Accueil » A la une » Demi-finale d’Elite 1 à Limoux L’Aiguille vibrera pour un Catalan et un Villeneuvois

Demi-finale d’Elite 1 à Limoux L’Aiguille vibrera pour un Catalan et un Villeneuvois

Alexandre Bourrel, Jérémy Guiraud, Mathieu Liauzun, Tristan Béteille et Paul Barbaza ont terminé la saison sur blessure, mais Valentin Dominguez, Paulos Latu et Maximum Péault sont rétablis, et Maxime Grésèque présentera un ensemble redoutable, samedi contre Lézignan.

Avec un atout maître en la personne d’Allan Torreilles. Le nom fleure bon le pays catalan, et plus précisément la Salanque. Là où, justement, il a fait ses premières armes, à l’école de rugby de Pia.

Allan, qui a grandi aux côtés de Théo “Petit Poney” Fages, sous l’oeil bienveillant, entre autres, de Gérard Arasa, sur l’herbe toujours verte du stade Daniel-Ambert, grâce à Guillaume Knecht et ses amis, est devenu rapidement un pion essentiel du dispositif blanquetier, depuis son arrivée en 2015 – 2017.

Un maximum d’allant

Allan Torreilles
Crédit @astreizix

Un XIII Limouxin qui ne constituait pas une inconnue pour lui, car l’ayant une première fois accueilli, trois ans plus tôt, l’espace d’une saison, quand il n’était encore qu’un jeune remplaçant de luxe. Un petit tour du côté de Saint-Estève – XIII Catalan, où rugbystiquement il s’affirma, et comme à Limoux on a de la mémoire, il recevait une autre invitation à l’été 2015.

Depuis, le fils de Patrick “Toto” Torreilles, ex talonneur international, n’a cessé de grandir, se signalant à chaque sortie par un maximum d’allant, au point, pourquoi pas, de devenir, à 23 ans, un international en puissance.

Car il est grand, techniquement à son affaire, et sa vision du jeu n’a guère d’équivalent, dans le championnat français.

Allan, ancien coéquipier de… Maxime Grésèque à Pia, a de la chance : il est à Limoux sous la coupe de celui qu’il rêvait d’imiter, quand il était encore cadet, et joue en plus aux côtés de Mika Murcia, dont il a toujours apprécié la capacité à faire basculer un match à lui seul.

Plus jeune, il se serait volontiers vu jouer troisième ligne, mais l’ami du Catalan Ugo Perez, proche à Limoux de Paul Barbaza, est aujourd’hui trop fort à la charnière pour l’imaginer dans un autre emploi sur le terrain. Modeste, comme l’était son père, mais gagneur et talentueux, comme lui.

“Stac” toujours d’attaque

En face, il se frottera à Valentin Ferret, fraichement reconverti avec bonheur au poste de demi de mêlée, et plus que jamais Lézignan comptera sur son couteau suisse par excellence, Cyril Stacul.

Cyrille Stacul
Crédit MM Photographie

“Stac” a derrière lui une déjà longue carrière, mais comme il allie sans problème talent et sérieux, il dure au point d’être indispensable à ses couleurs.

En 2007 il débutait avec les Dragons, auxquels il rendra plusieurs saisons durant les plus fiers services, comme en 2011 à Wigan (victoire 47-28), à Warrington (victoire 22-20) et à Brutus contre Huddersfield (victoire 13-12).

En 2013, il marquait de son empreinte la finale du championnat sous le maillot de Pia. Et depuis son arrivée à Lézignan, bien malin celui qui pourrait lui reprocher quoique ce soit.

Formé sous les serres de Villeneuve sur Lot par Jean-Luc Albert, Bertrand Planté, Thierry Bonizzoni, inspiré, plus jeune, par Brent Webb, Brad Fittler, Clint Greenshields, “Stac” sera une fois encore à la manoeuvre, samedi. Sans jamais rechigner à la tâche, fort de sa précieuse expérience, de son punch, intact, de sa défense d’airain, et de sa faculté à prolonger au mieux une action collective.

On devine que comme Allan Torreilles, il a hâte d’y être.

LES DEUX DERNIERS MATCHS ENTRE LES DEUX EQUIPES

29 avril 2018

LEZIGNAN – LIMOUX 15-20

Mi-temps  8-8. Pluie en première mi-temps.

Arbitre : Benjamin Casty.

Lézignan : 2 essais Tualima (36, 47), 2 transformations V. Ferret,  1 pénalité Cardace (12), 1 drop John Boudebza (68).

Limoux : 3 essais Dominguez (8), S. Teixido (75), Th. Lasvenes (77), 3 transformations et 1 pénalité (39) Murcia.

Cartons jaunes :

A Lézignan : Sarda (72) ; à Limoux : Liauzun (56).

LÉZIGNAN : V. Ferret – Sarda, Gregorius, Stacul, Tort – (o) Cardace,  (m) S. Grandjean – Blanke, John Boudebza, Mencarini – Bouregba, Lilian Albert – Ors.

Sont entrés en jeu : Tualima, Timothé Grandjean, Y. Tisseyre, Pélissier.

LIMOUX : Th. Lasvenes – Péault, Garrouste, Ma. Mayans, Puso – (o) Torreilles,  (m) Murcia – Hérold, S. Teixido, Barbaza – Edwards, Dominguez – Rouch.

Sont entrés : Fl. Bousquet, Bartuziak, Liauzun, Yésa.

21 avril 2018 – Magic Week-End

LIMOUX – LEZIGNAN 20-30

Mi-temps 8-8

Arbitres : Mohamed Drizza et Geoffrey Poumès.

Limoux : 3 essais Latu (14), R. Péault (58), Ma. Mayans (75), 1 transformation Murcia (75), 3 pénalités Th. Lasvenes (27) et Murcia (36, 80).

Lézignan : 5 essais Pomeroy (6), Cardace (43), Gregorius (51, 64, 67), 3 transformations (6, 43, 64) et 2 pénalités (11, 49) Cardace.

Cartons jaunes :

A Lézignan : Y. Tisseyre (36), P. Nègre (55) ;  à Limoux : Ma. Mayans (77).

LIMOUX : Th. Lasvenes – R. Péault, Ma. Mayans, Garrouste, Latu – (o) Torreilles, (m) Murcia – D. Pelo, S. Teixido, Hérold – Rouch, Dominguez – Gonzalez-Trique.

Sont entrés : M. Péault, Bartuziak, Liauzun, Yésa.

LÉZIGNAN : V. Ferret – Tort, Gregorius, Pomeroy, Sarda – (o) S. Grandjean, (m) Cardace – P. Nègre, Pélissier, Mencarini – Stacul, Li. Albert – Ors.

Sont entrés : Blanke, John Boudebza, Tualima, Y. Tisseyre.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire