Accueil » A la une » COUPE LORD DERBY Cahors et Toulouges plus facilement que Villefranche-Aveyron et Le Barcarès-Le Soler

COUPE LORD DERBY Cahors et Toulouges plus facilement que Villefranche-Aveyron et Le Barcarès-Le Soler

VILLEFRANCHE-AVEYRON II – CAHORS 4-34

Mi-temps 0-18

Villefranche : 1 essai (43).

Cahors : 6 essais Florian Daguerre (17), Alexis Camposet (35, 39), Jérémy Ginestet (47, 65), Loïc Orthola (57), 5 T Loïc Orthola.

A l’exemple de Peter Berial, désigné “joueur du match”, Cahors s’est qualifié avec art, aux dépens de la réserve de Villefranche, qui s’est contentée d’un essai inscrit trois minutes après la pause.

Le capitaine Julien Pineau, auteur d’une passe décisive au pied (39è), et ses coéquipiers peuvent être satisfaits. A commencer par les juniors Camposet et Ginestet.

 

LESCURE II – VILLEFRANCHE-AVEYRON 10-26

Mi-temps 0-22

Lescure-Arthès XIII : 2 essais (43, 52), 1 T (43).

Villefranche XIII-Aveyron : 5 essais Portal (17), Jérôme Fabre (19), Teulade (30), Remok (33), Gohon (76), 3 T Amans (17, 19, 33).

Cartons jaunes :

Maxime Mongeot (70) à Lescure.

Paul Portal (70) à Villefranche.

Avec dans ses rangs le junior Gabin Barthélémy et quelques réservistes, Villefranche a fait le job, contre la Fédérale de Lescure, alors que les Tarnais, dominés en première période, ont superbement réagi dès la reprise, n’accusant que douze longueurs de retard à quatre minutes de la fin d’un match plus équilibré que ne l’indique le score.

SAINT-ESTEVE – TOULOUGES 0-32

Mi-temps 0-20

Arbitre Frédéric Cau

Toulouges : 5 essais Gilles Mendez, Marc, Martin, Loïc Lazaro, Fa, 5 T et 1 pénalité Marc.

“Nous avons craqué sur des erreurs individuelles”, résume, amer, l’entraîneur de Saint-Estève, Mickaël Llopis, pour l’heure sans solution.

A l’inverse, celui des Panthers, Olivier Mendez, évoque “l’exemplarité de la première mi-temps, et l’agressivité en défense” d’un ensemble qui jusqu’ici, cette saison, a soufflé le chaud et le froid.

PAMIERS – BARCARES-LE SOLER 24-26

Mi-temps 12-18

Terrain gras

Les cinq essais inscrits par Manzanares, Tixaire (2), Foncillas et Reverdy, n’ont pas été de trop pour les Catalans, qui ont éprouvé toutes les peines du monde pour juguler l’âpre résistance des Ariégeois, privés notamment de David Trastet et Marvin Delaurié.

Sous la pluie, ces derniers ont profité des nombreuses fautes catalanes pour tutoyer une victoire qui aurait fait sensation.

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire