Accueil » A la une » La Coupe du Monde reportée en 2022

La Coupe du Monde reportée en 2022

Les organisateurs de la Coupe du monde de rugby à XIII 2021 et le gouvernement britannique viennent d’annoncer le report de la compétition en 2022.

Une décision extrêmement difficile qui a été prise par le conseil d’administration de la RLWC2021, lequel comprend des représentants du ministère du numérique, de la culture, des médias et des sports, et du conseil d’administration de l’International Rugby League (IRL), à savoir le report de la compétition.

Malgré l’accord de toutes les fédérations à l’exception de l’Australie et la Nouvelle-Zélande, les organisateurs du tournoi ont été confrontés à un obstacle majeur : la non-libération de près de 400 joueurs, officiels de match et membres du personnel du championnat de NRL en Australie.

Au final, cette décision a été préjudiciable pour de nombreuses nations participant à la compétition et aux équipes de remplacement potentielles. Le facteur clé était de s’assurer que les fans du monde entier puissent profiter du meilleur tournoi possible, ce qui n’était pas possible dans ces circonstances.

Luc Lacoste, Président de la FFR XIII :
« Nous savions que cette décision pouvait être prise, nous en prenons donc acte. En ma qualité de Président de la Fédération Française de Rugby à XIII et de membre du Board de l’European Rugby League, je réalise la difficulté de cette résolution, tant pour la Rugby League World Cup 2021 que pour l’International Rugby League.
Ainsi, je ne peux que prendre acte du report de la Coupe du Monde en 2022, et me montrer bien évidement solidaire de la décision de ces deux instances.
Souhaitons désormais, la réalisation d’une belle édition en 2022, tant il est impératif qu’une Coupe du Monde réunisse l’ensemble des forces treizistes de l’Hémisphère Sud et de l’hémisphère nord.
Pour cela, il faut poursuivre l’action que nous avons entreprise afin de développer de la manière la plus professionnelle possible et ensemble les territoires du Rugby à Treize, tous les territoires, et trouver un meilleur équilibre pour un véritable retentissement mondial de notre sport. Cet objectif qui doit être porté par une ambition collective servira l’intérêt de chaque nation et de chaque treiziste…
C’est tout le sens de la candidature de la France pour 2025 : « Le rugby à XIII est et doit rester un sport pour tous ! »

Je pense aussi à nos joueuses et nos joueurs, qui se préparent depuis de longues semaines pour être prêts. Je comprends leur déception et je suis de tout cœur avec eux dans ce moment difficile. Il faut désormais se tourner vers l’avenir.
J’ai aujourd’hui l’assurance que ce report ne modifiera en rien le cycle des Coupes du Monde et l’ International Rugby League m’a assuré que la prochaine aurait bien lieu en 2025. Même si nous devons nécessairement nous adapter notamment dans notre préparation, nous gardons notre cap sur tous nos objectifs »

Jon Dutton, PDG de RLWC 2021 :

« Aujourd’hui est un moment difficile pour tous ceux qui sont impliqués dans le Rugby à XIII, particulièrement les joueurs et les fans des nations en compétition. Le timing et les priorités “concurrentes” des autres nous ont forcés à prendre la décision la plus difficile. Cependant, nous et le monde du XIII sommes résilients, et l’année prochaine, nous livrerons la plus grande et la meilleure Coupe du monde de Rugby à XIII de tous les temps.

« Nous avons toujours privilégié le discours et choix des joueurs. Ces derniers jours, nous avons mis en place un groupe de travail, et avons diligenté une enquête auprès des joueurs nationaux en Australie et en Nouvelle-Zélande, qui a montré que plus de 85% voulaient participer au RLWC2021 cette année. Cependant, suite à la décision décevante de l’ARLC et de la NZRL de se retirer, et l’impact ultérieur sur la disponibilité des joueurs pour les autres nations concurrentes, il est évident que la réalisation du tournoi cette année ne serait pas faisable.

« Le bien-être de toutes les personnes impliquées dans le tournoi, en particulier les joueurs et les officiels, a été notre priorité. Je tiens à remercier le conseil d’administration du RLWC2021 et mon équipe pour le travail acharné et les mesures extraordinaires qui ont été prises pour créer un environnement sûr et sécurisé conforme aux autres événements sportifs majeurs qui ont été organisés avec succès au Royaume-Uni cette année.

«Je tiens également à remercier tous nos partenaires engagés ainsi que la communauté du rugby à XIII dans son ensemble qui ont tant soutenu notre événement pionnier. Nous apprécions le soutien continu et sans équivoque du gouvernement britannique, ainsi que la compréhension de nos nations affiliées. »

Troy Grant, Président de l’IRL, a déclaré :

« Au nom de toute la communauté internationale du rugby à XII, je dois remercier Jon Dutton, Chris Brindley et leur équipe pour leurs efforts inlassables. Je sais qu’ils se concentrent désormais sur 2022. Je remercie également le gouvernement britannique, nos sponsors et partenaires pour leur soutien tout au long de ce processus. Ils ont été des amis exceptionnels et compréhensifs et nous sommes impatients de continuer le voyage avec eux.

« Nous devons maintenant avancer rapidement pour renforcer la confiance dans notre sport au niveau international et saisir l’opportunité qui se présente encore ; pour offrir la meilleure Coupe du monde de rugby jamais réalisée. J’attends avec impatience 2022 et l’avenir avec optimisme. Nous avons vu le succès que les Jeux Olympiques et le championnat Euro 2020 ont connu après leurs reports, et nous sommes tous déterminés à offrir la meilleure Coupe du monde de rugby à XIII jamais réalisée en 2022. »

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire