Accueil » A la une » Joel EDWARDS un tigre de NRL dans le moteur Limouxin.

Joel EDWARDS un tigre de NRL dans le moteur Limouxin.

Au mieux à la fin du mois, au pire début février, Limoux comptera dans ses rangs une authentique star de NRL, en la personne de Joel Edwards, 29 ans, auteur de 108 matchs dans le meilleur championnat de la planète, avec Newcastle (45 entre 2010 et 2012), Canberra (43 et trois essais en 2013 et 2014), et Wests Tigers (20 et un essai en 2016 et 2017).

Edwards, deuxième ligne, troisième ligne ou pilier de 105 kg pour 1,85 m, a disputé son dernier match de NRL en 2017 (12 au total) comme titulaire dans les rangs des Tigers, le 2 septembre au Leichhardt Oval de la banlieue de Sydney, contre les New Zeland Warriors, victoire 28-16 à la clé.

C’est dire si c’est tout sauf un retraité qui portera sous peu le maillot des champions de France en titre.

Australien né à Cessnock, dans la Hunter Valley de Nouvelle Galles du Sud, surnommé “Eddy Eddo”, marié depuis un an et demi à Kate Elisabeth, qui l’accompagnera cette année à Limoux, il a été formé dès l’âge de 7 ans aux Goannas, un club de la ville qui l’a vu naître, avant de rallier les Knights U20, en 2008, puis Central Coast Centurions (NSW Cup) deux ans plus tard, et de faire ensuite la carrière professionnelle que l’on sait.

Titulaire d’un diplôme de préparateur physique, il suit depuis 2015 des cours universitaires de “Business, Management and Marketing”.

En fin de contrat à l’automne dernier à Wests Tigers, le blond Joel, réputé pour la rudesse de ses plaquages (il avait notamment fracturé plusieurs côtes de Jarryd Hayne, en juin 2011) et la dureté de ses courses, a décidé de tenter une autre expérience, pour le plus grand bonheur du XIII Limouxin, qui tient probablement là un authentique leader de pack, aux côtés de Maxime Herold.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire