Accueil » A la une » Garcia et Gigot à cent pour cent!

Garcia et Gigot à cent pour cent!

Comme avant eux Rémi Casty, qui égalera samedi à Wakefield le record de Greg Mounis (254 matchs de Super League disputés sous le maillot des Dragons), Vincent Duport et Jason Baitieri (178 chacun), Julian Bousquet (135), Louis Anderson (131), Mickaël Simon (100 depuis samedi dernier), deux des joueurs phares de la saison 1018, Ben Garcia et Tony Gigot, franchiront le 7 juillet la barre des cent.

Cent matchs (du moins 99 pour encore deux jours), dont quelques-uns mémorables.

Cent matchs au cours desquels bien souvent ils ont crevé l’écran.

Cent matchs sur lesquels ils peuvent aujourd’hui se retourner avec un légitime sentiment de fierté.

49 plaquages contre Warrington

Crédit Jean Roig

Benjamin Garcia, 25 ans et trois mois, amateur de pêche en rivière, fan, pêle-mêle, de Paul Gallen, Greg Bird, Ben Hannant, l’ancien pilier de Bisbane Broncos, Mike Tyson, Cristiano Ronaldo, et qui apprécie autant Collioure que le Fenouillèdes, affole autant les défenses adverses que les stats.

Cette année, en attaque, c’est 10,56 mètres en moyenne par portée de balle, le 15 juin contre Huddersfield, 10,44 m le 4 février face à Widnes, 8,44 m le 9 juin contre ces mêmes Vikings, 7,36 m samedi dernier devant Castleford.

C’est aussi trois offloads contre St Helens et autant contre Wigan.

En défense, c’est 49 plaquages cette saison contre Warrington, le 17 mars, 42 six jours plus tard face à Hull FC, 38 le 4 février devant Widnes et le 28 avril contre Hull FC, 37 le 15 février face à Hull KR, 34 le 15 juin devant Huddersfield…

Mais c’est aussi, et surtout, un travail de l’ombre qui offre à ses coéquipiers d’entrer dans la lumière.

“Benben”, irréprochable lors de la dernière Coupe du monde, c’est une remarquable constance dans l’effort, une explosivité à nulle autre pareille, au sein du squad des Dragons, hormis peut-être l’incontournable Rémi Casty, une technique fiable, tour à tour façonnée aux Ocriers de Gargas, à Apt, au SO Avignon, à Brisbane Broncos U20, à Wynnum Manly Seagulls, en équipe réserve de Penrith Panthers.

C’est enfin une polyvalence (deuxième et troisième ligne, centre, talonneur) sur laquelle surfent avec bonheur les Dragons Catalans.

“Benji”, qui dit être reconnaissant envers Patrick Barbier, son éducateur à l’école de rugby d’Apt XIII, et Scott Thorton, le président Wynnum, lequel fut d’un grand soutien lors de son premier séjour en Australie, sera samedi à Wakefield un cent et or espérons-le victorieux.

57 plaquages cassés

Crédit Jean Roig

Tony Gigot, 27 ans et demi, frère de Samuel Gigot, nouveau défenseur du Spartka Moscou, sait également ce que changer de poste signifie.

Tour à tour arrière, talonneur, demi d’ouverture, centre, il a en magasin les appuis, la vitesse, l’accélération, la vision, et les tirs au but pour dépanner Josh Drinkwater, le cas échéant.

Autant de qualités dont ont su se servir le SO Avignon, les London Broncos, les équipes réserve de St George-Illawarra et Cronulla Sharks, et bien entendu les Dragons Catalans.

Cet amateur de moto, snowboard, et de rap français, qui admire Nelson Mandela, est un adepte des plaquages cassés (57 cette saison).

Fan, entre autres, de James Roby, Ryan Atkins, Shaun Johnson, Tony a inscrit 34 essais sous la tunique catalane, réussi trois offloads (14 en tout, cette année) samedi dernier contre Castleford, et a avancé en moyenne de 7,49 mètres par portée de balle, en 2018.

A Wakefield, lui aussi sera un Dragon à cent pour cent.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire