Accueil » Actualité Internationale » Super League » Des Frenchies en RFL : 8e Round

Des Frenchies en RFL : 8e Round

Les équipes de la RFL se voient impliquées cette semaine dans un weekend sous haute tension avec deux rounds à disputer en quelques jours à peine.

La Kingston Press Championship n’y aura pas coupé avec une journée disputée jeudi et vendredi, plus une autre qui se déroulera le Lundi de Pâques.

Pour ce qui est de la Semaine Sainte, Bradford Bulls et Jean-Philippe Baile ont maîtrisé Halifax en visite au Provident Stadium. Adversaires pour la journée, London Broncos et Featherstone Rovers ont croisé le fer au Big Fellas, laissant Rémy Marginet et ses coéquipiers sur le carreau de leur propre stade (8-24).

Huddersfield Giants – Théo Fages à Salford Red Devils

.

C’est officiel, la Devilution est en marche ! Après avoir arraché le match nul à Perpignan voici 4 journées, les démons du Président Koukash n’enregistrent qu’un seul bémol à leur parcours (Castleford en R.6). Le Round 8 pourrait bien être une nouvelle grande marche gravie par Iestyn Harris et ses garçons qui sont allés sans complexes s’imposer 18 à 12 chez les Giants d’Huddersfield.

Un nouveau succès à mettre sur le compte des Reds mais qui n’atténue en rien notre déception de ne pas voir Théo Fages étinceler parmi les siens pour cause de suspension. Au diable les coups durs, le Catalan de Salford devrait être de la partie lors de la chasse aux œufs organisée à l’AJ Bell pour la venue de Wigan ce lundi.

Avant l’échéance cruciale du Lundi de Pâques, Salford Red Devils se place au 4e rang du classement général.

Hull FC – John Boudebza et Kévin Larroyer à Hull KR

.

Peu de chocs sont autant attendus que les derbys de la ville de Hull. Joueurs dans les starting-blocks et fans au bord de la crise de nerf ne sont que deux des nombreux symptômes qui préoccupent les compatriotes antagonistes à l’approche de ces rounds si particuliers.

Le moins qui pourra être dit au sujet de la première mouture des derbys de 2015, c’est que ce jeudi-là aura été tout sauf saint dans la bonne ville de Kingston-upon-Hull. Le duel fratricide aura bien eu lieu au KC Stadium, antre des Airlie Birds du Hull FC mais tournera tôt à l’avantage de leur cousin rouge-gorge. Après avoir tombé le Champion Saints, on peu affirmer que la mayonnaise de Chris Chester a commencé à épaissir après l’arrivée de pointures de classe internationale au sein de son squad. Le résultat direct de cette nouvelle belle performance hisse les Rovers en 6e place du général de la Super League.

Entré après l’heure de jeu, Kévin Larroyer aura été le reboosteur d’une équipe en passe de perdre son avantage. De cette énergie insufflée à ses coéquipiers découlera presque logiquement un essai d’avant mi-temps et une victoire 20 à 6 dans ce premier derby de l’année. Subsiste toutefois un regret nous concernant, celui de n’avoir pas vu John Boudebza animer ce choc après le retour de blessures de joueurs clés.

Mickaël Simon à Wakefield Wildcats – Dragons Catalans

.

Wakefield Wildcats : C.Hall, C.Riley, D.Collis, J.Arundel, R.Owen, J.Miller, T.Smith, N.Scruton, P.McShane, G.Griffin, D.Kirmond, D.Washbrook, M.Simon Remplacements : M.Ryan, A.Lauitiiti, D.Smith, K.Trout

Dragons Catalans : S.Robin, D.Cardace, B.Pomeroy, W.Tonga, M.Pala, T.Bosc, S.Dureau, B.Garcia, I.Henderson, R.Casty ©, Z.Taia, E.Whitehead, J.Baitieri Remplacements : O.Elima, G.Mounis, É.Pelissier, J.Bousquet

.

Le Belle Vue Stadium est en passe de devenir un lieu majeur de remise en question pour les Dragons Catalans. Pour rappel, la dernière visite de ces derniers chez les chats sauvages il y a un an s’était soldée par une déroute qui avait valu aux Perpignanais une colère présidentielle de tout premier ordre. Cette saison, plutôt qu’un coup de grisou, c’est une belle bouffée d’air frais qu’ont ramené les hommes de Laurent Frayssinous dans leurs bagages.

« Belle Vue morne plaine ! » ont gémi les supporters Wakey à qui les Dracs n’ont laissé que les yeux pour pleurer, tous seuls sur le quai ou presque. Car, toute remaniée entre blessures et suspension d’Escaré, une autre équipe Sang et Or a pris possession de la pelouse des caracals anglais.

Pas moins de 11 joueurs français ont vu leur nom inscrit sur la feuille de match pour ce déplacement à Wakefield. Parmi eux, la jeune garde tricolore dont Damien Cardace, Mathias Pala et Stan Robin. De quoi faire trembler staff et joueurs du côté de la sélection d’Angleterre.

Un quart d’heure aura été suffisant aux coéquipiers de Rémi Casty pour jauger l’adversaire et entamer une chevauchée folle qui les placera à 26 points du zéro des Wildcats avant la pause. Des félidés anglais amputés de Mickaël Simon avant le quart d’heure de jeu et finalement annulés sous la confiance retrouvée du club français.

Attaques avortées, pénalités et défense délitée, tel fut le menu proposé par Wakefield à leurs visiteurs en manque de succès. Aussi les Catalans ne galvauderont pas si belle occasion et abandonneront leurs adversaires sur une déroute de 40 à 4, les seuls points anglais ayant été inscrits sur la sirène.

Une rencontre passablement gâchée de part et d’autres toutefois, les deux parties ayant eu à regretter la sortie prématurée de Mickaël Simon. Touché à une jambe, le pilier français a dû abandonner ses coéquipiers à leur triste sort sans avoir eu de réelles occasions de montrer son engagement auprès de son nouveau club. Espérons que Mickaël puisse reprendre la compétition rapidement. Son équipe se voit elle-aussi mal en point et occupe la dernière place du classement.

Pour les Dragons Catalans, la conclusion s’avère plus douce. Outre le fait que ce déplacement ait été le premier couronné d’un succès cette saison, ces Dracs-là donnent la satisfaction d’avoir su se remettre dans le bon sens après une série compliquée et en dépit de l’hécatombe parmi les 17 premiers joueurs de Laurent Frayssinous. Après cette journée, ils regagnent deux places au général et en atteignent le 8e rang.

Damien Cardace, Benjamin Garcia, Julian Bousquet, Stan Robin ou Mathias Pala… Bientôt, nous pouvons désormais y croire, ces noms français laisseront de douloureux et impérissables souvenirs à leurs adversaires lors des échéances internationales à venir. Aux côtés de leurs aînés que sont les Casty, Mounis, Elima, Bosc, Baitieri rejoints par Pelissier et Escaré, la perspective d’un XIII de France historique semble d’ores et déjà posée.

.

Fiche technique

Wakefield Wildcats 4 (0)

Essais (1) : C.Riley (80′)

Goals : 0/1

.

Dragons Catalans 40 (26)

Essais (7) : B.Garcia (16′) W.Tonga (21′) B.Pomeroy (23′) E.Whitehead (39′)

D.Cardace (44′, 56′, 70′)

Goals : S.Dureau (16′, 21′, 23′, 39′, 44′) 5/7

Pénalité : S.Dureau (29′) 1/1

.

Arbitre : Mr George Stokes

3 015 spectateurs au Belle Vue Stadium de Wakefield

.

Téhora Dutenu

.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire