignan par Yoan Tisseyre (Lézignan), Robin Villa (Villeneuve sur Lot), Kuni Minga (Toulouse), Ben Shorter (Pia).

3 : le nombre d’Alberola ayant participé à cette première journée du Championnat : Alexis (Carcassonne), Mathieu (Limoux), et leur père Patrick, co-entraîneur de Pia.

13 : le nombre de juniors ayant joué dans la cour des grands, au Moulin : Maxime Benausse (Lézignan), Alexis Escamilla, Damien Jacquet, Benjamin Delpech, Loïc Taurin (Carcassonne), Allan Torreilles et Léo Baixas (Pia), Alexandre Bourrel (Montpellier), Joris Bissière, Sylvain Gaillard et Maximilien Roupain (Avignon), Charles Bouzinac et Joan Guasch (Saint-Estève – XIII Catalan).

AFFLUENCE

Environ 2 000 spectateurs le dimanche, malgré le crachin, un peu moins la veille : on espérait mieux de la part des supporters, d’autant que les affiches étaient de qualité.

NOTES

9/10 : Ben Shorter, le nouvel ailier australien de Pia, a séduit pour son premier match en vert et rouge, faisant apprécier sa pointe de vitesse et la qualité de son placement.

9/10 : A l’exception d’une ou deux fautes, pas plus, Mark Offerdahl, privé de compétition la saison passée en raison d’une grave blessure, est revenu par la grande porte, côté carcassonnais. Ne cherchez pas ailleurs le meilleur avant du match ASC – Pia, même si, en face, Ben Vaeau s’est fréquemment signalé à son avantage.

8/10 : L’entraîneur-joueur de Villeneuve, Rory Bromley, sait s’intercaler à bon escient, il l’a encore prouvé contre Limoux.

8/10 : Clément Soubeyras, vif et inspiré, a fait le spectacle dans les rangs de Pia.

8/10 : Kuni Minga. Retenez bien ce nom et ce prénom exotiques. Le jeune papou de Toulouse a frappé fort d’emblée, et son style spectaculaire devrait faire de lui une des grandes attractions de la compétition.

7/10 : Eddy Battye, le nouveau pilier anglais de Villeneuve sur Lot, 21 ans, 106 kg, trapu et volontaire, avait faim de ballons, samedi. Et l’ancien joueur de l’Academy de Sheffield Eagles a plutôt bien utilisé les munitions en sa possession.

7/10 : Le Catalan Mohamed “Paco” Jamil, un avant de combat ayant lutté à armes égales avec Toulouse.

FILS DE…

Bon sang ne saurait mentir, pour trois débutants en Elite 1, fils d’autant ex-internationaux : Paul Ratier, celui de Hugues (ailier de Lézignan et de Saint-Estève), titulaire en deuxième ligne à Lézignan, Allan Torreilles, celui de Patrick (talonneur de Pia et de Saint-Estève), titulaire à la mêlée de Pia, et Alexandre Bourrel, celui de Freddy, demi de mêlée de Limoux (et neveu de Marc, l’entraîneur du XIII Limouxin), qui inscrivit le bel – mais seul – essai en faveur de Montpellier.

Une équipe qui comptait également dans ses rangs Thomas Limongi, fils de Patrick, ancien champion de France avec l’AS Carcassonne.

Ils rejoignent cette saison dans la grande famille des fils d’anciens champions de France, David Guasch (Marc), Joan Guasch (Bernard), Romain Mencarini (Claude), John Boudebza (Hatch).

PHRASES

“On n’a fait que défendre, pour finir par craquer, libérant trop de ballons à mauvais escient” : de Renaud Guigue, l’entraîneur d’Avignon.

“On a perdu en puissance, mais gagné en vitesse, les nouveaux venus étant particulièrement mobiles. Et physiquement, on s’est senti bien” : de Mathieu Griffi, pilier de Lézignan.

“On a assuré, avec un seul joueur étranger, Kristian Freed, dans nos rangs” : de Vincent Dauguet, co-président de Lescure d’Albigeois.

“On a au moins deux mois de travail devant nous pour voir se mettre en place notre système de jeu” : d’Olivier Janzac, entraîneur de Lescure.

“On a rendu une pâle copie” : de Mickaël Murcia, capitaine de Limoux.

“A ce jeu, il faut d’abord avancer devant, et on l’a oublié aujourd’hui” : de Malik Boudjerra, co-entraîneur de Limoux.

“Cette victoire va apporter du capital confiance à nos plus jeunes joueurs, qui doutaient un peu de leurs possibilités à ce niveau” : de David Despin, conseiller technique de Villeneuve sur Lot.

“La saison passée aussi nous avions perdu le premier match (ndlr : à Avignon), mais j’ai confiance, d’autant que nous attendons encore le renfort de Vinnie Anderson, Troy Savage, Upu Poching” : de Teddy Sadaoui, capitaine de Carcassonne, forfait en raison d’un léger problème musculaire.

“On a tenu la route devant, à l’image de Mark Offerdahl, et Tyrone Pau a toujours 20 ans” : de Pierre Delpoux, dirigeant de Carcassonne.

“Les jeunes de Carcassonne ont du talent” : de Mathias Garrabé, manager de Pia.

“On était en droit d’espérer mieux après avoir effectué vingt bonnes premières minutes, heureusement nous avons rectifié le tir dans le dernier quart d’heure” : de Patrick Alberola, co-entraîneur de Pia.

“On a bien débuté avant de faiblir quand physiquement nous étions moins bien, mais j’ai quand même noté de belles choses » : de Benoît Albert, co-entraîneur de Pia. bonnes

“On a fait trop de fautes de mains pour espérer inquiéter les Toulousains” : de Mathias Pala, centre de Saint-Estève – XIII Catalan.

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire