Accueil » A la une » ELITE 2 : Carpentras, Ferrals et Lescure à l’honneur

ELITE 2 : Carpentras, Ferrals et Lescure à l’honneur

Au courage, Carpentras a coiffé Baho sur le poteau.
Crédit Markoye Souchon

CARPENTRAS – BAHO 33-32

Mi-temps 6-24

Arbitre Benjamin Casty

Pluie fine

Carpentras : 5 essais Pesic (31), H. Bida (51), M. Bida (55), L. Comtat (61), 3 T, 2 pénalités et 1 drop (79) Havet.

Baho : 5 essais Battle (3), R. Maury (13, 70), V. Pagès (24, 36), 5 T et 1 pénalité (78) K. Belkhiri.

Carton jaune à Baho : Bey (67).

Carton rouge à Baho : Mekkaoui (78).

Baho : Bitigri – V. Pagès, Mekkaoui, Battle, Tichadou – (o) R. Maury, (m) K. Belkhiri – Mencarini, Dj. Dauliac, M. Da Costa – Roumli, Bey – Y. Arasa.

Sont entrés Rieux, Burghoffer, El Fizazi, M. Sabathier.

18 points d’avance à la mi-temps, un de retard à l’arrivée : Baho a joué, puis déjoué, face à des Comtadins l’ayant emporté sur une pénalité de dernière minute.

A 12 contre 13 durant le dernier quart d’heure, il était difficile pour les Catalans, déjà amoindris au coup d’envoi et contraints de placer deux avants au centre, de résister à la furia du RCC. Il réussirent pourtant à reprendre l’avantage 30-28 après le deuxième essai de Romain Maury.

Jimmy Havet égalisait alors sur pénalité, avant d’ajouter un drop (31-30). Kamel Belkhiri répliquait, mais le mot de la fin était pour les locaux.

Vincent Cassagneau (Ferrals) a apporté sa pierre à l’édifice, contre les Aveyronnais.

FERRALS – VILLEFRANCHE-AVEYRON 29-10

Mi-temps 15-4

Arbitre M. Caffin

Ferrals : 5 essais Costes (13), Yildirim (22), Deleigne (60), Lezina (76), Roudil (80), 3 T (13, 22, 76) et 1 pénalité (26) Cassagneau, 1 drop Maxime Benausse (40).

Villefranche : 2 essais Gaillac (15), Remok (63), 1 T Amans (63).

Carton jaune à Ferrals : Timothey Grandjean (72).

A Villefranche : Kamilo (58).

Ferrals : Caussinus, Briand, Mirande, Deleigne, Perramond, (o) Maxime Benausse, (m) Cassagneau – Lelong, Dumontet, Kasprzak – Lezina (cap.), Yildirim – N. Andreuccetti.

Sont entrés Maurin, Roudil, Dumas, Timothey Grandjean.

Villefranche : Teulade, Hugounet, Kamilo, Remok, R. Lafon, (o) Rodriguez, (m) Amans – Yeche, Bouscayrol, Taurin – Roux, Fabre – Gaillac.

Sont entrés Oliva Marfil, Mariam, C. Lafon, Gohou.

Les Vignerons ont toujours tenu leurs adversaires à distance, même si à l’heure de jeu, suite à la conclusion de Djamel Remok, le score se resserra quelque peu (19-10), Benjamin Lezina mettant fin au semblant de suspense à quatre minutes de la corne.

Lescure n’a laissé aucune chance à Villeneuve-Minervois.

LESCURE – VILLENEUVE-MINERVOIS 36-12

Mi-temps 20-6

Terrain très gras

Lescure : 7 essais K. Martinez (1, 72), Pomié (6), Gauci (10), P.-J. Ricard (20), Martyn Smith (57), A. Ricard (64), 4 T Gauci (1, 6, 57, 72).

Villeneuve : 2 essais Loup (35), Traquini (79), 2 T Segond.

Lescure : Sedda, P.-J. Ricard, Fedou, K. Martinez, Mongeot – (o) Cancé, (m) Vigroux – C. Salacroup, Fabien Bernard, Pomié – Gauci, B. Rigal – Juarez.

Sont entrés Héral, A. Ricard, Boullier, Gandouin.

Villeneuve : Loup – Bernardo, Jamie Anderson, Segond, Brandon Lo – (o) Grès, (m) Laaras – Chapelet, Clément Cartier, Belkacemi – Zine, Belkoniene – El Jaghmati.

Sont entrés Traquini, Lounas, El Yousfi.

Les Audois, déjà amputés d’un remplaçant, déplorèrent la blessure de Nabil El Yousfi en fin de première période, celui-ci restant sur le terrain pour simplement jouer les utilités. Les Tarnais, de leur côté, ont conduit le match à leur guise, et Colin Sedda, pour sa première apparition en équipe fanion, a pu savourer une victoire s’étant dessinée très tôt : essais de Kevin Martinez après renversement, de Nicolas Pomié en force, d’Enzo Gauci en finesse, de Pierre-Jean Ricard en coin. 20-0, la messe était dite, même si Rémi Loup réduisait le score peu avant la pause.

La suite ? Du gâteau pour Lescure : essais de Martyn Smith au ras, d’Anthony Ricard, mis sur orbite par Damien Fedou, de Martinez pour son doublé, après une passe au pied de Julien Cancé. Villeneuve, avec cran, parvenait à réduire le score sur la fin, par Théo Traquini, suite à une monumentale échappée de Mehdi Belkoniene.

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire