Accueil » A la une » ELITE 1 : Saint-Gaudens résiste mieux que Toulouse Broncos

ELITE 1 : Saint-Gaudens résiste mieux que Toulouse Broncos

AVIGNON – ST GAUDENS 32-22

Mi-temps 16-10

Arbitre Mohamed Drizza

SOA : 6 essais Luamanu (30), Pourret (33), Tanginoa (37), Melhout (52), Arnaud (55), V. Comtat (78), 4 T Arnaud (30, 35, 55, 78).

Saint-Gaudens : 4 essais Minga (10, 24), M. Stéfani (69), Williams (73), 3 T Canet (24, 69, 73).

Cartons jaunes :

Tanginoa (39) et Durandal (46) à Avignon, Williams (46) à St Gaudens.

Quentin Quemener et Damien Wastjer ont tenu la dragée haute aux Provençaux.

D’abord surpris par un doublé de Kuni Minga, le deuxième essai conséquence d’une interception de Maxime Stéfani, Avignon ne tardait pas à réagir, et à la demi-heure de jeu les muscles de Brandon Luamanu avaient raison de la défense adverse. Romain Pourret et Saia Tanginoa trouvaient à leur tour la faille, mais à la mi-temps, Saint-Gaudens était toujours en course pour un exploit.

Du moins jusqu’à la blessure contractée par Ludovic Barat, alors que dans le même temps les Ours donnaient des signes de fatigue en défense. Le SOA creusait alors l’écart (26-10), mais les visiteurs ne lâchaient rien, récompensés par des essais de Maxime Stéfani et Clayton Williams.

Vincent Comtat remettait les choses en bon ordre sur la fin d’un duel offrant à Saint-Gaudens un point de bonus amplement mérité, et renforçant un peu plus ses chances de qualification pour les barrages d’accès aux demi-finales.

Une performance notable, dès lors que manquaient à l’appel, à Avignon, Josh Coyle (coup sur le sternum), Thomas Lucas (déchirure à l’ischio-jambier) et Thibaud Marty, touché à un genou, Valentin Dumas, Carl Château, Anthony Roux…

TOULOUSE BRONCOS – VILLENEUVE SUR LOT 10-40

Mi-temps 10-12

Arbitre : Fabien Nicaud

Toulouse : 2 essais Fourquet (16), Thérond (22), 1 T Bouscayrol (16).

Villeneuve : 7 essais Njiensi (10, 58), Brioux (30), Loïc Maria (45), Maxence Carrasco (60), Gautier (68), Villegas (70), 6 T Decarnin.

Carton jaune : Bouscayrol (Toulouse) à la 80è.

Carton rouge : Hermosilla (Villeneuve) à la 80è.

TOULOUSE : Gruppi – Randerson, Fourquet, Lima, Reynaud – (o) Thérond, (m) Pallarès – Bertolas, Reynaud, Dufour – Mirkovic, Bianchini – Bouscayrol.

Sont entrés en jeu : Raimondo, Sabour, Tranier, Jussaume.

VILLENEUVE/LOT : Bachouk – Maxence Carrasco, NJiensi, Brioux, Demartini – (o) Villegas, (m) Decarnin – Nikolic, Gautier, Masselot – Chatras, Laurent Carrasco – H. Fakir.

Sont entrés : EL Azizi, Hermosilla, Goffin, Loïc Maria.

Les Broncos manquaient d’expérience, mais pas de cran.
Crédit Bernard Rieu

Kennedy Randerson, jeune ailier du Stade Toulousain, né à Madagascar, a fait ses débuts dans les rangs des Broncos, lesquels étaient trop tendres, avec neuf juniors sur la feuille de match, pour s’opposer à des visiteurs plus puissants devant, et mieux organisés qu’eux, tant en attaque qu’en défense.

Les frères Nicolas et Yoann Reynaud, qui portaient pour la première fois ensemble le maillot de l’équipe Elite, devront donc attendre avant de savourer la victoire. Laquelle a rapidement échappé à l’appétit des Haut-Garonnais, faisant mieux que résister en première période, avant de rompre, handicapés par les blessures successives de Mathieu Jussaume, Pierre-Jean Lima et Enzo Gruppi.

Ce qui n’enlève surtout rien au succès remporté par les Léopards. Le premier à l’extérieur, cette saison.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire