Accueil » A la une » Jean-François Albert : “Ne nous emballons pas”

Jean-François Albert : “Ne nous emballons pas”

Si samedi à Perpignan, Carcassonne a montré qu’il n’est pas par hasard en haut du classement, Jean-François Albert, le directeur sportif des “Jaune et Noir”, reste mesuré, dans son analyse.

“On peut être satisfaits, sachant que nous sortions d’une contre-performance contre Avignon, sur le fond, au regard des points laissés en route, et surtout sur la forme, ayant pratiqué ce jour-là notre plus mauvais rugby de la saison”, note JFA en préambule.

Et s’il n’entend pas sauter au plafond, après cette ample victoire sur le leader, c’est que la première mi-temps des siens a laissé à désirer : “9 ballons lâchés, 6 pénalités concédées, c’est trop”.

“Le score à la pause est même flatteur pour nous, car nous avons été en possession de moins de ballons que les Catalans”, poursuit-t-il, avant de vanter, néanmoins “les efforts déployés en défense, sur notre ligne d’en but”.

Une efficacité que l’on retrouvait en attaque, cette fois, dès la reprise.

“A 12 contre 13, le match a basculé en notre faveur, ce qui arrive rarement, et nous avons trouvé des solutions au large, en étant intelligents dans la gestion de l’espace, faisant sortir nos adversaires de la rencontre”, souligne cette fois celui qui a apprécié comme il se doit les performances individuelles de Vincent Albert et Gary Lo : “Tous les deux ont fait la différence sur les extérieurs, à un contre un”.

Le retour gagnant de Nabil Djalout ne lui a pas davantage échappé : “Il avait peu joué jusqu’ici, cette saison, en raison d’une blessure à l’épaule, et il a démontré son savoir faire, avec son style combatif qui le confronte toujours beaucoup aux défenseurs adverses”.

Le Catalan de Carcassonne était dès lors marqué par plusieurs coups, mais rien de compromettant pour la suite.

Même chose concernant Jean-Philippe Baile, qui souffre des adducteurs depuis plusieurs semaines, mais qui a tenu la distance, offrant notamment une superbe passe décisive, courte et dans le tempo, au lévrier Vincent Albert.

C’est dire si à Carcassonne on regarde l’avenir avec confiance, d’autant plus que Teddy Sadaoui sera remis sur pieds pour le déplacement à Albi, en Coupe Lord Derby.

Une confiance qui n’exclut pas le réalisme, JFA étant conscient que “les Catalans ne présentaient pas, samedi, leur équipe la plus forte”.

D’où l’interdiction “de s’emballer”.

Vincent Albert a été décisif
Crédit @astreizix
Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire