Accueil » A la une » Interview de Yann POLESEL – Zoom sur le staff médical du TO XIII

Interview de Yann POLESEL – Zoom sur le staff médical du TO XIII

Le Toulouse Olympique, c’est 6 trophées soulevés lors des 4 dernières saisons. Un succès dû évidemment aux joueurs et à leurs entraîneurs, mais également au staff médical.

Petit zoom sur celles et ceux qui, au quotidien, œuvrent dans l’ombre pour que les Bleus et Blancs soient en pleine forme et aillent ainsi chercher les victoires.

Après le docteur Cédric CHADOURNE, continuons avec l’un des kinésithérapeutes de l’équipe professionnelle, Yann POLESEL.

Bastien ADER aux soins chez Yann POLESEL © TO XIII.

Peux-tu te présenter ?

Yann POLESEL: J’ai 37 ans et je suis kinésithérapeute en libéral. J’ai mon cabinet sur Toulouse et voilà 13 ans que j’exerce ce métier.

Quel est ton parcours ?

Yann POLESEL : J’ai commencé à travailler sur Paris. Le Paris Handball est la première équipe professionnelle que j’ai connu, j’y suis resté pendant 5 ans. En redescendant sur Toulouse en 2010, j’ai intégré le staff médical du TO XIII.

Comment as-tu connu le TO XIII ?

Yann POLESEL : Par la presse. Depuis des années, je suivais les résultats sportifs du club, qui s’appelait à l’époque les Spacers. Je ne connaissais pas vraiment le XIII mais, par curiosité, je regardais les résultats et quand je suis arrivé sur Toulouse, j’ai appris que le TO recherchait un kiné, puisque mon prédécesseur arrêtait. Donc, par l’intermédiaire de Gilles DUMAS, alors entraîneur de l’équipe Une, j’ai rencontré les médecins Cédric CHADOURNE et Cédric BELLARD, et c’est ainsi que j’ai démarré.

Peux-tu décrire ton rôle au quotidien avec l’équipe Une du TO ?

Yann POLESEL : C’est de prodiguer des soins aux joueurs blessés et/ou préparer les gars à l’effort, avant les matchs et les entraînements. Je passe une fois par semaine au club, en principe le mardi, avant les entraînements. Au besoin, les gars viennent aussi faire des soins au cabinet. Et je suis présent sur la plupart des matchs à domicile, ainsi que sur plusieurs en Angleterre.

Quel est ta relation avec le staff sportif ?

Yann POLESEL : Très bonne. Nous sommes en contact très régulièrement pour faire le point sur l’évolution des blessures et l’état de forme des joueurs.

Comment peux-tu décrire l’évolution du staff médical au TO ?

Yann POLESEL : Avec le départ de Cédric BELLARD, Cédric CHADOURNE occupe désormais seul la fonction de docteur, mais nous avons récupéré Yoan FERRIÉ, qui est à la fois kinésithérapeute et préparateur physique. C’est un plus car il est en permanence présent aux entraînements, et sans cesse au contact des joueurs. Mais je constate que c’est surtout le club qui s’est bien structuré depuis mon arrivée. Nous avons quand même connu de belles heures, et une sacrée évolution, qui lui permet de se rapprocher vraiment de l’excellence aujourd’hui.

Quelles sont les perspectives pour la suite selon toi ?

Yann POLESEL :  Nous espérons tous la Super League. C’est le Graal. C’est ce pourquoi nous sommes là depuis des années, que suivons ce club et cette équipe, même s’il y a quelques sacrifices pour tout le monde. Nous sommes tout le temps présents derrière les joueurs et nous attendons vraiment cette récompense.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire