Accueil » Actualité Internationale » Super League » Des Frenchies en RFL : 18e Round

Des Frenchies en RFL : 18e Round

La période écoulée a permis à la France treiziste d’être mise en avant avec les annonces des départs prochains de Frenchies vers de flatteuses destinations : Benjamin Garcia sera à Penrith en 2016 tandis que Mathias Pala et Gadwin Springer rejoindront l’Angleterre et respectivement Leigh et Castleford. Au chapitre des excellentes nouvelles concernant nos pousses tricolores, les Dragons Catalans ont officialisé l’entrée en Super League des jeunes issus de la formation catalano-stephanoise Thibaut Margalet et Ugo Perez.

En compétition d’élite, seuls les Wildcats de Mickaël Simon ont échoué en ce Round 18, ce en dépit d’une sensation persistante, celle de voir le niveau de jeu et la tension s’accroître au fur et à mesure qu’approchent les play-offs.

En Championship, Bradford et Jean-Philippe Baile se sont imposés à domicile 22 à 18 et face à Dewsbury. En attendant le retour tant espéré de William Barthau, Londres a remporté son déplacement à Doncaster tandis que Rémy Marginet a inscrit l’un des essais qui ont mené Featherstone à la victoire 52 à 0 à Workington. Si les Bulls galopent en tête du général à égalité de points avec Leigh, les Rovers de Featherstone et les London Broncos en occupent respectivement les 5 et 6e places.

.

Mickaël Simon à Wakefield Wildcats – Théo Fages à Salford Red Devils

Sans panache, et sans six joueurs blessés, Salford est allé imposer leur 15e défaite en Super League à des Wildcats manifestement décidés à lutter jusqu’au bout. Si à ce jour le futur de Wakefield semble inéluctable, les Reds se retrouvent désormais à trois maigres points du Top 8… tout en occupant la 11e et avant-dernière place du classement.

Un nouvel échec qui ne vient aucunement entacher le talent de Mickaël Simon qui, à lui tout seul, a parcouru la bagatelle de 164 mètres et asséné 29 placages. Des efforts que le public perpignanais saura reconnaître lors de la prochaine journée de championnat au Stade Gilbert Brutus.

Théo Fages s’est encore illustré ce week-end, inscrivant le premier essai de la rencontre à la 8e minute. Une entrée en matière qui ne fait pas mentir le Président Koukash qui compte bien conserver sa perle catalane à Salford ou provoquer un transfert au montant record.

.

John Boudebza et Kévin Larroyer à Hull KR – Widnes Vikings

Les Robins continuent leur course certes chaotique mais encourageante avec cette victoire contre Widnes qui tombe à point nommé. Avec un match en moins, Hull KR sort de la zone rouge et se situe à deux points à peine des 8e que sont leurs frères ennemis du Hull FC.

Des rangs de costillons ont dû trembler ce dimanche passé à l’idée d’avoir à affronter les incessantes charges de nos compères tricolores. Respectivement, John Boudebza et Kévin Larroyer ont infligé 33 et 38 placages à de malheureux Vikings.

.

Dragons Catalans – Hull FC

Dragons Catalans : M.Escaré, D.Cardace, T.Gigot, B.Pomeroy, F.Yaha, T.Bosc, S.Dureau, J.Bousquet, I.Henderson, R.Casty, Z.Taia, E.Whitehead, J.Baitieri Remplacements : L.Anderson, G.Mounis, É.Pelissier, B.Garcia

Hull FC : J.Rankin, F.Talanoa, S.Sa, K.Yeaman, S.Michaels, L.Pryce, M.Sneyd, M.Paea, D.Houghton, L.Watts, G.Ellis, M.Minichiello, J.Westerman Remplacements : I.Paleaaesina, C.Green, J.Thompson, R.Whiting

.

Rien de tel que la chape estivale de Perpignan pour atténuer les ardeurs anglaises en visite au Stade Gilbert Brutus. Rien de tel, particulièrement s’il s’agit d’une météo orageuse, moite à souhait et qui rend l’air plus épais que la marmelade d’orange pour tout visiteur venu d’Europe nordique.

Pourtant ce sont bien les Airlie Birds de Leon Pryce qui les premiers mettront de l’animation au tableau d’affichage. Mais les Dragons n’attendront pas plus longtemps pour recoller au score après un magnifique effort de Rémi Casty qui sera concrétisé en points par un Thomas Bosc revenu de blessure dans une forme éblouissante.

Après un gros quart d’heure de combats acides entre antagonistes de longue date, ce sont les Catalans qui fauteront un peu trop au goût de Monsieur Ben Thaler et qui permettront à Mark Sneyd de mettre sa volière devant. Une pénalité qui aura peut-être un peu trop rassuré le buteur de Hull qui se verra chiper la balle par Tony Gigot qui effectuera 40 mètres avant d’inscrire le second essai – français, qui plus est – des créatures fantastiques du Président Guasch.

À quelques instants de la sirène, Greg Mounis imprimera sa puissance et marquera un nouvel essai au nez et à la barbe des oiseaux bicolores. Sur ces excellents exploits des Dragons Catalans, les deux équipes se sépareront pour la pause sur le score de 18 à 8.

Peu de points seront engrangés de part et d’autre au cours du second acte, les deux escouades faisant preuve de maladresse et de peu de réussite. Mark Minichello se distinguera durant la période, notamment en marquant après avoir effacé cinq défenseurs roussillonnais.

C’est un frisson d’horreur qui parcourut les tribunes du GB Stadium lorsque, à 18-14, Talanoa passa la ligne d’en-but. Une obstruction anéantira ses efforts et les espoirs des fans anglais venus particulièrement nombreux depuis Hull.

La 74e minute calmera un peu les émois catalans, un geste éperdu de la part d’un « Black & White » permettra à Scott Dureau d’augmenter l’écart de deux points supplémentaires. Les cinq dernières minutes du quart d’heure le plus long de l’histoire ne permettront pas aux garçons de Lee Radford de revenir à la marque, laissant ainsi leurs hôtes l’emporter 20 à 14.

Chacun des tricolores présents sur la pelouse de Perpignan a mis sa pierre à l’édifice victorieux du squad « Sang & Or ». Sans compter les trois essais 100 % français, le travail de sape défensif de nos Frenchies s’est voulu payant. Le travail des Casty, Baitieri, Bousquet ou encore Bosc pour contenir les Airlie Birds a été impressionnant alors que Fouad Yaha n’a cessé de tenter au grand dam des appuis anglais. Benjamin Garcia continue sa course folle et d’enchaîner des crochets qui ont le pouvoir de donner le tournis à l’adversaire. Tony Gigot est de tous les bons coups : auteur d’un essai personnel il a arpenté quelques 156 mètres durant la rencontre. Égal à lui-même, Éloi Pelissier s’est posé en trublion derrière le tenu. Quand à Morgan Escaré, moins en vue cette saison, il reste la valeur sûre des lignes arrières et ses offensives continuent de paniquer les opposants.

.

Fiche technique

Dragons Catalans 20 (18)

Essais () : T.Bosc (15′) T.Gigot (35′) G.Mounis (39′)

Goals : S.Dureau (15′, 35′, 39′) 3/3

Pénalité : S.Dureau (74′)

Hull FC 14 (8)

Essais (2) : J.Rankin (11′) M.Minichello (51′)

Goals : M.Sneyd (11′, 51′) 2/2

Pénalité : M.Sneyd (28′)

.

Arbitre : Mr Ben Thaler

.

7 956 spectateurs au Stade Gilbert Brutus (Perpignan)

.

Téhora Dutenu

.

Résumé du match Dragons Catalans vs Hull FC – Source : catalansdragons.com

.

Classement Super League

Round 18 Table

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire