Accueil » A la une » Des Dragons moitié soleil-moitié lune

Des Dragons moitié soleil-moitié lune

Vendredi soir, le soleil avait rendez-vous avec la lune, Wigan avec les Dragons, Tony Gigot (cheville) et Jodie Broughton avec l’infirmerie, et Kenny Edwards avec la commission de discipline.

Reste que malgré la courte défaite (25-20), les Catalans n’ont pas été éclipsés par les Warriors, l’essentiel n’étant toutefois pas là, à neuf jours du rendez-vous de Cup avec St Helens.

Et le stress va habiter l’encadrement sang et or durant la semaine : savoir si Gigot, sorti définitivement à la mi-temps, Broughton, qui a manqué le dernier quart d’heure après sa malheureuse rencontre avec un panneau publicitaire, seront rétablis à temps, savoir encore si Edwards fera l’objet d’une suspension après son carton rouge de la 40è minute pour un plaquage sans ballon sur Bateman.

Mais, au moins, mentalement l’équipe est prête à batailler sur le pré de Bolton , et en suivant à régaler Brutus avec les réceptions de St Helens, Wigan et Warrington, dans le Super 8s.

Car à douze contre treize, elle a inscrit autant d’essais que les locaux, pendant que Huddersfield se jouait de Wakefield (40-28), Salford de Leeds (38-22), et que KR remportait 20 à 16 le derby de Hull sur le terrain de FC.

Car Lucas Albert (arrière en deuxième période suite au passage de Bird à l’ouverture), qui a tout enquillé et adressé une passe décisive à Fouad Yaha, Alrix Da Costa, auteur d’un essai au ras, Antoni Maria, Mickaël Goudemand, ont démontré qu’ils ne sont pas de simples faire-valoir, ce qu’en fait on savait déjà.

Car sans ce fichu carton couleur passage de la lune devant le soleil, les Catalans auraient peut-être ramené deux points du DW Stadium, vu l’ardeur avec laquelle ils ont tamponné de l’Anglais en première mi-temps, et devant au score (20-18) entre la 67è et la 72è minute.

Car si on ne sait pas lire dans les astres, au moins plus que jamais aujourd’hui le rêve de Wembley est permis.

Et de ce match pour les Dragons moitié soleil (pour le comportement exemplaire sur le terrain), moitié lune (pour le doute concernant la participation de trois de leurs joueurs en demie de Cup), Shaun Wane, le coach de Wigan, a retenu que son équipe “n’aurait pas gagné sans les performances de Sam Tomkins et John Bateman, tant elle a été pauvre dans le jeu, n’ayant pas imprimé sa marque, et ayant été sa pire ennemie”, mais que “l’essentiel est acquis avec ces deux points importants pour la suite du championnat”.

Un championnat que les Sang et Or ne regarderont vraisemblablement que de loin, compte tenu du retard pris en début de saison, alors que la Cup, comme la lune, n’est pas encore pour eux tombée dans le caniveau.

WIGAN – DRAGONS 25-20

Mi-temps : 8-6.  10 656 spectateurs.

Arbitre : Scott Mikalauskas.

Wigan : 4 essais Hankinson (15), Escaré (41), S. Tomkins (47), 3 transformations S. Tomkins (15, 41, 47) et Greenwood (78), 1 pénalité S. Tomkins (32), 1 drop S. Tomkins (72).

Dragons Catalans : 3 essais Broughton (7), A. Da Costa (52), Yaha (59), 3 transformations Lu. Albert, 1 pénalité Lu. Albert (67).

Carton rouge pour les Dragons : K. Edwards (40).

WIGAN : S. Tomkins (cap) – Davies, Hankinson, Sarginson, Marshall – (o) Woods, (m) Powell – Clubb, Th. Leuluai, Flower – Bateman, Isa – Navarrete.

Sont entrés : Escaré, Joe Greenwood, Hamlin, Tautai.

CATALANS : Gigot – Broughton, Thornley, Wiliame, Yaha – (o) Langi, (m) Lu. Albert – L. Anderson, McIlorum, Moa – Bird (cap), K. Edwards – Baitieri.

Sont entrés : Ju. Bousquet, A. Maria, A. Da Costa, Goudemand.

 

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire