Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » Frédéric Camel : “Accéder à une troisième finale en 3 ans, ce serait incroyable”

Frédéric Camel : “Accéder à une troisième finale en 3 ans, ce serait incroyable”

C’est ce week-end que se joueront les demi-finales du championnat Elite 1. Deux tickets sont mis en jeu pour la grande finale du 22 mai prochain au Parc des Sports & de l’amitié de Narbonne. Interview de Frédéric Camel, entraîneur de Carcassonne, avant la réception du voisin Lézignannais samedi.

Pouvez-vous déjà faire un premier bilan de cette saison ?

Frédéric Camel : “On est sur la lancée des saisons précédentes, on est à vrai dire l’équipe la plus régulière, celle qui a en tout cas perdu le moins de match, seulement trois. (Limoux et Lézignan en ont 4).  La saison est réussie, on est très fiers du travail de tout le club, que ce soit des dirigeants aux joueurs en passant par les bénévoles.”

C’était votre objectif de recevoir une demi-finale en début de saison ?

FC : “Oui l’objectif était de finir premier ou second. Ça n’a pas été évident car Limoux et Lézignan étaient de très bon adversaires mais on réussit tout de même à finir second, c’est une satisfaction. Puis la première place n’est pas très loin puisque ça se joue au goal-average ( égalité, 40 points pour Limoux et Carcassonne).”

Vous allez affronter Lézignan, comment jugez-vous la saison de votre adversaire ?

FC : “On va dire qu’au début de l’année c’était une grosse armada avec de gros noms qui faisaient peur. Puis au fur et à mesure ils ont perdu quelques joueurs dont James Maloney, leur maître à jouer. C’est pour cela qu’ils ont eu un passage à vide. De toute façon vous pouvez le voir, le week-end dernier il était présent et ils ont repris tout de suite de leur superbe.”

Est-ce qu’il y aura encore un petit sentiment de revanche samedi (défaite en finale l’année dernière face à Lézignan) ?

FC : Pas du tout, la moitié des joueurs n’ont pas joué cette finale. Brock Pelligra, Dane Francis et d’autres, ne jouaient pas et n’ont pas connu cette défaite. Je pense qu’il faut passer à autre chose, que c’est limite néfaste d’avoir encore un sentiment de revanche.”

Comment vous êtes-vous préparés ces deux dernières semaines à ce choc ?

FC : “On a essayé d’axer notre travail sur des détails, sur des corrections à apporter dans notre jeu. Depuis une semaine on dirige nos entraînements essentiellement sur les points que l’on juge faibles de Lézignan et bien évidemment aussi leurs points forts. 

Comment voyez-vous le match en lui-même ? Un match ouvert, fermé, tactique ?

FC : “Ça va être un match très dur, très engagé. La qualité des packs des deux côtés est exceptionnelle mais ce que j’espère par-dessus tout, c’est d’avoir un bon arbitrage. Qu’il n’y ait pas de mauvais gestes, que le vainqueur ressorte propre de cette demi-finale.”

L’objectif c’est donc le titre ?

FC : “Bien sûr ! Puis accéder à une troisième finale en 3 ans, ce serait incroyable (après 2019* et 2021). 80 minutes nous séparent de la finale, clairement nous devons y être.”

*Il n’y a pas eu de finale en 2020 à cause de la crise sanitaire
Frédéric Camel
Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire