Accueil » A la une » La Grèce et la Norvège désignent leurs équipes pour les qualifications de la Coupe du Monde

La Grèce et la Norvège désignent leurs équipes pour les qualifications de la Coupe du Monde

La Grèce et la Norvège ont désigné leurs équipes de 20 joueurs pour le match de qualification pour la Coupe du monde de rugby à XIII, qui se déroulera au Stade New River des Skolars de Londres le 18 mai (coup d’envoi à 13 heures). L’affrontement fera partie d’une double affiche avec l’affrontement de Betfred en Ligue 1 des Skolars contre Doncaster.

Le match, une première rencontre entre les nations et actuellement classées aux 19e et 20e places mondiales, déterminera également les vainqueurs du Championnat d’Europe C – les vainqueurs accueillant l’Écosse (2-3 novembre 2019) et se rendant en Russie (9-10 novembre 2019) dans le dernier tournoi européen de qualification pour une place en Coupe du Monde en Angleterre.

Les deux nations ont fait leur choix final après des matches de préparation, la Norvège jouant contre l’Irlande et la Grèce tenant un affrontement d’origine entre Athènes et le reste du pays.

La Grèce inclut un joueur des deux équipes de la Ligue 1 en vedette, Stefanos Bastas de Doncaster et Robert Tuliatu de Skolars, tandis que les champions nationaux et leaders du championnat, Rhodes Knights, fournissent six joueurs et Aris Eagles, cinq.

L’entraîneur Jim Pizanias a commenté: «Tous les joueurs de l’équipe sont impatients de jouer le match. Nous savons que ce sera difficile et que tout le monde s’entraîne très dur, sachant qu’une victoire nous rapprochera de notre rêve de se qualifier pour la Coupe du monde. Notre équipe partira en camp à Athènes le 10 mai, avant de se rendre à Londres pour l’un des matchs les plus importants de l’histoire de la Fédération grecque de rugby. “

Huit clubs nationaux sont représentés dans l’équipe norvégienne, avec quatre joueurs de Stavanger Storm.

“Le match contre la Grèce sera le plus gros match de l’histoire de la Norvège”, a déclaré l’entraîneur-chef Dave Hunter. «Nous avons eu deux camps productifs et un match difficile contre les Irlandais. Les joueurs ont beaucoup profité de ce jeu et savent sur quoi ils doivent travailler. Bien que nous ayons bien fait d’aller si loin en qualifications, nous savons bien que cette équipe grecque va être très difficile à battre. Nous devrons donc être à notre meilleur niveau. Nous célébrerons notre fête nationale le 17 mai à Londres avec des expatriés norvégiens. J’espère qu’ils participeront au match le lendemain pour encourager les garçons. »

L’ambassadeur de Norvège, Wegger Strømmen, et le ministre des Transports, Jon Georg Dale, feront partie des invités.

GREECE 20-MAN SQUAD

Aris Dardamanis, Grigoris Koutsibogiorgos, Ioannis Dimakas, Ioannis Rousoglou, Thodoris Nianiakas (Aris Eagles), Iasonas Kourkakis, Ioannis Nake, Eugenios Malai (Attica Rhinos), Jordan Meads (Beerwah Bulldogs), Stefanos Bastas (Doncaster RLFC), Robert Tuliatu (London Skolars), Sebastian Sell (Mittagong Lions), Dimos Kartsonakis, Georgios Tsiakos, Kostas Katsidonis, Michail Bosmos, Nikos Bosmos, Pantelis Tsattalios (Rhodes Knights), Peter Mamouzelos (South Sydney), Terry Constantinou (Sunbury Tigers)

NORWAY 20-MAN SQUAD

Brett Harvey (Bardufoss Badgers), Casey Diggs, Bendik Kalvik, Sam Mullins (Bodø Barbarians), Harald Mikalsen (Flekkefjord Tigers), Sonny Mellor, Joshua Skidmore-Hornby, Lucas Zuniga (Lillestrøm Lions), Nils Kristian Holte, Kristoffer Milligan, Simon Viljoen (Oslo Capitals), Kevin Båtnes, Chris Stalsberg (Porsgrunn Pirates), Kristoffer Borsheim, Nathan Cummins, Ezra McIntyre, Fredrik Nordtun (Stavanger Storm), Callan Sinclair (Shellharbour Sharks), Stephen Stepanek Mwikaria (Trondheim Rugby Klubb), Kristian Nordin-Skipnes (Woden Valley Rams)

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire