Accueil » A la une » Interview de Paul MARCON « Nous n’y allons que pour la victoire » Swinton v TO XIII

Interview de Paul MARCON « Nous n’y allons que pour la victoire » Swinton v TO XIII

Après un week-end de repos, retour aux affaires, et en Angleterre, pour le Toulouse Olympique qui s’en va défier les Swinton Lions ce samedi 28 avril (16h, heure Française).

Blessé depuis le début du mois, le jeune Paul MARCON (22 ans) est de nouveau disponible pour cette rencontre importante. A cette occasion, l’ailier Olympien se confie sur son actualité et celle de l’équipe.

 

Paul MARCON en action face à Toronto © Daniel FOULQUIER

 

Tu as été blessé et tu as manqué les 2 derniers matchs. Qu’est-ce que tu as eu et où en es-tu aujourd’hui ?

Paul MARCON : Je me suis fait un décollement de l’aponévrose de 2 cm à l’ischios droit, suite à la fameuse dernière action du match contre Toronto (sourire), et je suis maintenant rétabli.

J’ai repris l’entrainement à 100% mardi (24/04), après avoir passé 22 jours à travailler sur ma blessure et sur le physique. Nous avons fait du bon boulot avec le staff médical. Je me sens bien maintenant, et je me sens mieux depuis hier, car il me tardait vraiment de retrouver le terrain.

C’est déjà très dur de louper deux matchs, parce que j’avais envie d’être sur la pelouse avec l’équipe et de tout donner. J’attendais de revenir depuis 3 semaines, donc juste s’entraîner, ça fait plaisir.

Lundi, tu n’étais pas à l’entrainement du TO puisque tu étais au Barcarès pour le rassemblement de l’équipe de France. Comment ça s’est passé ?

Paul MARCON : Très bien, c’était très agréable. Le groupe n’était pas au complet mais c’était déjà super. Il y a eu une bonne prise de contact, avec la présentation des objectifs établis par le staff de l’équipe de France.

Après être passé par les équipes de France U16, U18 et U19, comment vis-tu cette première convocation pour un rassemblement des A ?

Paul MARCON : C’est une récompense du travail fourni, avec l’aide de l’ensemble du club. Mais ce rassemblement n’est pas une fin en soi, j’espère ne pas m’arrêter là. C’est une première étape, et nous verrons la suite au cours des prochains mois, si je fais des bonnes performances avec le TO. Mais d’abord, je reste concentré sur le TO, car tout passe par là. C’est en faisant de bonnes prestations en club que je pourrais espérer porter le maillot bleu. C’est une opportunité qui se mérite, réservée aux meilleurs.

Quel est ton bilan sur ton début de saison et celui de l’équipe ?

Paul MARCON : J’ai le même avis pour moi que pour le groupe : je suis assez content, mais je pense que je peux et que nous pouvons faire mieux, dans tous les compartiments du jeu. Il nous reste encore du temps pour progresser week-end après week-end, travailler sur les détails, être plus réguliers, afin d’assurer notre place dans le Middle 8 et être prêts aux matchs de cette deuxième phase.

Nous travaillons bien, nous travaillons dur. Nous avons commis une petite erreur à Batley, mais nous allons nous rattraper, c’est certain. L’ensemble du groupe veut se reprendre face à Swinton ce samedi, afin de commencer la phase retour de la meilleure des façons.

Comment vous abordez ce match justement ?

Paul MARCON : Très sérieusement. Nous avons mis le doigt sur les petits défauts à gommer. Nous faisons en sorte de préparer ce match du mieux possible, nous avons déjà fait un très bon entraînement mardi, et nous allons monter crescendo jusqu’à samedi.

Ce sera dur, ils ne lâcheront rien, mais c’est à nous d’être intelligents, de construire notre match, de ne pas s’inquiéter, et de faire ce que nous savons faire de mieux : jouer au rugby. Nous n’y allons que pour la victoire.

 

Que penses-tu de Swinton ?

Paul MARCON : C’est une très bonne équipe, qui joue bien au ballon. Ils s’appuient sur quelques individualités qu’il faudra surveiller et contrôler pour pouvoir l’emporter. Ils sont chez eux, ils ont notamment fait beaucoup de communication autour de ce match, le stade sera totalement acquis à leur cause. Nous nous y étions inclinés la saison passée, nous savons que ce ne sera pas simple.

Quelle sera la clé du match ?

Paul MARCON : Il faut rester concentrer sur nous-mêmes. Encore une fois, si nous construisons bien notre match, tout sera plus simple.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire