Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » Coupe Luc-Nitard : finale à la maison pour Avignon

Coupe Luc-Nitard : finale à la maison pour Avignon

Demi-finale de la Coupe Luc-Nitard

ST ESTÈVE-XIII CATALAN – AVIGNON 24-32

Mi-temps 12-12

Arbitre : Patrice Benausse

Beau temps ensoleillé, vent très faible

St Estève-XIII Catalan : 4 essais Roumli (2, 47, 54), Hopa Henry (21), 3 transformations Brail (2, 47, 54), 1 pénalité Brail (34).

Avignon : 5 essais Isabel (23), Fages (30), Grangeon (44), Ruel (67), Andreu (74), 4 transformations Andreu (30, 44, 67, 74), 1 pénalité Andreu (7), 2 drops Andreu (72, 78).

ST ESTÈVE-XIII CATALAN : Romain Franco – Galric Sancho, Brice Pena, Hopa Henry, Guillaume Gorka – (o) Quentin Brail, (m) Guilhem Munuera – Nordine Sebea, Thibault Osuna, Victor Capillaire – Nabil Roumli, William Galy – Tom Bonillo.

Sont entrés en jeu Yacin Atba, Thomas Gibert, Ilias El Fizari, Lucas Claret.

SOA : Bastien Nicole – Arnaud Fabre, Rouyan Saihi, Ishak Mallem, Thomas Isabel – (o) Rémy Andreu, (m) Romain Serre – Ayel Fages, Aurélien Guérin, Cédric Gaillard – Guillaume Grangeon, Jérémy Edy – Ayals Mezyani.

Sont entrés Baptiste Ruel, Sabri Bendehina, Maxime Alapetite, Tony Tixador.

Les Catalans sont passés à côté. Photo Neko Grouch

Avec dans ses rangs deux cadets, Munuera, Gorka, et trois joueurs rarement utilisés en U19, Sebea, Osuna, Bonillo, Gibert, St Estève-XIII Catalan avait un défi de taille à relever, face au SOA de Nicole, Malem, Grangeon, Alapetite, autant de joueurs ayant disputé plusieurs matchs en Elite 1, cette saison.

Et si les Catalans s’étaient imposés voici deux semaines (32-12) aux dépens du même rival, cette fois le suspense dura longtemps, très longtemps, avant de voir les visiteurs se détacher irrésistiblement, dans les dix dernières minutes d’un duel toujours plaisant, et engagé à souhait.

Le neveu de Chan marque

Le SOA disputera donc la finale à la maison, en ouverture de la Coupe Lord Derby, le 7 mai, même si suite à une erreur provençale sur l’engagement, les Sang et Or tiraient les premiers, Roumli inscrivant en force le premier de ses trois essais.

Puis le score grimpait, quand au bout d’un lumineux mouvement, Munuera destinait une passe décisive au Néo-Zélandais Hopa Henry, neveu d’Alex Chan, le directeur sportif des Dragons Catalans.

Mais comme Avignon ne manquait surtout pas de ressources, il exploitait un en avant blanc à vingt mètres de l’en but catalan, Andreu et Serre préparant le terrain pour Nicole, qui d’une passe sautée expédiait Isabel en dame.

Andreu fait la différence

Plus tard, Fages exploitait, lui, un hors-jeu catalan, et dès la reprise les deux adversaires continuaient de se rendre coups pour coups. Nouvel en avant sang et or, Grangeon profitant de l’aubaine pour mettre les Vauclusiens devant au score, pour la première fois de l’après-midi, mais Munuera se faisait bientôt la malle, que remplissait Roumli d’un essai. Le même Roumli mettait un défenseur adverse sur les fesses pour offrir une avance de six longueurs aux siens (24-16), mais en dépit d’un courage énorme en défense, les locaux ne pouvaient stopper Ruel, pour la troisième égalité (24-24) depuis le coup d’envoi.

Via deux drops, et un essai en dribbling assorti d’un contre favorable, Andreu crucifiait des Catalans qui avaient tout donné, mais Avignon fera sans nul doute un beau finaliste.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire